Orchestre de Picardie

Les suites du tremplin de jeunes cheffes d’orchestre

Que deviennent- les jeunes cheffes d’orchestre entendues à la Philharmonie de Paris en novembre 2018 ?
Le tremplin de jeunes cheffes d’orchestre
Le tremplin a été organisé par la Philharmonie de Paris, l’Association Française des orchestres et l’Orchestre de Picardie le 23 novembre 2018 à la Philharmonie de Paris, dans le cadre d’Orchestres en fête !.

Avec la volonté d’agir en faveur de l’égalité femmes-hommes au sein de ses orchestres membres, l’Association Française des Orchestres a pris part à l’organisation du premier tremplin international pour jeunes cheffes d’orchestre organisé en France. Cette journée avait pour but de mettre en lumière le travail de six jeunes femmes pratiquant la direction d’orchestre sélectionnées sur dossier. A l’issue du tremplin, l’AFO a souhaité proposer un accompagnement aux jeunes filles via des offres de collaboration de ses membres sur des projets artistiques intégrés aux saisons.

Pour mémoire, les six candidates étaient les suivantes :
– Chloé Dufresne
– Sora Elisabeth Lee
– Holly Choe
– Nil Venditti
– Gabriella Teychenné
– Lucie Leguay

Et après ? 

Suite à ce tremplin, voici quelques projets qui, à ce jour, ont été proposés aux jeunes filles :

  • Suite à la victoire à un concours spécifique, Lucie Leguay devient chef.fe assistant.e auprès de trois orchestres membres de l’AFO pour la saison 19-20 :  l’Orchestre de Picardie, l’Orchestre national d’Île-de-France et l’Orchestre national de Lille.
  • Sora Elisabeth Lee dirigera trois concerts avec l’Orchestre philharmonique de Strasbourg en septembre 2019 et deux concerts jeune public avec l’Orchestre de chambre de Paris en mai 2019.
  • L’Auditorium-Orchestre national de Lyon propose un accompagnement professionnel à Holly Choe et Lucie Leguay
  • Chloé Dufresne dirigera, aux côtés de Pierre Dumoussand, la nouvelle coproduction du centre français de promotion lyrique : Le Voyage dans la Lune d’Offenbach, sur plusieurs dates de la tournée.

[article non définitif à vocation d’être complété prochainement par l’annonce d’autres projets]

Lucie Leguay, cheffe assistante de trois orchestres

Après avoir été distinguée au Tremplin jeunes cheffes organisé par l’ Association Française des Orchestres, l’Orchestre de Picardie et la Philharmonie de Paris en novembre 2018, Lucie Leguay est désignée cheffe assistante de l’Orchestre national d’Île-de-France, l’Orchestre National de Lille et l’Orchestre de Picardie.
Le concours

Pour la troisième année consécutive, les 3 orchestres s’associent pour nommer leur chef.fe assistant.e, ce qui montre leur implication en faveur de l’insertion professionnelle et leur volonté de proposer à l’assistant.e, un parcours riche d’expériences.

Pour cette édition :
– 165 candidats
– 10 candidats sélectionnés
– 4 candidats en finale

Âge moyen : 27 ans

39 nationalités

Le jury était composé de Case Scaglione, Ann-Estelle Médouze (Orchestre national d’Île-de-France), Alexandre Bloch, Fabio Sinacori (Orchestre national de Lille) et Arie Van Beek, Zbigniew Kornowicz (Orchestre de Picardie).

BRAVO aux trois autres finalistes : Alexander Colding Smith, Chloé Dufresne et Victor Jacob.

Le/la chef.fe assistant.e
Ses missions dans chacun des orchestres pour la saison 2019.20 :
Assistanat artistique :
. à la réalisation des concerts,
. à la préparation des programmes,
. à la direction musicale de répétitions,
. à la direction musicale de concerts pédagogiques et d’autres programmes.

Lucie Leguay

Musicienne dynamique et éclectique, Lucie Leguay mène une double activité de pianiste et de chef d’orchestre. Titulaire d’un master de direction d’orchestre à la Haute École de Musique de Lausanne dans la classe d’Aurélien Azan Zielinski, elle est également diplômée de l’École Supérieur Musique et Danse des Hauts de France et du conservatoire à rayonnement régional de Saint-Maur-des-Fossés à Paris.

