En direct des orchestres

Faire découvrir les instruments aux tout petits : les kamishibaï de l’Orchestre national de Metz

A l’été 2020, l’Orchestre national de Metz, a publié une série de vidéo pour (re)découvrir les instruments de l’orchestre à travers le kamishibai, petit théâtre d’images.

Intimiste et délicate, cette technique d’origine japonaise met en lumière les illustrations de Lionel Larchevêque, créées pour l’occasion, sous l’oeil attentif de la caméra d’Aurélien Zann.

Chaque épisode est conté par Nathalie Galloro avec la complicité d’un musicien ou une musicienne de l’Orchestre national de Metz qui nous fait (re)découvrir les plus belles mélodies de la flûte traversière, de la clarinette, du violon, du violoncelle, du cor ou encore du hautbois.

Retrouvez les différentes vidéos :

Orchestre national d’Auvergne : Une nouvelle équipe artistique à compter de la saison 2021/2022

Roberto Forés Veses, directeur musical et artistique de l’Orchestre national d’Auvergne depuis 10 ans termine son mandat en juin 2021.

L’Orchestre annonce la création d’une équipe artistique à compter de la future saison 2021/2022. À sa tête Thomas Zehetmair, chef principal, entouré de Christian Zacharias et Enrico Onofri, chefs associés. Christian Mason et Isabelle Aboulker, compositeurs en résidence complètent cette équipe.

L’Orchestre national d’Auvergne s’entoure ainsi de grandes figures du monde musical, à la fois solistes et chefs de renommée internationale. Cette phalange, unique dans le paysage musical français, composée de 21 musiciens solistes instrumentistes à cordes, recentre son projet artistique autour de spécialistes des répertoires baroque, classique et contemporain mais aussi de chefs instrumentistes avec une vision chambriste de l’expression musicale.

Thomas Zehetmair prendra officiellement ses fonctions de chef principal à compter de la saison 2021/2022 pour une durée de 3 ans. Il est chef d’orchestre, violoniste et chambriste autrichien renommé sur la scène internationale. Il est chef principal de l’Orchestre de Chambre de Stuttgart (D), du Musikkollegium de Winterthur (CH), partenaire artistique du St Paul Chamber Orchestra (USA) et Chef honoraire du Northern Sinfonia (GB). Il apparait sur les grandes scènes internationales comme chef et soliste et poursuit une carrière discographique saluée par la critique. Son dernier enregistrement des six sonates et partitas pour violon de Bach a été choisi par le New York Times comme « The 25 Best Classical Music Tracks of 2019 », il est l’enregistrement favori en 2019 du magazine Die Zeit et vainqueur de l’Opus Klassik 2020 pour le meilleur enregistrement soliste.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Thomas-Zehetmair-c-Wolfgang-Schmidt.jpg.
© Wolfgang Schmidt

Christian Zacharias est reconnu non seulement comme pianiste et chef allemand de classe internationale mais également comme penseur musical. Sa carrière internationale est marquée par de nombreux concerts acclamés avec les meilleurs orchestres et chefs du monde mais aussi de multiples récompenses, honneurs et enregistrements. Il accompagnera l’orchestre en tant que chef et artiste associé pendant 3 ans à compter de la saison 2021/2022.

© Constanze Zacharias

Enrico Onofri, violoniste virtuose et exceptionnel chef d’orchestre italien spécialiste de l’interprétation historique, est également chef principal de la Filarmonica Toscanini de Parme, chef principal invité de la Haydn Philharmonie d’Eisenstadt entre autres. Il est un fidèle de l’Orchestre national d’Auvergne avec lequel il partage sa passion du répertoire baroque et classique.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Enrico-Onofri-c-Chico-de-Luigi.jpg.
© Chico de Luigi

Cette nouvelle équipe artistique proposera une programmation privilégiant les interprétations chambristes, le joué-dirigé favorisé par la présence de grands solistes et chefs, et une palette de répertoires du baroque au contemporain.

