musiciens

L’orchestre baroque de l’OFJ recrute ses musiciens

OFJ baroque : les inscriptions aux auditions sont ouvertes !

Après le symphonique, c’est au tour de l’orchestre baroque de recruter ses musiciens. Les auditions ont lieu eu un tour à Paris, Lyon et Strasbourg et l’inscription est possible jusqu’au 10 mai sur le site internet de l’OFJ.

Les instrumentistes recherchés :

  • violonistes
  • altistes
  • violoncellistes
  • contrebassistes
  • joueur(se)s de traverso
  • hautboistes
  • bassonnistes
  • cornistes
  • trompettistes
  • clavecinistes
  • percussionnistes

 

Qui peut se présenter au concours ?

Les conditions d’accès au concours sont les suivantes :

  • avoir entre 16 et 30 ans au 30 juin 2018
  • être inscrit(e) dans un établissement d’études musicales
  • être français(e) OU faire ses études musicales en France OU être étudiant(e) aux conservatoires de Genève, Bruxelles, Barcelone, La Haye ou à la Scola Cantorum de Bâle.
Les auditions

Cordes

  • traits d’orchestre téléchargeables ICI
  • 2 mouvements contrastés extraits de :
    • pour violon : sonate au choix parmi BWV 1021, BWV 1023, BWV 1024, TWV 41:A4, TWV 41:F4, TWV 41:A6, 4ème livre de Leclair ou concerto de Bach
    • pour alto : suite de Bach pour violoncelle ou concerto de Telemann
    • pour violoncelle : suite de Bach au choix ou d’un concerto de Vivaldi

Contrebasse

  • traits d’orchestre téléchargeables ICI
  • 2 pièces de styles et de caractères différents

Traverso, hautbois, basson, cor, trompette : 2 pièces de styles et de caractères différents

Clavecin : un prélude et fugue de J-S Bach à interpréter sur clavecin. Les candidats auront aussi à effectuer un déchiffrage de basse continue.

Percussions : sélection sur dossier – merci d’envoyer un CV à contact2@ofj.fr suite à l’inscription

Dates des auditions

Strasbourg – 29 mai / Lyon – 12 juin / Paris 14 & 15 juin

La session

La session se déroulera du 8 au 19 novembre à la Cité de la Musique et de la Danse de Soissons sous la direction de Rinaldo Alessandrini. Au programme les trois suites de Water Music de Georg Friedrich Haendel et des œuvres de musique de chambre.

Les concerts :

  • 17 novembre – Cité de la Musique et de la Danse de Soissons
  • 18 novembre – Théâtre de Douai
  • 19 novembre – Théâtre des Bouffes du  Nord à Paris

S’inscrire à la session

L’équipe pédagogique de l’OFJ baroque

A côté du chef d’orchestre Rinaldo Alessandrini, quatre professeurs spécialistes du répertoire accompagneront les musiciens :

  • Johannes Pramsohler, cordes
  • Marco Frezzato, violoncelle, basse continue
  • Jean Brégnac, bois
  • Claude Maury, cuivres
Et l’orchestre Symphonique ?

L’Orchestre symphonique de l’OFJ est au complet depuis que les auditions se sont terminées, le 30 mars. Découvrez les musiciens qui participeront aux sessions 2018 de l’OFJ en cliquant ICI (onglet « l’orchestre »).

Contact / Renseignements

contact@ofj.fr

www.ofj.fr

L’Orchestre des lauréats des CNSMD de Paris et de Lyon recrute

L’Orchestre des lauréats du Conservatoire recrute jusqu’au 18 mai 2018 ! 

Directeur musical de l’Orchestre des lauréats du Conservatoire : Philippe Aïche

Les musiciens désirant s’associer aux projets de l’Orchestre des lauréats du Conservatoire doivent être titulaires du Master, du DFS ou du DNESM depuis moins de dix ans ou doivent avoir accompli un cycle de perfectionnement ou accomplir actuellement un 3e cycle aux Conservatoires nationaux supérieurs de musique et de danse de Paris ou de Lyon.

