Le CNSMD de Lyon accueille son nouveau directeur, Mathieu Ferey

Par arrêté du Ministre de la Culture en date du 2 janvier 2019

Le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon a le plaisir d’accueillir Mathieu Ferey au poste de directeur de l’établissement. Il succède ainsi à Géry Moutier, qui est resté 9 ans à la tête de l’établissement.

 


 

Né en 1968 à Pontoise (Val-d’Oise), pianiste de formation, Mathieu Ferey est diplômé du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en esthétique et histoire de la musique. Féru de transmission, titulaire du certificat d’aptitude aux fonctions de directeur de conservatoire, il s’est tourné très tôt vers la direction d’établissement. Il a ainsi occupé successivement les fonctions de directeur des conservatoires de Vincennes (Val-de-Marne) et du 17ème arrondissement de Paris, dont il a contribué à réaliser les actuels bâtiments, avant d’être nommé en 2014 inspecteur de la musique de la Ville de Paris. En 2013 il est invité, en raison de sa connaissance de l’enseignement artistique spécialisé, à rejoindre la rencontre internationale portant sur la préservation des arts traditionnels organisée dans la province du Guangdong, en République Populaire de Chine.

Passionné par les rapports entre la musique et le texte, Mathieu Ferey est régulièrement sollicité pour des conférences ou des notes de programmes : il a collaboré notamment avec le Théâtre des Champs – Élysées, la Philharmonie de Paris, Radio-France et les firmes de disques Naxos et Timpani. Il a présenté les concerts du Chœur régional d’Ile-de-France et de l’orchestre Pasdeloup ainsi que des concerts-lectures réalisés avec des solistes de l’ensemble l’Itinéraire. Il a participé à l’hommage à Claude Debussy programmé par la chaîne Arte en septembre 2012.

Depuis de nombreuses années, Mathieu Ferey travaille sur la musique française au tournant du vingtième siècle, notamment sur l’œuvre et la vie de Joseph-Guy Ropartz (1864-1955). En janvier 2003, le CNSMD de Paris l’invite pour un concert-lecture sur les mélodies de ce compositeur, en collaboration avec la classe de Lied et de Mélodie de Jeff Cohen. Il y reviendra les années suivantes pour les mélodies d’Ernest Chausson, d’Honegger, de Caplet, de Saint Saens et d’Albert Roussel. Avec Benoît Menut, il publie en 2004 Joseph-Guy Ropartz à Nancy (1894-1919), un exemple de décentralisation musicale, dans le recueil Le mouvement scholiste de Paris à Lyon, éditions Symétrie, puis en 2005 une biographie de Ropartz, dans la collection Mélophiles. Il a également participé au collectif La Grande Guerre des musiciens, éditions Symétrie. Depuis 2003, il a présidé ou été membre de nombreux jurys du CNSMD de Paris. De 2013 à 2016, il a pris part aux travaux de la commission « Arts » du Centre National du Livre.

Mathieu Ferey est chevalier de l’ordre des Palmes Académiques.

Source : CNSMD de Lyon