directeur artistique

L’Orchestre Régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur accueille un nouveau chef

Benjamin Levy succéde à Wolfgang Doerner et Philippe Bender à la tête de l’Orchestre Régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur. Benjamin Levy, dont l’excellence est saluée aussi bien par la presse que par le public, apportera toute son énergie, sa fraîcheur et sa vision artistique à l’Orchestre Régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur pour conforter sa qualité musicale, affirmer sa présence aussi bien à Cannes que dans la région, et contribuer au rayonnement national et international de l’Orchestre.

Benjamin Levy a à cœur de multiplier les projets artistiques avec l’ensemble des acteurs culturels de la ville de Cannes, du Département des Alpes-Maritimes et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et de proposer au public une programmation qui saura satisfaire toutes les envies et toutes les curiosités.

Formé aux Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon (Premier Prix de percussion) et de Paris (Prix d’analyse et classe de direction d’orchestre), Benjamin Levy parfait sa formation à l’American Academy of Conducting d’Aspen aux Etats-Unis et à l’Academia Chigiana de Sienne en Italie. Il a ensuite régulièrement assisté le chef Marc Minkowski (Opéra de Paris, Oper Leipzig, Festival de Salzburg) et a passé deux saisons comme chef assistant des Orchestres de la Radio Néerlandaise.

En 2005, il est nommé Révélation musicale de l’année par le syndicat de la critique dramatique et musicale. Il reçoit trois ans plus tard le prix Jeune Talent – Chef d’Orchestre de l’Adami et deux Diapasons d’Or pour ses enregistrements DVD avec la compagnie Les Brigands.

Depuis, Benjamin Levy est très actif sur les scènes symphoniques et lyriques européennes. Il a notamment dirigé le Rotterdams Philharmonisch, l’Orchestre de la Suisse Romande, le Moscow Philharmonic, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, et de nombreuses productions lyriques au Nederlandse Reisopera, Icelandic Opera, NorrlandsOperan à Umeå (Suède), l’Opéra de Lyon, l’Opéra de Rouen, l’Opéra national du Rhin, l’Opéra de Limoges ou encore le Théâtre national du Capitole de Toulouse. En France, il a été invité par les orchestres nationaux de Lyon, de Lorraine, d’Île-de-France et de Montpellier, l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy, l’Orchestre Colonne, l’Orchestre Poitou-Charentes, l’Orchestre Lamoureux…

Fondateur de l’Orchestre de Chambre Pelléas, il a donné avec cette formation au fonctionnement collégial de nombreux concerts en France et en Europe. Leur enregistrement Beethoven en compagnie du violoniste Lorenzo Gatto pour Zig-Zag Territoires, paru récemment, a reçu un accueil unanime de la presse et de la critique.

Après avoir dirigé l’Orchestre Régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur pour la première fois le 18 septembre 2016 à l’occasion de l’événement Cannes fête le Port Canto, Benjamin Levy retrouvera l’Orchestre au cours de cette saison pour le concert Khatia et Gvantsa Buniatishvili le 13 janvier 2017 au Palais des Festivals et des Congrès de Cannes (Théâtre Debussy).

OVHFC / Jean-François Verdier réélu

Directeur artistique et musical de l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté depuis 2010, Jean-François Verdier vient d’être réélu par les élus du conseil d’administration de l’orchestre pour un troisième mandat.

Jean-François Verdier mène une carrière musicale aux multiples facettes.

Super-soliste de l’Opéra de Paris, considéré comme l’un des meilleurs clarinettistes européens, il est lauréat des concours internationaux de Tokyo, Wien, Anvers, Colmar, et Lugano, dans plusieurs disciplines. Il joue sous la direction de Bernstein, Ozawa, Muti, Gergiev, Salonen, Boulez, Jordan, Dohnanyi, Nelsons, et est notamment invité par le Concertgebouw d’Amsterdam. Il enseigne au CNSM de Paris depuis 2001.

Prix Bruno Walter du Concours international de direction d’orchestre de Lugano en 2001, c’est avec les conseils d’Armin Jordan et Kent Nagano qu’il débute un parcours de chef d’orchestre rapidement salué par la critique. Chef résident de l’Orchestre national de Lyon de 2008-10, il est directeur artistique de l’Orchestre Victor Hugo depuis 2010. Avec cet orchestre il enregistre plusieurs disques: Das Lied von der Erde de Mahler, Debussy/Zemlinsky avec Isabelle Druet, Weber avec David Guerrier, les Saisons de Bacri avec François Leleux…
Il est sollicité par les grandes scènes lyriques et symphoniques: Opéra national de Paris, Madrid, Montréal, Munich, Lausanne, Luxembourg, Berne, Bruxelles, Tokyo, Nagoya, Bolchoï de Moscou…

Il est aussi l’invité des orchestres et opéras nationaux français : Capitole de Toulouse, Lyon, Montpellier, Bordeaux, Metz, Ile-de-France, Nantes, Ensemble
orchestral de Paris… Il collabore ainsi avec Susan Graham, Rolando Villazon, Ludovic Tézier, Karine Deshayes, Inva Mula, Isabelle Faust, Anne Queffelec, Nemanja Radulovic…

Il compose également des contes musicaux, notamment une suite pour Pierre et le loup : Le Canard est toujours vivant! (avec Jacques Gamblin, Milan Jeunesse) ou Anna, Léo et le gros ours de l’armoire (Actes sud Junior) coup de cœur de l’Académie Charles Cros, et joué à la Philharmonie de Paris en 2015.

Contact
Orchestre Victor Hugo France-Comté
Tél. : 03 81 87 84 44
Mél. : orchestre@ovhfc.com

Photo : ©Stéphane Ozounoff
Sources :
– France 3 – Franche-Comté
Dossier de presse de l’OVHFC

Kazuki Yamada à la tête de l’OPMC

Kazuki Yamada est le nouveau Directeur Musical de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo. En effet, il vient d’être désigné « Chef Principal invité » de l’Orchestre. Il succédera donc à Gianluigi Gelmetti, qui va progressivement lui laisser la place. Le chef d’orchestre japonais, déjà en poste depuis l’automne 2013, sera donc directeur artistique et musical à partir de septembre 2016. Gianluigi Gilmetti recevra lui le titre de directeur honoraire et continuera à assumer la responsabilité de l’orchestre durant la saison prochaine qu’il a déjà préparée, ce qui devrait permettre une transition en douceur.

Kazuki Yamada est loin d’être un inconnu en principauté, puisqu’il est actuellement le « chef principal invité » du Philharmonique, qu’il a déjà dirigé à plusieurs reprises comme en 2011 en remplacement de Yakov Kreizberg, en 2012 en dirigeant la Symphonie n° 3 de Beethoven, à l’été 2013 pour un concert de gala au Palais princier.

Plus récemment, il a dirigé l’orchestre à l’occasion de la venue de Marion Cotillard pour l’oratorio Jeanne d’Arc au bûcher.

Découvrez Kazuki Yamada dans son interview réalisée la veille de la finale du Concours International de jeunes chefs d’orchestre de Besançon en 2011.

Articles de presse :
France 3
Radio Monaco
Musicologie.org
Res Musica
Royal Monaco