adminafo2

Johanna Malangré nommée à la direction musicale de l’Orchestre de Picardie

Johanna Malangré est nommée à la direction musicale de l’Orchestre de Picardie. Elle rejoint ainsi le club restreint des directrices musicales d’orchestre permanent. Elle prendra ses fonctions en 2022.

Le projet de Johanna Malangré propose une vision novatrice de l’implantation territoriale d’un orchestre et de la démocratisation de la musique. Au-delà de la qualité de direction de la cheffe d’orchestre, sa manière d’aborder les répertoires, les formes de concerts et les relations aux publics a fait l’unanimité parmi les membres du comité de sélection et les musiciens.

Jeune cheffe allemande, Johanna Malangré s’est notamment illustrée en tant que cheffe assistante de l’Orchestre de chambre de Cologne et cheffe invitée de l’Orchestre de l’Opéra National de Hongrie, l’Orchestre de l’Opéra Royal de Versailles ou encore de l’Orchestre symphonique de Munich. Elle est directrice musicale de l’Orchestre du Festival Hidalgo depuis 2019 et dirigera au cours de la saison 2020/2021 l’Orchestre symphonique de Lucerne, l’Orchestre philharmonique de Kiel, ou encore le Collegium Novum Zürich.

Johanna Malangré succèdera ainsi à Arie van Beek, directeur musicale de l’Orchestre de Picardie depuis 2011.

Biographie

« Une cheffe née » ; c’est ainsi que le City of Birmingham Symphony Orchestra a qualifié Johanna Malangré après une magnifique prestation lors d’une masterclasse organisée par l’orchestre en 2018. Remarquée pour ses interprétations brillantes et particulièrement expressives, la jeune cheffe allemande s’attache aussi à transmettre son art au public le plus large possible en proposant des programmes élaborés sur mesure.

En 2019, Johanna Malangré a remporté le Premier Prix et les Prix du Public et de l’Orchestre au Concours MAWOMA à Vienne devant un jury composé, entre autres de Dominique Meyer et de Numa Bischof Ullmann, qui l’a depuis invité à diriger le Luzerner Sinfonieorchester, dont il est le directeur. C’est dans cette même ville que Johanna avait fait ses débuts en 2017 avec l’Orchestre de l’Académie du Festival de Lucerne créée par Pierre Boulez, et bénéficié des conseils de Heinz Holliger et de Patricia Kopatchinskaja.

Pendant la saison 20/21, Johanna Malangré dirigera le Philharmonisches Orchester Kiel, Wuppertaler Sinfonieorchester, Collegium Novum Zürich et le Luzerner Sinfonieorchester. Elle a également été réinvitée à participer comme assistante à l’orchestre de l’Académie du festival de Lucerne pendant l’été 2021. Elle est, depuis 2019, Directrice Musicale de l’Orchestre du Festival HIDALGO près de Münich, sous le patronage du baryton Christian Gerhaher, dont la particularité est d’offrir une offre variée de programmes du répertoire moderne.

Johanna Malangré a commencé sa carrière de chef d’orchestre en 2012 comme assistante du Kammeroper Köln, après avoir étudié la direction d’orchestre avec le Professeur Johannes Schlaefli à Zürich, et suivi les conseils de Bernard Haitink, Paavo Järvi, Reinhard Goebel et Nicolas Pasquet.

Consulter le communiqué de presse de l’Orchestre de Picardie

[Portrait de cheffe d’orchestre] JAGODA WYRWIŃSKA

A l’occasion de l’édition 2020 du concours international de cheffes d’orchestres La Maestra (Philharmonie de Paris / Paris Mozart Orchestra), l’Association Française des Orchestres, en accord avec son engagement en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des orchestres, publie le portrait des 12 participantes.

Ancienne élève de la Faculté de direction d’orchestre, de composition et de théorie de la musique de l’Académie de musique de Gdańsk, Jagoda Wyrwińska est diplômée en 2018 du programme de direction d’orchestre symphonique et d’opéra dirigé par le professeur Elżbieta Wiesztordt-Sulecińska. A chaque année universitaire, Jagoda a reçu la bourse du meilleur élève par le président de l’Académie.

Depuis août 2018, Jagoda Wyrwińska est cheffe d’orchestre adjointe à l’Opera Nova de Bydgoszcz. Elle travaille également à l’école de musique d’État Feliks Nowowiejski de Gdańsk où elle dirige l’orchestre symphonique et l’orchestre de chambre.