Les postes à pourvoir :

Vents

  • 1 poste de 1re flûte
  • 2 postes de hautbois, 1er et 2e
  • 1 postes de 1re clarinette
  • 2 postes de basson, 1er et 2e
  • 2 postes de cor, 1er et 2e
  • 1 postes de 2e trompette
  • 1 postes de 1er trombone

Cordes

  • 2 postes d’alto (dont un poste de chef d’attaque)
  • 4 violoncelles (dont un poste de chef d’attaque)
Auditions

Vents : Mercredi 27 Juin | Plateau n°5 – programme

CordesJeudi 28 Juin | Salle Ravel – programme

Candidatures, renseignements et inscriptions :

CV et lettre de motivation à adresser à Bernard Renaudin par courrier avant le 18 mai 2018
CNSMDP/OLC
Bernard Renaudin
209, avenue Jean-Jaurès
75019 Paris
par mail : brenaudin@cnsmdp.fr

Vers une transition numérique des orchestres

Vers une transition numérique des orchestres

Grâce aux avancées technologiques, les avantages du numérique dépassent désormais ceux de la partition papier.
L’objectif  est de faciliter la vie de tous les membres de l’écosystème orchestral : du bibliothécaire au chef d’orchestre, des musiciens aux éditeurs de partitions.

Le fait de passer de la partition papier à la partition numérique répond à plusieurs objectifs :

  • Réduire l’impact sur l’environnement en arrêtant l’impression de partitions papier en passant à l’édition numérique (développement durable)
  • Gagner du temps (pour les bibliothécaires)
  • Faciliter la lecture lors d’un concert
  • Renforcer le travail collaboratif autour d’une oeuvre
  • Bénéficier d’une plus grande liberté dans l’exécution d’une oeuvre (pour les musiciens et le chef d’orchestre)
Newzik, un exemple d’acteur participant à cette transition numérique

L’équipe de Newzik travaille avec les orchestres au sein d’une relation durable pour que ceux-ci réussissent leur passage au numérique. Des ateliers avec les orchestres sont organisés afin de réaliser des retours d’expériences. Ces ateliers jouent un rôle clé dans l’approfondissement de leur expertise.
Pendant ces sessions, ils peuvent comprendre plus en détail les besoins réels des orchestres, et continuellement enrichir leurs fonctionnalités.
Pour les orchestres, c’est aussi l’opportunité d’expérimenter les avantages des solutions numériques, d’une façon simple et sans engagement.

L’Opéra de Rouen Normandie et l’Orchestre National d’Île-de-France l’ont déjà testé
  • L’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie

“Nous avons commencé à utiliser l’application hier, et on peut déjà sentir une grande différence dans la facilité d’utilisation. Très vite, on comprend les bénéfices tangibles, par exemple pour raccourcir ou finalement éliminer une section. Normalement, il faut tout effacer à la main, voire réimprimer les partitions, là tout se fait en un clic. On tourne les pages avec une pédale, vers l’avant, vers l’arrière … Il y a des choses qui sont plus simples, et tout va beaucoup plus vite, c’est certain.” – Hélène, Violoniste

« Ce qui me semble extraordinaire, c’est la notion de musique ensemble. Les possibilités collaboratives de l’application sont un véritable avantage. Par exemple, si le premier violon fait une annotation sur sa partition, les 14 violons derrière lui reçoivent l’information instantanément. » – Yvan Cassar, Chef d’Orchestre

  • L’Orchestre National d’Ile-de-France

En Mai 2017, Newzik a rencontré l’Orchestre National d’Île-de-France (ONDIF) pour faire essayer à l’orchestre, pendant toute une journée, son application de lecture de partitions numériques.

Pour cet essai, ce sont pas moins de 30 iPads Pro et pédales Bluetooth qui ont été mis à disposition des 80 musiciens de l’orchestre (les cordes, notamment, en partageait un pour deux).

Depuis longtemps, l’orchestre cherchait une solution aux inconvénients relatifs aux partitions papier. Pour chacun de leurs déplacements, aux quatre coins du pays, l’ONDIF doit en effet déplacer de lourdes valises remplies de partitions, ce qui n’est tout simplement pas adapté à leurs besoins. Quand ils ont entendu parler de l’application de lectures de partitions digitales, proposée par Newzik, un essai a rapidement été programmé pour que les musiciens puissent prendre conscience des bénéfices tangibles qu’offrent les outils numériques.

