Orchestre national de Lille

Les suites du tremplin de jeunes cheffes d’orchestre

Que deviennent- les jeunes cheffes d’orchestre entendues à la Philharmonie de Paris en novembre 2018 ?
Le tremplin de jeunes cheffes d’orchestre
Le tremplin a été organisé par la Philharmonie de Paris, l’Association Française des orchestres et l’Orchestre de Picardie le 23 novembre 2018 à la Philharmonie de Paris, dans le cadre d’Orchestres en fête !.

Avec la volonté d’agir en faveur de l’égalité femmes-hommes au sein de ses orchestres membres, l’Association Française des Orchestres a pris part à l’organisation du premier tremplin international pour jeunes cheffes d’orchestre organisé en France. Cette journée avait pour but de mettre en lumière le travail de six jeunes femmes pratiquant la direction d’orchestre sélectionnées sur dossier. A l’issue du tremplin, l’AFO a souhaité proposer un accompagnement aux jeunes filles via des offres de collaboration de ses membres sur des projets artistiques intégrés aux saisons.

Pour mémoire, les six candidates étaient les suivantes :
– Chloé Dufresne
– Sora Elisabeth Lee
– Holly Choe
– Nil Venditti
– Gabriella Teychenné
– Lucie Leguay

Et après ? 

Suite à ce tremplin, voici quelques projets qui, à ce jour, ont été proposés aux jeunes filles :

  • Suite à la victoire à un concours spécifique, Lucie Leguay devient chef.fe assistant.e auprès de trois orchestres membres de l’AFO pour la saison 19-20 :  l’Orchestre de Picardie, l’Orchestre national d’Île-de-France et l’Orchestre national de Lille.
  • Sora Elisabeth Lee dirigera trois concerts avec l’Orchestre philharmonique de Strasbourg en septembre 2019 et deux concerts jeune public avec l’Orchestre de chambre de Paris en mai 2019.
  • L’Auditorium-Orchestre national de Lyon propose un accompagnement professionnel à Holly Choe et Lucie Leguay
  • Chloé Dufresne dirigera, aux côtés de Pierre Dumoussand, la nouvelle coproduction du centre français de promotion lyrique : Le Voyage dans la Lune d’Offenbach, sur plusieurs dates de la tournée.

[article non définitif à vocation d’être complété prochainement par l’annonce d’autres projets]

Lucie Leguay, cheffe assistante de trois orchestres

Après avoir été distinguée au Tremplin jeunes cheffes organisé par l’ Association Française des Orchestres, l’Orchestre de Picardie et la Philharmonie de Paris en novembre 2018, Lucie Leguay est désignée cheffe assistante de l’Orchestre national d’Île-de-France, l’Orchestre National de Lille et l’Orchestre de Picardie.
Le concours

Pour la troisième année consécutive, les 3 orchestres s’associent pour nommer leur chef.fe assistant.e, ce qui montre leur implication en faveur de l’insertion professionnelle et leur volonté de proposer à l’assistant.e, un parcours riche d’expériences.

Pour cette édition :
– 165 candidats
– 10 candidats sélectionnés
– 4 candidats en finale

Âge moyen : 27 ans

39 nationalités

Le jury était composé de Case Scaglione, Ann-Estelle Médouze (Orchestre national d’Île-de-France), Alexandre Bloch, Fabio Sinacori (Orchestre national de Lille) et Arie Van Beek, Zbigniew Kornowicz (Orchestre de Picardie).

BRAVO aux trois autres finalistes : Alexander Colding Smith, Chloé Dufresne et Victor Jacob.

Le/la chef.fe assistant.e
Ses missions dans chacun des orchestres pour la saison 2019.20 :
Assistanat artistique :
. à la réalisation des concerts,
. à la préparation des programmes,
. à la direction musicale de répétitions,
. à la direction musicale de concerts pédagogiques et d’autres programmes.

Lucie Leguay

Musicienne dynamique et éclectique, Lucie Leguay mène une double activité de pianiste et de chef d’orchestre. Titulaire d’un master de direction d’orchestre à la Haute École de Musique de Lausanne dans la classe d’Aurélien Azan Zielinski, elle est également diplômée de l’École Supérieur Musique et Danse des Hauts de France et du conservatoire à rayonnement régional de Saint-Maur-des-Fossés à Paris.

