Orchestre national de Lyon

Nikolaj Szeps-Znaider, le prochain directeur musical de l’Orchestre national de Lyon

Nikolaj Szeps-Znaider prendra ses fonctions de directeur musical de l’Orchestre national de Lyon en septembre 2020 pour un premier contrat de 4 saisons. Il succède à Leonard Slatkin, directeur musical de 2011 à 2017 et actuel directeur musical honoraire.

Âgé de 43 ans, ce musicien danois internationalement reconnu comme violoniste a parallèlement développé ces dernières années une carrière de chef d’orchestre de très haut niveau. Il a été premier chef invité de l’Orchestre de chambre de Suède et de l’Orchestre du Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg et dirige régulièrement des orchestres de tout premier plan comme le London Symphony Orchestra, le Cleveland Orchestra, le New York Philharmonic ou le Chicago Symphony.

Nikolaj Szeps-Znaider a dirigé l’Orchestre national de Lyon à deux reprises depuis décembre 2017. Lors de ces venues, s’est opérée une alchimie quasi immédiate entre les musiciens, le chef et le public. Il a confirmé ses facultés exceptionnelles à diriger un vaste répertoire et sa volonté de réaliser un travail approfondi et très constructif avec les musiciens, tant sur le plan musical qu’humain.

En la personne de ce musicien si accompli, l’Orchestre national de Lyon se dote d’un directeur musical moderne et charismatique, dont l’exigence et les compétences artistiques vont de pair avec un engagement total pour la cause de l’orchestre et de la ville.

« Je ne pouvais pas imaginer de meilleures conditions pour ouvrir ce nouveau chapitre de ma vie musicale. L’Orchestre national de Lyon est installé dans une ville dynamique, qui offre un soutien plein et entier à ses institutions culturelles – au sein desquelles l’ONL est un joyau particulièrement précieux. C’est d’ores et déjà une formation magnifique, dotée d’une sonorité qui n’appartient qu’à elle, et les musiciens montrent une saine fierté de leur histoire tout en ayant soif de s’élever et d’atteindre de nouveaux sommets. C’est un honneur, un privilège et par-dessus tout un immense plaisir que de rejoindre l’orchestre dans cette quête. »
Nikolaj Szeps-Znaider, Directeur musical désigné

« Avec les musiciens, nous avons la conviction que Nikolaj Szeps-Znaider est à un moment idéal de sa carrière pour emmener l’Orchestre national de Lyon vers un niveau inégalé grâce à un investissement plein et durable dans son premier poste de directeur musical. »
Aline Sam-Giao, Directrice générale

« Nikolaj Szeps-Znaider nous a convaincus de sa capacité à porter l’orchestre à son plus haut niveau, en cultivant à la fois l’excellence artistique et l’ouverture à un large public. Associés au talent des musiciens de la formation, le charisme et les qualités musicales de ce jeune chef, violoniste de renommée mondiale, contribueront à mon sens fortement au rayonnement de l’Orchestre national de Lyon. » 
Gérard Collomb, Maire de Lyon

 

Télécharger le dossier de presse

L’Auditorium-Orchestre National de Lyon accueille son nouveau délégué artistique

Ronald Vermeulen, nommé délégué artistique

Précédemment directeur du planning artistique pour le Melbourne Symphony Orchestra (direction : Sir Andrew Davis), Ronald Vermeulen prendra ses nouvelles fonctions à l’Auditorium-Orchestre national de Lyon au mois de mai 2018.

Ronald Vermeulen a été auparavant directeur de la programmation du Bergen Philharmonic Orchestra (direction Andrew Litton) en Norvège, de 2010 à 2014. Néerlandais, il a plus de quinze ans d’expérience en tant que délégué artistique de premier plan, et a occupé ces fonctions pour quatre des plus grands orchestres néerlandais : le Rotterdam Philharmonic Orchestra (direction Valery Gergiev), le Netherlands Philharmonic Orchestra (direction Yakov Kreizberg), le Netherlands Chamber Orchestra à Amsterdam (direction Gordan Nikolic) et le Residentie Orchestra  à La Haye (direction Neeme Järvi).

 « Pour son premier poste en France, Ronald Vermeulen va apporter à l’Orchestre national de Lyon et à l’Auditorium sa connaissance approfondie du monde de l’orchestre et son plaisir à travailler au plus près des musiciens. Son expérience, acquise auprès des réseaux européens et anglo-saxons, sera précieuse pour accompagner notre ambition dans la recherche d’un nouveau directeur musical.»  (Aline Sam-Giao, directrice de l’Auditorium-Orchestre national de Lyon)

 Il succède à Christian Thompson qui devient directeur du planning artistique du Berwaldhallen à Stockholm, pour les Swedish Radio Symphony et Swedish Radio Choir.

Auditorium – Orchestre national de Lyon
04 78 95 95 95
149 rue Garibaldi, 69003 Lyon

Contact presse
Thibaut Giuliani
thibaut.giuliani@mairie-lyon.fr
04 78 95 95 86

www.auditorium-lyon.com

Quand jeunesse et musique classique se tutoient

L’Auditorium-Orchestre national de Lyon présente un tout nouveau concept de soirée en partenariat avec le Petit Bulletin et Lyon City Crunch pour lancer la saison 2017/2018 : l’Apéro Musical Extravagant. L’objectif est de s’ouvrir à tous, et surtout aux jeunes.

Mardi 3 octobre à partir de 19h, le population pourra découvrir l’Auditorium de Lyon comme ils ne l’ont jamais vu (et entendu). L’Atrium change de décor pour offrir un programme original mêlant extravagance et musique. Du fun, de la street food, des jeux, des sets musicaux avec des musiciens de l’Orchestre national de Lyon, un DJ, du relooking et un grand concours d’Air Orchestre (une première en France…) !