Lauréate de plusieurs concours internationaux, Lucie est distinguée en novembre 2018, lors du premier Tremplin pour jeunes cheffes d’orchestre à la Philharmonie de Paris. L’année précédente, elle accède aux huitièmes de finale du Concours International de chefs d’orchestre d’opéra à l’Opéra Royal de Wallonie-Liège. Elle remporte le Prix de l’Orchestre Camera de Florence en 2016 lors de la finale du Concours International de Direction d’Orchestre à Empoli (Italie).

Les enseignements qu’elle a reçus, ont nourri son inspiration et sa curiosité pour un répertoire très riche allant de l’opéra à la musique contemporaine tout en passant par le répertoire symphonique. L’interprétation fidèle du texte est au cœur de sa formation, de sa définition du rôle de chef d’orchestre et de ses activités musicales, notamment à travers la création et la collaboration avec des compositeurs contemporains.

Depuis 2014, elle se produit régulièrement en France et à l’étranger avec divers orchestres tels que l’Orchestre National de Bogota et l’artiste Wax Tailor, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre Symphonique Caux Vallée de Seine, l’Orchestre de Formation Professionnelle à Lille, l’Orchestra da Camera Fiorentina (Italie) ou encore le Manchester Camerata. En Suisse, elle est invitée par l’Orchestre Symphonique Ribeaupierre à Vevey, l’Orchestre le Pont des Arts et l’Orchestre SaintPierre Fusterie à Genève.La saison 2019-2020 est marquée par d’importants projets. Elle sera l’invitée de l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre National de Lille, Les Siècles et l’Orchestre de Picardie. En mai prochain, elle est invitée à diriger le spectacle Les misérables en concert lors d’une tournée en Corée.

Lucie Leguay fonde en 2014 l’Orchestre de Chambre de Lille (OCL) avec une ambition : diffuser la musique pour tous, dans des endroits où on ne l’attend pas. L’OCL se produit dans la métropole lilloise avec des concerts de différents formats et aux esthétiques diverses allant de « la découverte des instruments » à la grande symphonie. La transmission et les pratiques collectives sont au cœur des projets pédagogiques de l’orchestre qui, en parallèle aux concerts propose des ateliers de sensibilisation. L’orchestre et sa chef se produisent aussi bien dans des écoles, des maisons de repos, des musées que dans les salles de concerts avec toujours la volonté de rencontrer de nouveaux publics.

Sélection des candidates pour le Tremplin des jeunes cheffes d’orchestre

Suite aux 41 candidatures reçues pour le Tremplin de jeunes cheffes d’orchestre organisé dans le cadre d’Orchestres en fête par l’Association Française des Orchestres, l’Orchestre de Picardie et la Philharmonie de Paris, la sélection des 6 candidates qui pourront faire leur preuve le 23 novembre 2018 à 15h au Studio de la Philharmonie est arrêtée. 

Les six candidates sélectionnées

 

Holly Choe – Etats-Unis

Holly est arrivée dans le milieu de la musique classique à 19 ans, lorsqu’elle a commencé son premier cours particulier de musique. Elle avait appris à jouer de plusieurs instruments tels que la clarinette, le piano, la batterie, la guitare ou encore le maillet, mais jamais en interprétant le répertoire classique. Elle est tombée immédiatement amoureuse du répertoire classique et de la profondeur des styles à travers les époques, des vastes couleurs, de l’expression du genre et de ses émotions. Elle a donc travaillé très dur pour rattraper  le niveau de ses collègues des différentes institutions qu’elle a fréquenté. Elle a obtenu son diplôme de premier cycle et n’a pas été en mesure d’obtenir son master à cause de son déménagement en Europe afin de poursuivre son rêve de devenir cheffe d’orchestre. Elle étudie actuellement avec le chef Johannes Schlaefli qui l’a beaucoup fait évoluer. Elle dirige actuellement deux orchestres amateurs, est membre du prestigieux forum de chefs d’orchestre en Allemagne, et enseigne la direction aux débutants à l’Université de Zurich. Elle continuera à travailler sans relâche pour atteindre ses objectifs.