Des avantages à l’utilisation de ce matériel numérique ont clairement été identifiés :

  • Les fonctions collaboratives d’annotation
  • Le zoom et le recadrage d’une partition
  • La possibilité d’afficher les parties des autres musiciens
  • La tourne de page à l’aide d’une pédale

Pour plus d’informations sur les initiatives de Newzik :

Site internet

Brochure d’informations

Communiqué de Presse – Un avenir stabilisé pour l’Orchestre des Pays de Savoie

Au Bourget-du-Lac, le 8 juillet 2014

Le conseil d’administration exceptionnel du 4 juillet 2014 a acté deux décisions importantes pour l’avenir de l’Orchestre des Pays de Savoie : un refinancement partiel par les collectivités fondatrices de l’orchestre à hauteur de 15% des subventions publiques et le renouvellement du contrat de son directeur artistique Nicolas Chalvin jusqu’en 2018.

(c) Droits réservés - L’Orchestre des Pays de Savoie au complet devant ses bureaux à Savoie-Technolac. Photo : William Pestrimaux

(c) Droits réservés – L’Orchestre des Pays de Savoie au complet devant ses bureaux à Savoie-Technolac. Photo : William Pestrimaux

Refinancement de l’Orchestre des Pays de Savoie

Un appel aux collectivités fondatrices de l’orchestre a été adressé en septembre 2013 à l’État, à la Région Rhône-Alpes et à l’Assemblée des Pays de Savoie (Conseil général de la Savoie et Conseil général de la Haute-Savoie) pour les alerter sur un besoin de financement renforcé sans lequel sa pérennité pouvait être mise en péril. Très concernées par son avenir, ces dernières ont chacune augmenté leur soutien financier à partir de 2014 et l’ont fait savoir lors du conseil d’administration exceptionnel du 4 juillet. Ce refinancement pérenne de l’orchestre s’élève à 15% de ses subventions publiques (210 000 €). Il est notamment destiné à faire évoluer sa structure économique et sociale pour l’adapter aux règles du XXIe siècle ainsi que pour permettre à l’orchestre d’assumer pleinement ses missions de service public. L’orchestre ouvre donc à la rentrée le dossier de la réforme du statut de ses musiciens devant permettre d’augmenter le temps de travail de ces derniers, actuellement précarisés par un faible temps partiel.
Le conseil d’administration de l’orchestre et sa direction saluent ces contributions nouvelles, qu’ils apprécient à leur juste valeur en ces temps de raréfaction des moyens publics. Bien qu’un complément de 120 000 € soit encore nécessaire à partir de 2015, ils les prennent comme un message très fort de confiance dans l’orchestre, dans ses musiciens, et dans le travail qu’il accomplit au quotidien sur la région et au-delà depuis 30 ans.

Renouvellement du contrat de Nicolas Chalvin jusqu’en 2018

Ce même conseil d’administration a décidé que la direction artistique de l’orchestre serait poursuivie par Nicolas Chalvin pendant une nouvelle période de 3 ans, soit jusqu’à la saison 2017/2018.
Arrivé en 2009 à la direction de l’Orchestre des Pays de Savoie, Nicolas Chalvin a été remarqué dès ses débuts de chef par Franz Welser-Möst et Armin Jordan, dont il fut l’assistant. Depuis, il mène une double carrière de chef symphonique et lyrique. Il a dirigé les plus belles formations européennes (Orchestre Philharmonique du Luxembourg, Orchestre Philharmonique de Radio-France, Orchestre national de Lyon entre autres) et est accueilli notamment à l’Opéra de Genève, de Zurich, ou de Lausanne.
Depuis 2009, il s’est attaché à développer la variété des répertoires et des styles de l’Orchestre des Pays de Savoie. La cohésion, la précision et la vivacité de la formation sont aujourd’hui saluées par la presse. Cette politique dynamique de développement a permis à l’orchestre de s’affirmer sur des scènes importantes, en France comme à l’étranger. Nicolas Chalvin a également relancé une politique discographique en collaboration avec les labels Timpani et Indésens. Il a su, en cinq ans, comprendre et s’adapter aux besoins du territoire d’implantation de l’orchestre et à son public, en développant par exemple les « concerts découverte » permettant d’aller au fond des vallées alpines, ou les « concerts famille » du samedi après-midi à Chambéry, et en poursuivant les collaborations avec les milieux étudiants et amateurs.

(c) Droits réservés - Nicolas Chalvin - Enregistrement au Studio Ansermet, Genève - février 2014. Photo : Yannick Perrin

(c) Droits réservés – Nicolas Chalvin – Enregistrement au Studio Ansermet, Genève – février 2014. Photo : Yannick Perrin

Contact presse : Séverine Fraysse communication@orchestrepayssavoie.com, +33 (0)4 79 33 84 81