AU PROGRAMME …
DE LA MUSIQUE

Quelques musiciens de l’Orchestre national de Lyon proposeront des interludes musicaux inédits, s’aventureront hors des sentiers battus et de leur répertoire habituel. Un blind-test géant mêlant musiques de pub et musiques de film ponctuera l’apéro pour découvrir la musique classique autrement. Tout au long de la soirée, DJ Mistafly proposera un programme spécialement constitué pour la soirée ! Enfin, un concours d’Air Orchestre sera organisé, pour la première fois en France  !

Les volontaires prendront leurs instruments invisibles pour interpréter à leur manière les grands classiques du répertoire. Le jury présidé par Aline Sam-Giao, directrice générale de l’Auditorium-Orchestre national de Lyon sélectionnera la meilleure formation ! Les membres du jury de ce premier concours d’Air Orchestre sont :  Christian Thompson, délégué artistique ; Laure Issartial, bibliothécaire de l’Orchestre national de Lyon ; Guillaume Itier, percussionniste de l’Orchestre national de Lyon et Marc Renau, directeur du Petit Bulletin.
À gagner : des cartes moins de 28 ans (5 entrées et intégrale) et des places de concert.

DE L’EXTRAVAGANCE

L’Auditorium ne sera pas le seul à changer de décor. Plusieurs stands sont prévus pour favoriser l’immersion dans cette atmosphère éphémère d’extravagance. Il sera possible de se refaire une beauté de la tête aux pieds : une friperie décalée et solidaire proposera aux participants de dénicher des pièces « collector » pour se créer un nouveau look (les dons seront reversés à Emmaüs). Les Curieux proposeront à prix libre un coiffeur et un barbier. Un bar à ongles et un stand tatoo éphémères permettront d’apporter la touche finale.

DE LA CONVIVIALITÉ

Deux foodtrucks, La Crêperie Clandestine et La Cuisine Itinérante seront présents sur la Place Charles de Gaulle et proposeront une restauration de qualité (crêpes, burgers et autres gourmandises). Pour la partie boisson, le Ninkasi tiendra un bar à bières et à cocktails.

Le plus de la soirée : un aller-retour Lyon/Prague à gagner avec Air France.

POUR UN RENOUVELLEMENT DES PUBLICS

L’Apéro Musical Extravagant s’ancre dans une forte dynamique de renouvellement des publics. Lors de la saison 2016/2017, 20 % des spectateurs étaient âgés de moins de 28 ans. Outre une programmation attractive et diversifiée, les offres moins de 28 ans sont garantes d’un accès facilité pour les jeunes. Pour cela, deux cartes d’abonnement sont dorénavant proposées aux jeunes de moins de 28 ans : la carte « 5 entrées » à 20€ et la carte « intégrale » à 60€.

Voir le communiqué de presse

L’auditorium-ONL complète son équipe de direction

Après l’arrivée de Jean-Marc Bador à la Direction générale de l’Auditorium-Orchestre national de Lyon, l’équipe de direction de l’établissement s’enrichit de trois nouvelles têtes : Denis Bretin est nommé Secrétaire général, chargé de l’ensemble des services aux publics et de la communication ; Christian Thompson devient Conseiller artistique auprès du Directeur musical et du Directeur général ; Mathieu Vivant est recruté comme Directeur de la production.Ces recrutements viennent compléter les compétencesdes équipes en place afin d’assurer la mise en œuvre du nouveau projet de « maison de la musique » porté par Jean-Marc Bador et Leonard Slatkin.

Lire le Communiqué de presse.

Le contrat de L.Slatkin renouvelé

Le chef américain Leonard Slatkin a vu son contrat de directeur musical de l’Orchestre national de Lyon prolongé pour une durée de trois ans.

20 QUESTIONS À LEONARD SLATKIN

1 – Le mot que vous préférez.
Toujours

2 – Le mot que vous détestez.
Haine

3 – Votre juron, gros mot ou blasphème favori.
Lorsque je suis en colère mon réflexe est tout simplement : « Dammit ! » (Zut !)

4 – Le métier que vous n’auriez pas aimé faire.
Croque-mort

5 – La qualité que vous préférez chez un homme.
L’honnêteté

6 – La qualité que vous préférez chez une femme.
L’intelligence

7 – Ce que vous appréciez le plus chez vos amis.
Le sens de l’humour

8 – Votre occupation préférée.
C’est bien sûr la direction d’orchestre, mais juste après cela, c’est de jouer au baseball

9 – Votre couleur préférée.
Bleu ciel

10 – Votre plat préféré.
Tout ce qui est cuit au barbecue et particulièrement les légumes et fruits grillés, un plat extraordinaire !

11 – Votre vin préféré.
Désolé, mais c’est un bon Rioja Riserva…

12 – Vos peintres favoris.
Mondrian, Klimt et Monet.

13 – Votre héros préféré.
Je présume qu’il s’agit d’héros de fiction, donc Indiana Jones

14 – Personnages historiques que vous méprisez le plus.
Tomas de Torquemada

15 – Personnages historiques que vous admirez le plus.
Martin Luther King

16 – L’expression française que vous préférez.
« La vie est trop courte pour boire du mauvais vin. »

17 – Le mot qui symboliserait le mieux les Français.
Compliqué

18 – Le lieu que vous préférez à Lyon.
Les traboules

19- Quel a été votre plus grand étonnement à votre arrivée et dans votre découverte de Lyon ?
Le mélange d’une grande ville et d’un petit village à la fois

20 – Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ?
Si Dieu me parlait, j’espère qu’il me dirait : « J’étais fier de vous. » Si je pouvais dire quelque chose à Dieu, ce serait : « Il me restait encore beaucoup à faire. »

© Orchestre national de Lyon