 

Chloé Dufresne – France

Originaire de Montpellier, elle a suivi des études de direction de chœur, de chant, et d’alto au conservatoire et dans les chœurs d’enfants de l’opéra. Elle a débuté ses études de direction d’orchestre à l’Ecole Normale de Musique de Paris où elle a obtenu son diplôme supérieur de direction d’orchestre en 2015. Après un Bachelor à la Sibelius Academy d’Helsinki obtenu en 2018, elle poursuit actuellement son cursus en Master 1 au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Paris dans le cadre du programme Erasmus. Durant la saison 2017-2018, elle a participé à la production de Médée de Cherubini à l’Opera de Rouen en temps que cheffe de chœur (choeur de l’opéra de Rouen et choeur Accentus). En Juin, elle a été cheffe assistante de l’orchestre de Montpellier pour La Fille du Régiment de Donizetti aux Folies d’O. En Août, elle a été invitée à diriger Le Royal Stockholm Philharmonic pour la préparation de leur tournée au Japon (dirigée par Sakari Oramo). Pour la saison 2018-2019, elle concourra parmi 20 jeunes chefs pour la « Donatella Flick LSO Conducting Competition ».

 

Sora Elisabeth Lee – Corée du Sud

Sora Elisabeth Lee poursuit ses études en direction d’orchestre sous la tutelle d’Alain Altinoglu au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, en France. Elle est titulaire d’un baccalauréat de l’université de musique de Munich en Allemagne où elle a étudié avec Bruno Weil. Elle a commencé à jouer du piano à l’âge de six ans et s’est produite sur scène en tant que pianiste solo à l’âge de huit ans. Dans son enfance, elle a également pris des leçons de flûte et de percussion. Depuis son arrivée en Allemagne en 2012, elle a dirigé le BBC Philharmonic, l’Orchestre Symphonique de Munich, l’Orchestre Philharmonique de Dresde, l’Orchestre Symphonique de Budapest, ainsi que l’Orchestre de Chambre Ingolstadt Georgian.

 

Lucie Leguay – France

Lucie Leguay mène une double activité de chef d’orchestre et pianiste. Elle obtient en 2018 son Master de Direction d’Orchestre à la Haute École de Musique de Lausanne. Elle est également Lauréate de plusieurs concours internationaux et remporte en 2016 le Prix de l’Orchestre Camera de Florence au Concours International de Direction d’Orchestre à Empoli (Italie). Elle se démarque en 2017 en 8ème de finale lors du Concours International de Chefs d’Orchestre à l’Opéra Royal de Wallonie-Liège. Elle a dirigé de nombreux orchestre tel que l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre National de Bogota, le Manchester Camerata, l’Orchestre de l’Opéra Royal de Wallonie à Liège, l’Orchestre Camera Fiorentina en Italie, ou encore en Suisse avec l’Orchestre Symphonique Ribeaupierre de Vevey et l’Orchestre Pont des Arts à Genève. La création auprès des compositeurs prend une place importante dans ses activités musicales. À l’Opéra de Lille, au Portugal ou encore en Suisse elle collabore avec William Blank, Michael Jarrell, Peter Eötvös, Joao Madureira. En 2014 elle crée son ensemble l’Orchestre de Chambre de Lille.

 