Lauréate de plusieurs concours internationaux, Lucie est distinguée en novembre 2018, lors du premier Tremplin pour jeunes cheffes d’orchestre à la Philharmonie de Paris. L’année précédente, elle accède aux huitièmes de finale du Concours International de chefs d’orchestre d’opéra à l’Opéra Royal de Wallonie-Liège. Elle remporte le Prix de l’Orchestre Camera de Florence en 2016 lors de la finale du Concours International de Direction d’Orchestre à Empoli (Italie).

Les enseignements qu’elle a reçus, ont nourri son inspiration et sa curiosité pour un répertoire très riche allant de l’opéra à la musique contemporaine tout en passant par le répertoire symphonique. L’interprétation fidèle du texte est au cœur de sa formation, de sa définition du rôle de chef d’orchestre et de ses activités musicales, notamment à travers la création et la collaboration avec des compositeurs contemporains.

Depuis 2014, elle se produit régulièrement en France et à l’étranger avec divers orchestres tels que l’Orchestre National de Bogota et l’artiste Wax Tailor, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre Symphonique Caux Vallée de Seine, l’Orchestre de Formation Professionnelle à Lille, l’Orchestra da Camera Fiorentina (Italie) ou encore le Manchester Camerata. En Suisse, elle est invitée par l’Orchestre Symphonique Ribeaupierre à Vevey, l’Orchestre le Pont des Arts et l’Orchestre SaintPierre Fusterie à Genève.La saison 2019-2020 est marquée par d’importants projets. Elle sera l’invitée de l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre National de Lille, Les Siècles et l’Orchestre de Picardie. En mai prochain, elle est invitée à diriger le spectacle Les misérables en concert lors d’une tournée en Corée.

Lucie Leguay fonde en 2014 l’Orchestre de Chambre de Lille (OCL) avec une ambition : diffuser la musique pour tous, dans des endroits où on ne l’attend pas. L’OCL se produit dans la métropole lilloise avec des concerts de différents formats et aux esthétiques diverses allant de « la découverte des instruments » à la grande symphonie. La transmission et les pratiques collectives sont au cœur des projets pédagogiques de l’orchestre qui, en parallèle aux concerts propose des ateliers de sensibilisation. L’orchestre et sa chef se produisent aussi bien dans des écoles, des maisons de repos, des musées que dans les salles de concerts avec toujours la volonté de rencontrer de nouveaux publics.

Jonas Ehrler, nommé chef assistant de 3 orchestres !

Jonas Ehrler devient le chef assistant de trois orchestres du nord de la France : l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre de Picardie et l’Orchestre National d’Île-de-France.

Dans un communiqué commun, l’Orchestre national de Lille, l’Orchestre national de Picardie et l’Orchestre national d’Île-de-France, membres de l’Association Française des Orchestres, annoncent le nom de leur nouveau chef assistant pour la saison 2018-2019.

Les trois orchestres ont signé en 2017 un protocole d’accord de trois années pour favoriser l’insertion professionnelle de jeunes chefs d’orchestre. Sur la saison 2018-2019, Jonas Ehrler succédera donc à Léo Margue, actuel chef assistant de ces mêmes orchestres sur la saison 2017-2018.

Suite au concours s’étant déroulé le 8 mars 2018, la décision est prise :

Jonas EHRLER – 26 ans (né en 1992), de nationalité suisse devient le nouveau chef assistant.

Ses missions, au sein de chacun des orchestres associés, sont « celles, sans exhaustivité, d’assistanat artistique à la réalisation des concerts, à la préparation des programmes, de direction musicale de répétitions, de direction musicale de concerts pédagogiques et autres programmes ».

« Les qualités artistiques, techniques et humaines de Jonas EHRLER, sa grande musicalité, son humilité, son calme intérieur et souverain permettent à sa direction d’être clairement comprise et efficace afin de faire s’envoler l’orchestre qu’il dirige » selon Alexandre Bloch, Président du jury, (et directeur musical de l’ONL Orchestre national de Lille). L’intéressé prendra ses fonctions en septembre 2018. D’emblée, sa tâche s’annonce spectaculaire, au diapason de sa personnalité et de ses compétences.