L’Orchestre national d’Auvergne souhaite saluer le remarquable travail accompli par le Maestro Roberto Forés Veses au cours de ces années notamment son investissement dans le répertoire contemporain mais aussi romantique, associant pleinement l’OnA à la vie musicale nationale et internationale. Il a initié de nombreuses tournées internationales, des enregistrements salués par la critique, la création de son propre label digital « Orchestre national d’Auvergne Live » et l’attribution du label national par le Ministère de la Culture en janvier 2019.
L’ONA le retrouvera dans des productions à l’avenir.

Lien vers le communiqué de presse de l’Orchestre national d’Auvergne.

© Orchestre national d’Auvergne

L’orchestre de Normandie propose une nouvelle création « Caravansérail », en direct sur Youtube

© Jérôme Prébois

Composée par Martin Matalon – l’un des plus grands compositeurs de notre époque – cette pièce spectaculaire et virtuose s’intitule «Caravansérail» et fait l’objet d’une nouvelle production conçue par l’Orchestre, la Cie El Nucleo et la Compagnie Bêstîa. La mise en scène est signée Wilmer Marquez et la direction musicale est confiée à Jean Deroyer. Le spectacle réunit sur scène 13 musiciens et 4 acrobates circassiens de la compagnie Bêstîa.

Une production d’ampleur qui aurait déjà dû voir le jour la saison dernière, mi-mars, lorsque le premier confinement en a décidé autrement. Reporté à début avril 2021, ce spectacle devait faire l’objet d’une tournée de 5 représentations avec une création française le 1er avril au théâtre de Cornouaille, scène nationale de Quimper (coproducteur du projet).

Finalement, 3 partenaires se lancent avec l’Orchestre dans l’aventure pour créer malgré tout ce spectacle et en proposer au public la retransmission en direct sur leur chaîne YouTube :

Le 1er avril en direct depuis le théâtre de Cornouaille à Quimper

Le 9 avril en direct de la Renaissance à Mondeville  

Le 13 avril en direct depuis le Forum de Falaise

 

En attendant la réouverture

Malgré la crise et l’absence cruelle de public, les opéras et orchestres de France sont toujours restés mobilisés. Ils se réinventent quotidiennement, proposent de nouvelles initiatives numériques pour maintenir un lien avec leur public, malgré tout. En attendant la réouverture, (re)découvrez-les chaque semaine et piochez-y, au gré de vos envies, un concert symphonique, un ballet, un documentaire, un opéra…

Chaque semaine, retrouvez la sélection de l’Association Française des Orchestres sur notre playlist Youtube ! Et pour encore plus de spectacles, Les Forces Musicales vous concoctent toutes les semaines un super programme !

Bon(s) spectacle(s) virtuel(s) à toutes et tous !

Cette initiative est menée en partenariat avec Les Forces Musicales.

© Photo by Anthony DELANOIX on Unsplash

Partenariat AFO et France Musique

L’Association Française des Orchestres et France Musique s’associent pour renforcer la présence des orchestres à la radio et sur le web.

L’Association Française des Orchestres est heureuse d’annoncer un partenariat avec France Musique, pour la diffusion et l’accessibilité des oeuvres symphoniques au plus grand nombre ; une volonté qui anime fortement les deux structures.

Dans le cadre de ce partenariat, France Musique mettra en ligne des captations d’orchestres sur une page dédiée aux orchestres de l’Association Française des Orchestres. Ces dernières seront présentées dans la matinale de Jean-Baptiste Urbain, L’actualité des orchestres, tous les lundis à 8h15.

Ce partenariat est l’occasion de mettre en valeur et partager la richesse, la variété et l’excellence des propositions artistiques des orchestres membres de l’Association Française des Orchestres auprès du public de France Musique.

En parallèle, France Musique poursuit ses captations au cœur des régions françaises, diffusées et présentées dans le Concert de 20h, qui réunit chaque soir plus de 150 000 auditeurs.

Consulter le communiqué de presse

Marta Gardolińska nommée directrice musicale de l’Opéra national de Lorraine

Marta Gardolińska est née en 1988 à Varsovie, en Pologne. Inspirée par son expérience du chant choral, elle étudie la direction d’orchestre à l’Université Frédéric Chopin de Varsovie, à l’Université de musique et des arts du spectacle de Vienne et dans de nombreuses masterclasses et ateliers avec des artistes tels que Bernard Haitink, Peter Eötvös, Bertrand de Billy, György Kurtág et Marin Alsop.