Gabriella Teychenné – Angleterre

En 2018, Gabriella a été la plus jeune participante au 4e Concours international de direction Evgeny Svetlanov. Elle est actuellement sélectionnée pour occuper le poste de chef d’orchestre auxiliaire chez Equilibrium Young Artists (EQ) entre 2017 et 1919, aux côtés de Barbara Hannigan S. Elle a déjà travaillé avec le LUDWIG Orchestra en tournée et avec le Munich Philharmonic Orchestra. Au cours de la prochaine saison, elle travaillera aux côtés de l’Orchestre Symphonique National Danois, du Munich Philharmonic, du London Symphony Orchestra, de l’Orchestre Philharmonique de Radio France, de Cleveland Orchestra. , du Juilliard Orchestra et du Toronto Symphony Orchestra, pour préparer un répertoire comprenant le Requiem de Mozart, le Concerto pour violon de Berg avec Christian Tetzlaff et des œuvres de Ligeti, Kurtág, Bartók, Haydn, Gershwin et Sibelius. En 2017, elle a travaillé avec Vladimir Jurowski et le London Philharmonic Orchestra sur Oedipus d’Enescu à Londres et est partie en tournée à travers le Japon. Elle a de nouveau été invitée à assister au London Philharmonic Orchestra en 2018 sur plusieurs projets, dont la première mondiale de la Cantate pour la fin de la guerre de Magnus Lindberg, la Sinfonietta de Janacek, ainsi que le Concerto pour quatuor à cordes et à vents de Janusik et le Concerto pour Quatuor à cordes de Martinu le Quatuor Borodin. En 2018, elle a fait partie de l’équipe de musique du Staatsoper de Hambourg et a participé à la première mondiale de ‘Benjamin’. Elle dirigera le groupe allemand contemporain Ensemble Unitedberlin avec le baryton Dietrich Henschel à plusieurs reprises au cours de la période 2018-2020 sur douze nouvelles œuvres commandées par des compositeurs de toute l’Europe.

 

 

Nil Venditti – Italie

Nil a ouvert la saison de concerts de l’Orchestre symphonique Bilkent (Ankara) avec le chef Fazil Say au piano les 12 et 13 octobre. Le 26 octobre, elle dirigera le Requiem de Faure à Ljubljana avec l’Orchestre philharmonique slovène. En janvier, elle sera à Meiningen (Allemagne) pour diriger « Cosi fan Tutte », puis de retour en Turquie (Izmir) avec la 4ème symphonie de Mendelssohn. Avant tout cela, elle a dirigé les « Sinfonica Abruzzese », l’Orchestre de chambre de Perugia, l’Orchestre Symphonique de Rossini, et l’Orchestre Philharmonique du Grand Théâtre de Turin en Italie avec un répertoire classique : Mozart, Haydn, Beethoven et des pièces romantiques comme Tchaïkovski Rococò Variations. Elle a dirigé « l’Orchestre du Sol » au Portugal avec quelques Rossini et Strauss et, en Allemagne, j’ai dirigé la « Konstanz Philharmonie » avec les symphonies de Tchaikovski et la 4ème symphonie de Mahler. Elle a participé deux fois au festival de musique Parnu avec Paavo Jarvi, pour diriger la 3ème symphonie de Tchaikovski, la 1ère symphonie de Rachmaninov et d’autres compositeurs estoniens contemporains.

 

 
Félicitations à elles ! Nous vous donnons maintenant rendez-vous le 23 novembre à 15h pour les voir à la baguette pour la 2ème étape de ce tremplin !

L’Orchestre de Picardie labellisé « Orchestre national en région »

L’Orchestre de Picardie est le premier orchestre français à obtenir le label « Orchestre national en région ».

Depuis le 27 juin 2018, l’orchestre dont la direction musicale est assurée par Arie van Beek, a donc changé de nom pour « Orchestre de Picardie – Orchestre national en région Hauts-de-France ».

——————————————————————–

Décret du 27 juin 2018 – JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE – Texte 25 sur 218 

Décrets, arrêtés, circulaires
TEXTES GÉNÉRAUX

MINISTÈRE DE LA CULTURE

Arrêté du 15 juin 2018 portant attribution du label « Orchestre national en région » à l’« Orchestre de Picardie »

NOR : MICD1812899A

La ministre de la culture,
Vu la loi no 2016-925 du 7 juillet 2016 modifiée relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine, notamment son article 5 ;
Vu le décret no 2017-432 du 28 mars 2017 relatif aux labels et au conventionnement dans les domaines du spectacle vivant et des arts plastiques, notamment son article 3 ;
Vu l’arrêté du 5 mai 2017 fixant le cahier des missions et des charges relatif au label « Orchestre national en région »,

Arrête :
Art. 1er. – Le label « Orchestre national en région » est attribué à l’« Orchestre de Picardie – Hauts-deFrance », situé à Amiens (Hauts-de-France).
Art. 2. – La directrice générale de la création artistique est chargée de l’exécution du présent arrêté qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 15 juin 2018.