La personnalité de Jonas EHRLER s’est distinguée parmi 5 candidats d’excellence durant la finale :

  • Bertie BAIGENT
  • Lucie LEGUAY
  • Piero LOMBARDI
  • Elmuth REICHEL SILVA

Chacun a pu dirigé les Orchestres nationaux de Lille et de Picardie dans des œuvres de Bartók, Stravinsky, Haydn et Beethoven durant les 2 tours à Lille et Amiens.

167 candidats se sont présentés dont 22 femmes.

Le jury était composé de :

  • Alexandre Bloch, président du jury et directeur musical de l’Orchestre National de Lille,
  • Ayako Tanaka, violoniste super-soliste de l’Orchestre National de Lille,
  • Arie van Beek, directeur musical de l’Orchestre de Picardie,
  • Zbigniew Kornowicz, violoniste solo super-soliste de l’Orchestre de Picardie,
  • Fabienne Voisin, directrice générale de l’Orchestre national d’Île-de-France,
  • Anne-Marie Clech, conseillère artistique de l’Orchestre national d’Île-de-France,
  • Ann-Estelle Médouze, premier violoniste supersoliste de l’Orchestre national d’Île-de-France,
  • Sabine Raynaud, flûtiste co-soliste de l’Orchestre national d’Île-de-France,
  • Robin Paillette, corniste solo de l’Orchestre national d’Île-de-France.

BIOGRAPHIE

EHRLER-Jonas-chef-maestro-jeune-chef-par-classiquenewsLe jeune chef d’orchestre Jonas Ehrler (né en 1992) achève son Bachelor of Arts in Music à la Haute École des Arts de Zürich dans la classe de direction d’orchestre de Johannes Schlaefli en 2016. Son projet de Bachelor, dans lequel il a dirigé l’opéra de chambre The Corridor de Harrison Birtwistle, a été récompensé par le prix de la ZHdK pour le meilleur projet de fin d’études. Jonas continue actuellement ses études en Master of Arts in Music Performance avec Johannes Schlaefli. Il participe à différents workshops et masterclasses où il reçoit de précieux conseils de la part , entre autres, de Bernhard Haitink, Esa-Pekka Salonen et David Zinman. En tant que chef invité il dirige le Sv. Kristoforos kamerinis orkestas Vilnius de même que le Berner Symphonieorchester lors de concerts scolaires. Il a également été directeur artistique de la Fricktalerbühne à Rheinfelden durant deux saisons. Il fait partie des initiateurs du Zeitfestival de Zürich (avril 2018) pour la deuxième édition. ClassiqueNews rendra compte de son travail au sein de l’Orchestre National d’Île de France au moment où l’intéressé prendra ses fonctions effectives à Lille pour la préparation des programmes.

Communiqué de presse

L’Orchestre national de Lille lance son studio numérique

L’exploitation du studio numérique en 5 points :
1. La diffusion, l’amplification, la spatialisation et la transformation instantanée du son en
salle
(cinéma, oeuvres musicales incluant des parties électro-acoustiques, musiques actuelles….)
2. La captation et la diffusion de concerts ou programmes « maison » de l’onl
(streaming tous publics ou ciblés, enregistrements commerciaux ou de travail, diffusion de
programmes éducatifs….)
3. L’accessibilité à tous les publics
(particulièrement les publics malentendants et malvoyants avec la boucle magnétique, le
secteur social et les publics éloignés)
4. L’assistance à la création musicale
(pour les compositeurs en résidence à l’orchestre et autres artistes créateurs, étudiants en
classe de composition en conservatoires…)
5. Un pôle de formation aux techniques numériques du son
(également au service des écoles de musique, des conservatoires, des structures de création
audiovisuelles…)

Depuis des siècles, les structures musicales, les musiciens et compositeurs ont toujours intégré voire impulsé les mutations technologiques et esthétiques pour accompagner
l’évolution de notre communauté. Les technologies numériques sont un bouleversement sans précédent de notre environnement social et culturel.
Grâce à ce nouvel ensemble de techniques, les contenus sont audiovisuels, interactifs et connectés. La numérisation des contenus fait bénéficier à l’industrie culturelle et de la
communication d’avancées essentielles. Ainsi, notre manière d’interagir, de partager, de communiquer est interrogée quotidiennement. La musique et les sons qui la composent sont par essence des vecteurs physiques – le déplacement de molécules d’air – d’émotions.
Comment ne serait-elle pas partie prenante de cette histoire en cours d’écriture ?

