orchestre national de lorraine

David Reiland, nommé directeur musical de l’Orchestre National de Lorraine

L’Orchestre National de Lorraine/Cité musicale-Metz ont annoncé le 11/09/2017 la nomination de David Reiland comme directeur musical.

Le chef belge de 37 ans succède à Jacques Mercier qui occupait la fonction depuis 2002. Il est également invité comme chef principal à l’Opéra Théâtre de Saint-Etienne depuis 2015.

Par ailleurs, il est très présent au Luxembourg où il dirige musicalement l’ensemble contemporain United Instruments of Lucilin depuis décembre 2009 ainsi que l’Orchestre de Chambre depuis 2013.

Sa vision artistique exigeante et ambitieuse pour l’orchestre, l’étendue de son répertoire, son affection particulière pour la musique française mais aussi un engagement en faveur de l’ouverture vers tous les publics et de la pédagogie sont en complète adéquation avec le projet de l’Orchestre National de Lorraine et de la Cité musicale-Metz.

David Reiland a appris sa désignation en tant que prochain directeur musical de l’Orchestre National de Lorraine avec bonheur :

 » Lors de chacune de nos rencontres, j’ai toujours été sincérement impressionné par l’incontestable musicalité et la générosité sans cesse renouvelée des musiciens. Je me réjouis d’avoir la chance de collaborer étroitement tant avec eux qu’avec l’ensemble des acteurs de la Cité musicale-Metz et de partir à la rencontre du public à leurs côtés. »

Télécharger le communiqué de presse

 

Florence Alibert nommée directrice générale de la Cité musicale-Metz

La Cité musicale-Metz annonce la nomination de Florence Alibert à la direction générale de l’institution

Conçue comme la maison de toutes les musiques et de la danse, la Cité musicale-Metz rassemble les trois salles de spectacle de Metz – le prestigieux Arsenal, les salles de musiques actuelles de la BAM (Boîte à musiques) et des Trinitaires – ainsi que l’Orchestre national de Lorraine et sa salle de répétition. Elle propose une programmation d’artistes et d’oeuvres aux esthétiques plurielles, destinée à tous les publics.

Florence Alibert a présenté un projet de candidature ambitieux, réfléchi et cadré dans l’esprit de la Cité musicale. Outre la gestion et le pilotage de l’institution, elle se voit confier la définition et la mise en oeuvre d’un projet artistique et culturel commun et transversal entre l’Orchestre national de Lorraine et Metz en Scènes, en y développant un volet d’éducation artistique renforcé et ouvert sur les scolaires et les publics éloignés de la musique, dans l’esprit du projet DEMOS porté depuis 2016 à Metz et en Moselle Est. Elle aura en outre les missions d’accentuer le rayonnement de l’Orchestre national de Lorraine sur le territoire de la région Grand Est comme orchestre de référence, avec le soutien du Conseil Régional, et de développer les ouvertures nationale et internationale de la Cité musicale.

Hacène Lekadir, président de l’institution, se dit « ravi de l’arrivée de Madame Alibert pour conduire cet ambitieux projet de Cité musicale à Metz. Son parcours multiple et son expérience dans les milieux artistique et musical sont autant d’atouts pour réussir ».

Diplômée d’HEC, Florence Alibert a rejoint en 2004 l’Orchestre de Paris en tant que directrice des publics, de la communication et du mécénat, avant de prendre la direction du service d’action culturelle. Elle est actuellement directrice générale du Palazzetto Bru Zane à Venise. Elle prendra ses fonctions au sein de la Cité musicale-Metz le 1er octobre prochain.

Contact Arsenal / Cité musicale-Metz :

Tél : +33 (0)3 87 39 92 00
Frédérique Boutigny, responsable de la communication
fboutigny@citemusicale-metz.fr

Un CD et deux récompenses pour l’Orchestre National de Lorraine

L’Orchestre national de Lorraine, sous la direction de Jacques Mercier, a reçu lundi 24 novembre le Diapason d’or de l’année pour le disque Le petit elfe Ferme-l ’Œil de Florent Schmitt, enregistré chez Timpani*. Révélé en direct sur France Musique, ce prix a été décerné dans la catégorie « musique symphonique ». Ce fût le seul disque de cette catégorie primé au niveau international.

Quelques jours plus tard, l’Orchestre s’est vu remettre pour ce même enregistrement le prix Choc de l’année par le magazine Classica – Le Monde de la Musique.  Le petit elfe Ferme-l ’Œil a été retenu parmi une vingtaine de disques sélectionnés pour les « chocs 2014  » .

Ces deux récompenses permettent de mettre en avant le travail d’équipe effectué par l’ensemble, qui fait découvrir à son public un répertoire parfois peu connu. Si l’orchestre se consacre en partie à Florent Schmitt (1870-1958), c’est sans doute parce qu’il est de la région : il est né à Blâmont (commune de Meurthe-et-Moselle en région Lorraine) et a étudié à Nancy.

La virtuosité du violoncelliste Henri Demarquette dans Introït, Récit et Congé pour violoncelle et orchestre sera également appréciée par le public.

Le Petit Elfe Ferme-l’œil est écrit d’après une suite pour piano à quatre mains, écrite en 1912 par Andersen. Après en avoir fait un ballet du même nom, Florent Schmitt en écrit une suite orchestrale.

Retrouvez Jacques Mercier et l’Orchestre National de Lorraine le 23 janvier 2015 à la salle des fêtes de Sarrebourg pour son concert « L’orchestre sur les routes de Lorraine« . A l’affiche : Haydn, Strauss et Beethoven. 

* De nombreux orchestres, membres de l’Association Française des Orchestres, collaborent avec ce label : L’Orchestre national de Lorraine, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, l’Orchestre symphonique et lyrique de Nancy, l’Orchestre symphonique de Tours et l’Orchestre lyrique de région Avignon Provence.