FRANÇOISE NYSSEN

Télécharger le décret

Le premier tremplin de jeunes cheffes d’orchestre

Dans le cadre du week-end Orchestres en fête!, l’Association Française des Orchestres propose en partenariat avec l’Orchestre de Picardie et la Philharmonie de Paris, le premier tremplin pour jeunes cheffes d’orchestre.

Dans l’esprit du dispositif d’accompagnement au projet pour jeunes musiciens qu’elle développe depuis plusieurs années, la Philharmonie souhaite encourager l’émergence et la professionnalisation des femmes chefs d’orchestre.

Sélectionnées sur dossiers, six candidates sont invitées à diriger en public l’Orchestre de Picardie devant un jury de professionnels.

Ce tremplin valorise à la fois la capacité des jeunes cheffes à construire un projet solide, cohérent, pertinent, l’originalité d’une démarche et la qualité artistique de l’interprétation.

L’initiative du tremplin répond à plusieurs préconisations énoncées dans la « Charte pour l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des orchestres et des opéras » établie par l’AFO et les Forces musicales en juillet 2018 à Aix en Provence. Parmi ces préconisations, on peut relever l’attention portée aux jeunes artistes féminines à la sortie des conservatoires, des académies ou des concours comme un travail de repérage et de suivi en lien avec les agents et les conservatoires.

LE TREMPLIN POUR JEUNES CHEFFES D’ORCHESTRE

Le 23 novembre 2018, de 15h à 18h, dans le cadre du week-end Orchestres en fête!, manifestation initiée par l’Association Française des Orchestres, aura lieu le premier tremplin pour jeunes cheffes d’orchestre.

Dans l’esprit du dispositif d’accompagnement au projet pour jeunes musiciens qu’elle développe depuis plusieurs années, la Philharmonie a très vite accepté de s’associer au projet afin d’encourager l’émergence et la professionnalisation des femmes chefs d’orchestre.

Sélectionnées sur dossiers, six candidates sont invitées à diriger en public l’Orchestre de Picardie devant un jury de professionnels. Ce tremplin valorise à la fois la capacité des jeunes cheffes à construire un projet solide, cohérent, pertinent, l’originalité d’une démarche et la qualité artistique de l’interprétation.

Les 20 minutes de prestation comprennent :

  • une oeuvre imposée : Vajrayana, ouverture pour orchestre en cinq tableaux de Camille Pépin
  • une oeuvre au choix parmi les propositions suivantes :
    • Joseph Haydn, Symphonie nº 104 en ré majeur « Londres ». 1er mouvement
    • Ludwig van Beethoven, Symphonie no 2 en ré majeur opus 36. 1er mouvement
    • Ludwig van Beethoven, Symphonie No 4 en si bémol majeur opus 60. 1er mouvement.

L’oeuvre de Camille Pépin fera l’objet d’une brève présentation orale.

DÉROULEMENT DU TREMPLIN

Date : Vendredi 23 novembre 2018

o 10h30 – 13h30 : service de répétition avec l’Orchestre de Picardie.
o Pause
o 15h – 18h : audition publique de direction
o 18h – 19h : délibération du jury
o 19h : remise des prix autour d’un cocktail

Des loges seront mises à disposition des candidates.

Le temps de répétition est limité à 25’ par candidate.

La pause déjeuner n’est pas prise en charge par la Philharmonie.

CONDITIONS DE PARTICIPATION

Limite d’âge : 30 ans

Vous remplissez le critère ? Vous pouvez donc vous inscrire dès aujourd’hui et jusqu’au 30 septembre 2018 !

Aucun droit d’inscription n’est requis.

Le transport et l’hébergement sont à la charge des participantes

SÉLECTION

La sélection des candidates pour l’audition publique sera communiquée en octobre 2018.

A l’issue des prestations, trois lauréates se verront remettre un des prix attribués par le jury :

  • Une résidence auprès de l’Orchestre de Picardie en tant que cheffe assistante pendant une série dirigée par Arie van Beek
  • Une collaboration à un projet éducatif avec la Philharmonie
  • Un accompagnement artistique et professionnel par les orchestres membres de l’AFO

Elles bénéficieront chacune d’un accompagnement spécifique de l’Association Française des Orchestres (AFO) ainsi que d’un entretien de développement de projet avec la Philharmonie de Paris (aide à la définition du projet, travail sur les outils de présentation et de communication…).