L’orchestre national de lille devient le premier orchestre d’Europe doté d’un studio mobile entièrement numérique

L’orchestre national de lille (o.n.l.) sous l’impulsion de son chef fondateur Jean-Claude Casadesus est devenu le premier orchestre d’Europe à s’équiper d’un système entièrement numérique. Par son investissement dans une régie son entièrement numérique, adaptive et transportable, l’orchestre national de lille accompagne résolument les transformations majeures de son temps pour y participer en tant qu’acteur prépondérant de l’écosystème numérique régional.

 De nouveaux canaux de diffusion

Les salles de concert demeurent les lieux privilégiés de la diffusion musicale, mais les réseaux informatiques offrent des voies nouvelles de diffusion qu’il faut explorer. Les
rediffusions, les diffusions en direct pour des utilisateurs distants ou nomades sont des nouveaux vecteurs de diffusion et d’écoute. L’accroissement technologique perpétuel permet aujourd’hui de bénéficier hors les murs d’un confort d’écoute immersif jamais atteint.

 L’activité culturelle comme lien social

Les missions de l’orchestre national de lille en termes de rayonnement culturel sont fondamentales. Par la formation des jeunes publics et des professionnels, par un ancrage
dans la création artistique de son territoire, et son action d’ouverture au plus grand nombre l’o.n.l. met à la disposition de tous les publics le répertoire symphonique, une des plus belles expressions de l’humanité, au service de la collectivité. L’acquisition de nouveaux outils techniques contemporains étendent les possibilités et l’offre de l’orchestre. A travers la mise en place du projet « Du son pour tous », les personnes handicapées – malvoyants et malentendants- ont désormais la possibilité d’assister au concert avec tout le confort sonore rendu possible par le principe des boucles magnétiques.
+ Ce service permet également la mise en conformité de l’auditorium avec l’article L-111-7-7-3 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

 La recherche de nouveaux modèles économiques

Les modifications substantielles des modes de financement public obligent les institutions culturelles à faire évoluer leurs modèles économiques. Sans altérer ses missions et son positionnement de service public de la culture, l’orchestre construit de nouvelles interactions avec l’industrie culturelle de son territoire. L’indépendance technologique que
permet l’équipement du studio numérique permet à l’orchestre de fixer un cadre clair et budgété pour les prochains exercices le mettant à l’abri de locations répétées et
coûteuses, d’autant plus si l’on considère le niveau d’acquisition réalisé permettant de parer à toute éventualité même extraordinaire. L’orchestre acquiert ainsi une réactivité et une flexibilité technique sans précédent et à budget maîtrisé. Par ailleurs, la combinaison de l’excellence acoustique de l’Auditorium du Nouveau Siècle et de son équipement haute technologie, constitue pour l’o.n.l. un écrin haut de gamme permettant des prestations complètes en destination des acteurs institutionnels, du milieu pédagogique ou encore du secteur privé : enregistrements, recherches relatives à l’acoustique, à l’exploration sonore et musicale. Autant de pistes à suivre qui ouvrent le champ à de nouvelles collaborations et de nouveaux revenus pour l’orchestre et sa salle.

Une plateforme de formation aux techniques du son

L’o.n.l. en partenariat avec le groupe Sennheiser mais aussi avec les universités, les conservatoires et les écoles de formation aux techniques du son, compte vivement devenir une plateforme de formation : ateliers techniques, séminaires, échanges entre utilisateurs et milieu de l’enseignement, sont autant de perspectives envisagées avec détermination.

L’orchestre national de lille acteur culturel de l’écosystème numérique régional

A travers cet équipement de haute technologie et les nombreuses possibilités de développement qu’il permet, l’o.n.l. devient un acteur prépondérant dans la dynamique de
l’écosystème numérique régional, en témoigne sa labellisation French Tech Lille’s digital. Dès à présent, cette inscription lui a permis de nouer des collaborations avec les entreprises Ankama et d’autres start-ups issues d’Euratechnologie et la Plaine Images.