En 2015, elle est nommée cheffe d’orchestre principale de l’Akademischer Orchesterverein Wien et occupe pendant la saison 2017-18 le poste de cheffe d’orchestre et directrice artistique de TU-Orchester Wien.
En  octobre 2018 elle prend le poste de jeune cheffe d’orchestre associée au Bournemouth Symphony Orchestra, ce qui lui permet d’être remarquée au niveau international. 


Au cours de la saison 19-20, elle rejoint le Los Angeles Philarmonic en tant que membre du Dudamel Fellowship Program. Sous la direction de Gustavo Dudamel, elle y dirige des représentations remarquées au Disney Hall telles que Le Sacre du printemps de Stravinsky, et enregistre la Symphonie n°4 d’Ives par Deutsch Grammophon.  En août 2019, elle fait ses débuts avec le Scottish Chamber Orchestra au Festival d’Édimbourg, avec l’Orchestre de chambre de Paris en novembre 2020 et dans sa ville natale avec l’Orchestre philharmonique de Varsovie en décembre 2020. En janvier 2021 elle est nommée directrice musicale de l’Opéra national de Lorraine, pour une durée de trois ans.


Parmi ses futurs engagements on peut citer l’Orchestre Symphonique de la Radio Suédoise, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, l’Orchestre national royal d’Écosse, le BBC national Orchestra of Wales, l’Opéra national du Rhin, l’Orchestre symphonique de Barcelone  et le Tonkunstler Orchestra au Musikverein de Vienne. 

Source

Johanna Malangré nommée à la direction musicale de l’Orchestre de Picardie

Johanna Malangré est nommée à la direction musicale de l’Orchestre de Picardie. Elle rejoint ainsi le club restreint des directrices musicales d’orchestre permanent. Elle prendra ses fonctions en 2022.

Le projet de Johanna Malangré propose une vision novatrice de l’implantation territoriale d’un orchestre et de la démocratisation de la musique. Au-delà de la qualité de direction de la cheffe d’orchestre, sa manière d’aborder les répertoires, les formes de concerts et les relations aux publics a fait l’unanimité parmi les membres du comité de sélection et les musiciens.

Jeune cheffe allemande, Johanna Malangré s’est notamment illustrée en tant que cheffe assistante de l’Orchestre de chambre de Cologne et cheffe invitée de l’Orchestre de l’Opéra National de Hongrie, l’Orchestre de l’Opéra Royal de Versailles ou encore de l’Orchestre symphonique de Munich. Elle est directrice musicale de l’Orchestre du Festival Hidalgo depuis 2019 et dirigera au cours de la saison 2020/2021 l’Orchestre symphonique de Lucerne, l’Orchestre philharmonique de Kiel, ou encore le Collegium Novum Zürich.

Johanna Malangré succèdera ainsi à Arie van Beek, directeur musicale de l’Orchestre de Picardie depuis 2011.

Biographie

« Une cheffe née » ; c’est ainsi que le City of Birmingham Symphony Orchestra a qualifié Johanna Malangré après une magnifique prestation lors d’une masterclasse organisée par l’orchestre en 2018. Remarquée pour ses interprétations brillantes et particulièrement expressives, la jeune cheffe allemande s’attache aussi à transmettre son art au public le plus large possible en proposant des programmes élaborés sur mesure.

En 2019, Johanna Malangré a remporté le Premier Prix et les Prix du Public et de l’Orchestre au Concours MAWOMA à Vienne devant un jury composé, entre autres de Dominique Meyer et de Numa Bischof Ullmann, qui l’a depuis invité à diriger le Luzerner Sinfonieorchester, dont il est le directeur. C’est dans cette même ville que Johanna avait fait ses débuts en 2017 avec l’Orchestre de l’Académie du Festival de Lucerne créée par Pierre Boulez, et bénéficié des conseils de Heinz Holliger et de Patricia Kopatchinskaja.