PROCÉDURE D’INSCRIPTION

Pour toute question : formation@philharmoniedeparis.fr

Téléchargez les conditions de participation
Remplissez le dossier de candidature en ligne

 

 

 

 

 

 

 

Jonas Ehrler, nommé chef assistant de 3 orchestres !

Jonas Ehrler devient le chef assistant de trois orchestres du nord de la France : l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre de Picardie et l’Orchestre National d’Île-de-France.

Dans un communiqué commun, l’Orchestre national de Lille, l’Orchestre national de Picardie et l’Orchestre national d’Île-de-France, membres de l’Association Française des Orchestres, annoncent le nom de leur nouveau chef assistant pour la saison 2018-2019.

Les trois orchestres ont signé en 2017 un protocole d’accord de trois années pour favoriser l’insertion professionnelle de jeunes chefs d’orchestre. Sur la saison 2018-2019, Jonas Ehrler succédera donc à Léo Margue, actuel chef assistant de ces mêmes orchestres sur la saison 2017-2018.

Suite au concours s’étant déroulé le 8 mars 2018, la décision est prise :

Jonas EHRLER – 26 ans (né en 1992), de nationalité suisse devient le nouveau chef assistant.

Ses missions, au sein de chacun des orchestres associés, sont « celles, sans exhaustivité, d’assistanat artistique à la réalisation des concerts, à la préparation des programmes, de direction musicale de répétitions, de direction musicale de concerts pédagogiques et autres programmes ».

« Les qualités artistiques, techniques et humaines de Jonas EHRLER, sa grande musicalité, son humilité, son calme intérieur et souverain permettent à sa direction d’être clairement comprise et efficace afin de faire s’envoler l’orchestre qu’il dirige » selon Alexandre Bloch, Président du jury, (et directeur musical de l’ONL Orchestre national de Lille). L’intéressé prendra ses fonctions en septembre 2018. D’emblée, sa tâche s’annonce spectaculaire, au diapason de sa personnalité et de ses compétences.

La personnalité de Jonas EHRLER s’est distinguée parmi 5 candidats d’excellence durant la finale :

  • Bertie BAIGENT
  • Lucie LEGUAY
  • Piero LOMBARDI
  • Elmuth REICHEL SILVA

Chacun a pu dirigé les Orchestres nationaux de Lille et de Picardie dans des œuvres de Bartók, Stravinsky, Haydn et Beethoven durant les 2 tours à Lille et Amiens.

167 candidats se sont présentés dont 22 femmes.

Le jury était composé de :

  • Alexandre Bloch, président du jury et directeur musical de l’Orchestre National de Lille,
  • Ayako Tanaka, violoniste super-soliste de l’Orchestre National de Lille,
  • Arie van Beek, directeur musical de l’Orchestre de Picardie,
  • Zbigniew Kornowicz, violoniste solo super-soliste de l’Orchestre de Picardie,
  • Fabienne Voisin, directrice générale de l’Orchestre national d’Île-de-France,
  • Anne-Marie Clech, conseillère artistique de l’Orchestre national d’Île-de-France,
  • Ann-Estelle Médouze, premier violoniste supersoliste de l’Orchestre national d’Île-de-France,
  • Sabine Raynaud, flûtiste co-soliste de l’Orchestre national d’Île-de-France,
  • Robin Paillette, corniste solo de l’Orchestre national d’Île-de-France.

BIOGRAPHIE

EHRLER-Jonas-chef-maestro-jeune-chef-par-classiquenewsLe jeune chef d’orchestre Jonas Ehrler (né en 1992) achève son Bachelor of Arts in Music à la Haute École des Arts de Zürich dans la classe de direction d’orchestre de Johannes Schlaefli en 2016. Son projet de Bachelor, dans lequel il a dirigé l’opéra de chambre The Corridor de Harrison Birtwistle, a été récompensé par le prix de la ZHdK pour le meilleur projet de fin d’études. Jonas continue actuellement ses études en Master of Arts in Music Performance avec Johannes Schlaefli. Il participe à différents workshops et masterclasses où il reçoit de précieux conseils de la part , entre autres, de Bernhard Haitink, Esa-Pekka Salonen et David Zinman. En tant que chef invité il dirige le Sv. Kristoforos kamerinis orkestas Vilnius de même que le Berner Symphonieorchester lors de concerts scolaires. Il a également été directeur artistique de la Fricktalerbühne à Rheinfelden durant deux saisons. Il fait partie des initiateurs du Zeitfestival de Zürich (avril 2018) pour la deuxième édition. ClassiqueNews rendra compte de son travail au sein de l’Orchestre National d’Île de France au moment où l’intéressé prendra ses fonctions effectives à Lille pour la préparation des programmes.