Un financement croisé exemplaire en écho à l’attractivité de l’équipement

Le studio numérique a été acquis grâce au financement :
– Du Conseil Régional Nord-Pas de Calais
– De la Métropole Européenne de Lille
– Du député Bernard Roman au titre de sa réserve parlementaire
– Du Crédit Impôt Compétitivité Emploi
– Du mécénat privé
– De Sennheiser, fournisseur principal
Le projet d’équipement en boucles magnétiques « Du son pour tous » est soutenu par :
– La Caisse d’Epargne Nord France Europe
Ainsi cet équipement de développement permet à l’orchestre national de lille de répondre aux défis auxquels doit faire face un grand orchestre symphonique au 21ème siècle en le plaçant au coeur de l’innovation technologique dans laquelle s’inscrit notre territoire.

 

Aller plus loin : Culture box / L’Orchestre national de Lille inaugure un studio numérique révolutionnaire

Famillissimo, la nouvelle formule de l’ONL !

L’Orchestre national de Lille vous propose une nouvelle programmation familiale, accessible dès 5 ans.

Ce nouveau cycle, spécialement conçu pour être vécu en famille, vous propose des aventures musicales pleines de surprises !

La première représentation, « HALLOWEEN » a eu lieu le 31 octobre 2014. Des œuvres telles la Danse Macabre de Saint-Saëns ou Frankenstein de Gruber étaient proposées.

image famillissimo

 

 

 

 

 

Ne manquez pas les trois prochaines manifestations :

 

DRUMBLEBEE

Samedi 17 janvier – 16h à Lille, Auditorium du Nouveau Siècle / Durée : 1 heure /  10-5€

Spectacle musical du Quatuor Beat

Mise en scène Dan Tanson
Chorégraphie Ela Baumann
Costumes Émilie Cottam
Lumières Stefan Choner

 

Quand quatre chercheurs-percussionnistes sont frappés par la lune, ils se prêtent à de drôle de jeux. Des peaux de tambours font une danse effrénée et un triangle est cause de troubles ! Est-ce que le mystère de la lune sera percé ou est-ce le groove qui mène à la paix ? Drumblebee est un spectacle musical et bien rythmé. Drumblebee est un vol de bourdons plein de virtuosité, qui allie rythme et mouvement, force archaïque et joie ludique, tempo et spontanéité dans un concert-spectacle pour percussions, sans paroles.

 

LE BÛCHER D’HIVER

Mercredi 01 avril – 18h30 / Lille, Auditorium du Nouveau Siècle / Durée : 1 heure

Concert gratuit sur réservation

Conte musical de Serge Prokofiev sur un texte de Samuil Marshak

Orchestre national de Lille

Avec la participation du chœur des “mômes en musique” (élèves d’écoles primaires et de collèges de la métropole lilloise)

Avec le soutien de la Fondation AnBer

 

Vous connaissez Serge Prokofiev pour son illustre Pierre et le Loup ? Découvrez sans tarder son Bucher d’hiver !

En quelques notes, vous monterez dans un train quittant Moscou un jour d’hiver avec une bande d’enfants partis en vacances. Vous embarquerez pour un périple plein de charme et d’énergie, fait de batailles de boule de neige, de courses en patins à glace et d’histoires fantastiques au coin du feu.

 

PICCOLO, SAXO ET COMPAGNIE

Samedi 18 avril – 16h / Lille, Nouveau Siècle /  Durée : 1 heure / 10-5€

Conte musical d’André Popp

Orchestre national de Lille
Direction Joachim Jousse
Récitant Sébastien Amblard

 

Dans la lignée de Prokofiev et de son Pierre et le Loup, composé vingt ans plus tôt, Piccolo, Saxo et compagnie nous emmène au Royaume de la Musique, où les familles d’instruments vivent séparées les unes des autres, sans se connaître. Mais voilà qu’un jour, les petits violons rencontrent par hasard de drôles d’instruments en forme de pipe : les saxophones. Ensemble, ils décident de partir à la découverte des autres familles d’instruments… Un pur moment de bonheur à partager, de 7 à 77 ans !

 

Plus d’informations

03.20.12.82.40

Orchestre National de Lille

30, Place Mendès France

CS 70119 – 59027 Lille Cedex