Elle a élargi ses connaissances et amélioré ses compétences en assistant à des cours dirigés par des chefs tels que Szymon Bywalec, Rafał Jacek Delekta, Jose Maria Florencio, Colin Metters, Zsolt Nagy, Georg Tchitchinadze et Lena-Lisa Wüstendörfer. Son expérience fut complétée auprès de l’Opéra de Wrocław, de l’Opera Nova à Bydgoszcz, des opéras philharmoniques de Warmia et Mazury à Olsztyn, de la Beethoven Academy, de l’orchestre philharmonique polonais Wojciech Kilar « Sinfonia Baltica » à Słupsk, du Polish Chamber Philharmonic à Sopot, des orchestres de chambre et symphoniques des académies de musique de Wrocław et de Gdańsk, de l’Orchestre de chambre Elbląg et de la Philharmonie polonaise de la Baltique.

A ce jour, Jagoda Wyrwińska a dirigé plus de soixante-dix concerts. Elle est cheffe du Pruszcz Gdański City Orchestra; elle dirige également l’orchestre symphonique de Gdynia et l’orchestre de l’université de médecine de Gdańsk.

En mars 2017, elle reçoit une mention honorable au deuxième Concours national Adam Kopyciński pour étudiants en direction d’orchestre à Wrocław. Elle a créé l’orchestre Batuto contro il resto – un orchestre de chambre à l’École nationale de musique de Gdańsk – qui a remporté la deuxième place au premier Concours national des orchestres à cordes de Bydgoszcz.

Source : La Maestra

Crédit photo : La Maestra

[Portrait de cheffe d’orchestre] GLADYSMARLI VADEL

A l’occasion de l’édition 2020 du concours international de cheffes d’orchestres La Maestra (Philharmonie de Paris / Paris Mozart Orchestra), l’Association Française des Orchestres, en accord avec son engagement en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des orchestres, publie le portrait des 12 participantes.

Gladysmarli Del Valle Vadel Marcano est née à San Felipe (Venezuela) en 1995. Elle commence ses études musicales à l’âge de 4 ans au sein de chorales d’enfants et d’orchestres de jeunes du Venezuela. Son instrument de musique est le violon. À 8 ans, elle entre au Conservatoire de musique Mescoli White Star où elle apprend la théorie musicale, reçoit des cours individuels de violon et joue dans un orchestre. L’année suivante, elle devient membre de l’orchestre de jeunes de San Felipe sous la direction du maestro Diego Armando Guzmán.

En janvier 2006, elle intègre l’orchestre symphonique de Yaracuy et l’orchestre des jeunes de Yaracuyana en tant que violoniste. Elle se révèle très active dans les activités techniques et artistiques de l’orchestre pendant six ans. Sa première expérience en direction est avec l’orchestre des jeunes de Yaracuyana lors d’une tournée en 2012 en Colombie. Elle commence ensuite ses études de direction d’orchestre en 2013 avec Teresa Hernandez, à l’École de direction d’orchestre José Antonio Abreu El Sistema et à l’Université expérimentale des arts sous la direction d’Alfredo Rugeles.Elle s’est formée avec des maestri tels que Rodolfo Sanglimbeny, Pablo Catellanos, Miguel Ángel Monrroy, David Cukber et Dick Van Gasteren. Elle a assisté à des master classes de violon avec Sergio Celis, Iraida Charito Mora, Pablo Vásquez, Eddy Marcano, Edgar Aponte et Gerónimo Isturiz, entre autres.

En 2018, elle est nommée directrice de l’orchestre symphonique des jeunes du conservatoire Simón Bolívar. Elle travaille actuellement comme chef d’orchestre itinérante et joue avec des orchestres tels que Barloventeña Youth, Antonio José de Sucre régional, Symphonie Aragua, orchestre symphonique des jeunes Yaracuyana, orchestre symphonique des jeunes de Valencia, Symphonie Carabobo, Symphonie de Mérida, Orchestre métropolitain de l’Ouest, entre autres. Elle reste une élève des maîtres Alfredo Rugeles, Pablo Castellano et Rodolfo Sanglimbeny. Gladysmarli a également étudié le droit à l’Université centrale du Venezuela.

Source : La Maestra

Crédit Photo : Gladysmarli Vadel