Communiqué de presse

Pierre Brouchoud nommé Directeur Général de l’Orchestre de Picardie

Sur proposition unanime du jury, Jean-Jacques Thomas, Président de l’Orchestre de Picardie et le Bureau de l’association annoncent la nomination de Pierre Brouchoud au poste de Directeur Général de l’Orchestre de Picardie.

Musicien de formation, Pierre Brouchoud a occupé des postes dans des institutions musicales de référence telles que la Cité de la musique puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en qualité de chef du service Production et Apprentissage de la Scène, où il a notamment développé l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire. Il devient ensuite directeur de Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris où il élargit la saison des concerts et accentue les partenariats à l’étranger.

En relation étroite avec Arie van Beek, directeur musical de l’Orchestre de Picardie, Pierre Brouchoud souhaite s’appuyer sur les atouts de l’Orchestre en renforçant un « projet axé sur l’excellence, la création et l’innovation, notamment dans une relation renouvelée avec les publics dans toute leur diversité ».

Pierre Brouchoud indique vouloir « contribuer au dynamisme et à l’attractivité de la Région Hauts-de-France en tissant des liens étroits avec tous les acteurs et partenaires du territoire, et en confortant le rôle de leader de l’Orchestre de Picardie dans le réseau de coopération européenne ».

Il prendra ses fonctions le 1er septembre 2017. Le Président et le Bureau saluent l’action développée depuis plus de 23 ans par sa prédécesseur Rose Bardonnet-Lowry et le rayonnement qu’elle a su donner à l’Orchestre de Picardie. Elle fera valoir ses droits à la retraite cet automne.

Contact
Rose Bardonnet-Lowry – Directrice générale
Tél : +33(0)681953506
rose.lowry@orchestredepicardie.fr

Télécharger le communiqué de presse de l’Orchestre de Picardie

ONE® is more, sélectionné pour le programme Europe Créative

ONE® is more 2015-2019 a été sélectionné (127 dossiers instruits, 16 retenus), et recevra un financement pour les activités prévues à travers le réseau maintenant composé de l’Orchestre de Picardie – chef de file et les partenaires : Jenaer Phiharmonie (DE), Slovak Sinfonietta (SZ), RTV Slovenia Symphony Orchestra (SI), Philharmonia Slaska (PL), Boshuslav Martinů Philharmonic (CZ), New Symphony Sofia (BG), University for the Creative Arts (UK – actuellement partenaire d’ACT) soit 8 partenaires sur un vaste territoire européen.

Pour être retenu au titre des projets de coopération (longue durée) du programme Culture du programme Europe Créative, une candidature devait obtenir 85/100 points.
Le réseau ONE® pour les projets de la période ONE® is more, a obtenu 87 points/100 : pertinence par rapport aux objectifs et au programme 32/35, qualité du contenu et des activités 21/25, Communication et diffusion 14/20, qualité du partenariat 20/20.

Pour la 5ème fois consécutive, l’Orchestre de Picardie, chef de file du réseau ONE® reçoit un soutien et un financement pour la mise en œuvre des projets du réseau qu’il y a initié et créé il y a 10 ans. C’est une grande satisfaction que cette aventure partagée et motivée par le devenir des musiciens des orchestres du réseau soit une fois une encore reconnue.

Dès l’automne les territoires dans lesquels les partenaires de ONE® is more ont leur ancrage bénéficieront des activités proposées dans 10 pays dont la Chine et le Mexique.

Depuis de nombreuses années, le Président de l’Orchestre, Jean-Jacques Thomas surnomme les musiciens picard « l’Orchestre Européen de Picardie ». Avec cette continuité de ONE® et le prolongement d’ACT, ils ont pleinement mérité ce label.