Ensemble Intercontemporain

Olivier Leymarie, nouveau directeur général de l’EIC

Françoise Nyssen, ministre de la Culture, annonce la nomination d’Olivier Leymarie à la direction générale de l’Ensemble Intercontemporain (EIC), sur proposition de son conseil d’administration et de son président Henri Loyrette.

Le conseil d’administration de l’Ensemble intercontemporain a donc nommé le 20 octobre 2017 Olivier Leymarie, directeur général de l’Ensemble, sur proposition de son Président, à la suite unanime des membres du jury réuni le 2 octobre pour auditionner les cinq candidats présélectionnés. Placé sous la présidence d’Henri Loyrette, ce jury était composé de Matthias Pinscher, directeur musical de l’Ensemble intercontemporain, des deux vice-présidents de l’Ensemble, Catherine Tasca et Nicholas Snowman, du trésorier jean-Philippe Billarant, ainsi que de Laurent Bayle, directeur général de la Cité de la musique – Philharmonie de Paris et d’un représentant du ministère de la Culture, Alain Loiseau, délégué à la musique à la direction générale de la Création artistique.

Impliqué depuis plus de 20 ans dans le secteur de la musique vivante, Olivier Leymarie est actuellement administrateur général de erda, structure regroupant les ensembles Accentus et Insula orchestra, tous deux placés sous la direction artistique et musicale de Laurence Equilbey. Il a précédemment occupé les postes de directeur artistique délégué et directeur de production de l’Opéra de Dijon (2008-2013) et celui de directeur adjoint à la production de la Cité de la musique-Philharmonie de Paris (2003-2008).

Olivier Leymarie entrera en fonction le 18 décembre 2017 et succédera à Hervé Boutry qui occupait le poste depuis 1995. Il consolidera et multipliera les partenariats, avec la Cité de la Musique – Philharmonie de Paris, avec ses ensembles résidents ou avec l’Institut de Recherche et coordination Acoustique/Musique (IRCAM). En symbiose avec l’esprit d’ouverture imprimé par le directeur musical de l’ensemble, Matthias Pintscher, il provoquera des rencontres entre musiques et entre disciplines. Dans le cadre d’un équilibre repensé entre production et diffusion, Olivier Leymarie portera une attention particulière au rayonnement de l’EIC, tant à Paris et en Île-de-France que sur l’ensemble du territoire national et à l’étranger.
Enfin, il veillera au public de l’Ensemble Intercontemporain, celui qu’il a déjà et celui qu’il aura demain, plus nombreux, plus divers, en l’accompagnant et lui proposant, une action de médiation renouvelée, appuyée notamment sur le numérique.

PériArt, logiciel de production orchestrale

PériArt est un logiciel de gestion conçu pour les petites et grandes structures mono et multi-formations. C’est une solution intégrée hautement adaptable qui gère l’ensemble du processus de production de la programmation initiale aux tournées, en passant par la bibliothèque et les décomptes, un site web intégré, l’open access pour les portails comme « Dezede ». Conçu et développé en association avec des formations renommées (dont l‘Ensemble intercontemporain), il est un outil unique pour la gestion des orchestres et des chœurs.

En savoir plus sur PériArt et Protée

English version.

La Philharmonie de Paris à l’image du rayonnement culturel de la France

Depuis mercredi 14 janvier, date de son inauguration par le Président de la République François Hollande, la Philharmonie de Paris est dans tous les esprits des musiciens. Conçu par Jean Nouvel, architecte de l’Institut de monde arabe, du musée du Quai Branly, de la Tour Agbar à Barcelone ou encore de l’Opéra de Lyon, le nouvel édifice accueillera concerts symphoniques, créations contemporaines, musiques actuelles et activités d’éducation musicale.

© Guy Montagu-Pollock

© Guy Montagu-Pollock

Dotée d’une acoustique exceptionnelle et ouverte aux grandes formations françaises et internationales, cette nouvelle Philharmonie constitue un atout pour l’attractivité et le rayonnement culturel international de la France. L’espace culturel a déjà reçu la visite de 45000 spectateurs, dont 30 000 lors du week-end d’ouverture. Victime de son succès, de nombreux mélomanes n’ont pu admirer le lieu que depuis le parvis.

Premier Gala d’ouverture

Arte nous plonge dans l’univers de la Philharmonie en nous proposant le Premier Gala d’Ouverture, lors duquel l’Orchestre de Paris a à nouveau excellé. Cet orchestre a ainsi pu prendre possession de son nouveau lieu de résidence. Dirigé par Paavo Järvi et accompagné par le Choeur de l’Orchestre de Paris, lui-même mené par Lionel Sow, l’ensemble interprète un programme rendant hommage à la musique française. La scène était également partagée par des solistes et chanteurs de renom : Renaud Capuçon au violon, Hélène Grimaud au piano, Sabine Devieilhe et Matthias Goerne au chant.

L’interview de Paavo Järvi, Directeur Musical de l’Orchestre de Paris

Au lendemain de l’ouverture de la Philharmonie, les caméras de la Ville de Paris ont pu filmer la générale du Concerto pour piano n°1 de Tchaïkovski, avec le célèbre pianiste Lang Lang qui s’est joint à l’Orchestre de Paris. L’occasion aussi de demander au directeur musical de l’orchestre ses impressions sur ce nouveau lieu musical de Paris. La Philharmonie : « s’y sentir comme chez soi… par mairiedeparis

Les Orchestres à la Philharmonie de Paris

L’Orchestre de Paris sera le résident principal de la Philharmonie. Son directeur musical Paavo Järvi, ses 120 musiciens et les 130 chanteurs de son chœur prennent donc leurs quartiers à la Philharmonie dès ce mois-ci. L’Ensemble Intercontemporain, sous la direction de Matthias Pintscher, sera également orchestre résident à la Philharmonie. Créé par Pierre Boulez en 1976, il réunit 31 solistes partageant une même passion pour la musique du XXe siècle à aujourd’hui. Aux côtés des deux résidents permanents, d’autres formations sont associées à la Philharmonie : l’Orchestre de chambre de Paris, l’Orchestre national d’Île-de-France et Les Arts Florissants. Tous trois partagent de manière pérenne le projet artistique et éducatif de la Philharmonie de Paris. Ils s’y produisent régulièrement et ont le statut de « formations associées ».

Une presse unanime

« La Philharmonie orchestre avec maestria sa partition » (Le monde) « Tous à la Philharmonie de Paris » (Le Parisien) « La Philharmonie de Paris a reçu 45 000 visiteurs depuis son inauguration » (Le Parisien / FranceTV) « La Philharmonie de Paris ouvre ses portes » (Ministère de la Culture et de la Communication) « Inauguration de la Philharmonie à Paris » (Arte) « Philharmonie de Paris : 45 000 visiteurs en 5 jours » (Le Point)

 Paavo Jarvi se confie à Arte Concert