Pendant la saison 20/21, Johanna Malangré dirigera le Philharmonisches Orchester Kiel, Wuppertaler Sinfonieorchester, Collegium Novum Zürich et le Luzerner Sinfonieorchester. Elle a également été réinvitée à participer comme assistante à l’orchestre de l’Académie du festival de Lucerne pendant l’été 2021. Elle est, depuis 2019, Directrice Musicale de l’Orchestre du Festival HIDALGO près de Münich, sous le patronage du baryton Christian Gerhaher, dont la particularité est d’offrir une offre variée de programmes du répertoire moderne.

Johanna Malangré a commencé sa carrière de chef d’orchestre en 2012 comme assistante du Kammeroper Köln, après avoir étudié la direction d’orchestre avec le Professeur Johannes Schlaefli à Zürich, et suivi les conseils de Bernard Haitink, Paavo Järvi, Reinhard Goebel et Nicolas Pasquet.

Consulter le communiqué de presse de l’Orchestre de Picardie

CRISTIAN MĂCELARU NOMMÉ DIRECTEUR MUSICAL DE L’ORCHESTRE NATIONAL DE FRANCE

Cristian Măcelaru, qui succède à Emmanuel Krivine, aura pour double mission de confirmer l’importance de la musique française dans le répertoire de l’orchestre, et de renforcer le rayonnement et la place du National à Paris, dans les territoires ainsi qu’à l’international.

BIOGRAPHIE

Cristian Măcelaru est né à Timișoara (Roumanie) en 1980. Il étudie d’abord le violon dans son pays, puis se rend aux États-Unis où il se forme à l’Interlochen Arts Academy (Michigan) et aux universités de Miami et de Houston (cours de direction auprès de Larry Rachleff). Il parachève sa formation au Tanglewood Music Center et à l’Aspen Music Festival, lors de masterclasses avec David Zinman, Rafael Frühbeck de Burgos, Oliver Knussen et Stefan Asbury. Il a fait ses débuts en tant que violon solo avec le Miami Symphony Orchestra au Carnegie Hall de New York, à l’âge de dix-neuf ans, ce qui en fait le plus jeune violon solo de toute l’histoire de cet orchestre.
Il est actuellement directeur musical du WDR Sinfonieorchester de Cologne ainsi que directeur musical du Festival de musique contemporaine de Cabrillo depuis 2017.

Cristian Măcelaru s’est fait connaître sur le plan international en 2012, en remplaçant Pierre Boulez à la tête du Chicago Symphony Orchestra. La même année, il recevait le Solti Emerging Conductor Award, prix décerné aux jeunes chefs d’orchestre, puis en 2014 le Solti Conducting Award. Il dirige depuis lors les plus grands orchestres américains, le Chicago Symphony Orchestra, le New York Philharmonic, le Los Angeles Philharmonic, le Cleveland Orchestra, et entretient un lien étroit avec le Philadelphia Orchestra, qu’il a dirigé plus de cent-cinquante fois.

En Europe, Cristian Măcelaru se produit régulièrement en tant que chef invité avec le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, l’Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam, les Dresdner Philharmoniker, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, le BBC Symphony Orchestra. En janvier 2019, il dirigeait l’Orchestre national de Roumanie, à l’occasion de la commémoration du centenaire de ce pays, pour sa toute première tournée aux États-Unis.

Source : Maison de la radio
Photo © Adriane White

GUILLAUME LAMAS NOMMÉ DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L’ONPL

Guillaume Lamas est nommé directeur général de l’Orchestre National des Pays de la Loire par le syndicat mixte de l’Orchestre présidé par Antoine Chéreau, réuni le 18/09/2020. Guillaume Lamas succèdera au 1er décembre 2020 à Michel Ayroles, qui est à la tête de l’ONPL depuis 26 années en qualité d’administrateur général. Sa nomination sera soumise à l’agrément du Ministère de la Culture.

