Claire Guillemain, nouvelle directrice de la Cité musicale de Metz

Jeudi 19 mai a eu lieu au Salon Claude Lefebvre de l’Arsenal la présentation à la presse de Claire Guillemain, nouvelle Directrice générale de la Cité musicale – Metz regroupant Metz en Scènes (Arsenal – Trinitaires – Boîte à Musiques) et l’Orchestre national de Lorraine.

« Je suis très heureuse d’être si bien accueillie à Metz, c’est un honneur pour moi d’avoir la perspective de créer cette Cité musicale. C’est un concept assez unique en France et en Europe, et je suis très fière de pouvoir contribuer à son émergence et à son développement a fortiori dans une ville et une région traditionnellement acquises à la musique.»
« Cette Cité musicale, j’imagine la construire avec l’ensemble des forces artistiques, techniques et administratives de l’Orchestre national de Lorraine et de Metz en Scènes pour en faire un projet à la fois fédérateur et rayonnant, à la fois populaire et reposant sur des bases artistiques exigeantes.
Ici, tous les ingrédients sont réunis pour faire une Cité musicale d’envergure internationale. J’aime les défis et celui-ci en est un qui s’annonce passionnant. »

Claire Guillemain a une formation musicale et travaille depuis vingt ans dans ce secteur. Elle a été administratrice et directrice déléguée de plusieurs ensembles musicaux avant de se tourner davantage vers les politiques culturelles en s’impliquant au sein du syndicat professionnel défenseur de ce secteur, le PROFEDIM, dont elle était la déléguée générale depuis 2009. Une fonction qui lui a permis de faire la connaissance des acteurs culturels français tels que les orchestres, les ensembles musicaux, les festivals, les salles de concert… Au-delà de ces fonctions, elle a par ailleurs été élue Présidente de la Fédération des Entreprises du Spectacle vivant, de la Musique, de l’Audiovisuel et du Cinéma (FESAC) – au sein de laquelle on lui reconnait volontiers un bon sens du dialogue social. Claire Guillemain a démissionné de ce poste au début du mois de mai dernier, « avec le plaisir d’avoir réussi à faire aboutir la négociation ”assurance chômage” des intermittents du spectacle ». Femme de conviction, foncièrement attachée au service public, Claire Guillemain avait « très envie de revenir sur le terrain pour retrouver ce lien avec les artistes et le public ».

 

Télécharger le communiqué de presse