Guillaume Lamas est actuellement délégué général des Formations musicales à l’Opéra de Lyon. Il était auparavant directeur général de l’Orchestre régional de Normandie. Il aura en charge de définir le futur projet général et artistique de l’ONPL, qui comprendra notamment les événements qui jalonneront le 50ème anniversaire de l’ONPL sur la saison 2021/2022, saison qui clôturera le mandat du chef d’orchestre français Pascal Rophé en tant que directeur musical, poste qu’il occupait depuis 2014.

Musicien de formation, et passionné par la mission d’un orchestre permanent au service d’un territoire et d’une région, Guillaume Lamas aura à cœur de poursuivre et de développer l’héritage et les valeurs musicales que cet orchestre national s’est construit depuis sa création avec le chef d’orchestre Pierre Dervaux.

Disposant d’une saison symphonique sur Angers et Nantes, présentant une centaine de concerts annuels, avec également environ 25 représentations lyriques dans la fosse des opéras d’Angers et de Nantes,  l’ONPL rayonne sur le territoire régional, national et international.

Composé d’un orchestre de 97 musiciens à temps plein, d’un chœur amateur dirigé par Valérie Fayet, Guillaume Lamas développera son projet autour de valeurs qui lui sont chères : identité, excellence artistique, ouverture sur des nouveaux répertoires et des formats de concerts, décloisonnement en initiant des projets adaptés à destination de tous les publics mais aussi pour de nouveaux publics, et enfin des valeurs de transmission en ouvrant les projets vers les jeunes, les filières professionnelles et les amateurs. Enfin, Guillaume Lamas s’attachera à ce que le rayonnement de l’ONPL donne à cet orchestre national la dimension d’Ambassadeur culturel de sa région.

Guillaume Lamas en quelques dates …

1995 > Administrateur de l’Orchestre Colonne

2000 > Il intègre l’Opéra National de Paris comme responsable adjoint des services musicaux

2003 > Il est nommé Administrateur général de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen

2009 > Il prend ses fonctions en tant que Directeur de l’Orchestre Régional de Normandie

2017 > Il devient Délégué Général des formations musicales au sein de l’Opéra National de Lyon.

2020 > Il est nommé Directeur général de l’Orchestre National des Pays de la Loire à partir du 1er décembre

Source : Communiqué de presse de l’ONPL

[Portrait de cheffe d’orchestre ] Rebecca Tong

A l’occasion de l’édition 2020 du concours international de cheffes d’orchestres La Maestra (Philharmonie de Paris / Paris Mozart Orchestra), l’Association Française des Orchestres, en accord avec son engagement en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des orchestres, publie le portrait des 12 participantes.

Cheffe indonésienne d’origine chinoise, Rebecca Tong est actuellement cheffe d’orchestre résidente du Jakarta Simfonia Orchestra.

Boursière au Royal Northern College of Music de Manchester (RNCM), elle est cheffe assistante auprès du département Opéra du RNCM, du BBC Philharmonic Orchestra et du Royal Liverpool Philharmonic Orchestra.

Rebecca Tong est également lauréate 2020 du concours de cheffe d’orchestre internationale La Maestra, lauréate 2019 du Taki Concordia Conducting Fellowship et en 2018, elle est l’une des boursières du Festival de musique contemporaine de Cabrillo parrainé par Cristian Măcelaru.

Le répertoire de Rebecca Tong va de la musique symphonique à l’opéra en passant par la musique de chambre. En 2019, elle a notamment dirigé Le Voyage du pèlerin de Vaughan Williams avec le RNCM et Dialogues des carmélites de Poulenc. Elle est directrice musicale pour la production de La Tragédie de Carmen au City Lyric’s Opera.

Rebecca Tong a assisté à des master-classes dans le monde entier avec des chefs tels que Sir Mark Elder, Mark Shanahan, Gustav Meier, Clark Rundell, Mark Heron, Neil Varon, Leon Fleisher, Mark Gibson, Roberto Paternostro et John Farrer.

Elle vient d’achever son master en direction d’orchestre au Conservatoire supérieur de musique de l’Université de Cincinnati.

Visiter le site de Rebecca Tong

Source : La Maestra


Crédit photo : Rebecca Tong