ministre de la culture

Françoise Nyssen nommée ministre de la Culture

L’éditrice Françoise Nyssen a été nommée hier Ministre de la Culture du premier gouvernement d’Emmanuel Macron. Elle succède ainsi rue de Valois à Audrey Azoulay qui était ministre de la Culture et de la Communication depuis février 2016.

Née le 9 juin 1951 à Etterbeek, Françoise Nyssen possède la double nationalité belge et française. Après avoir travaillé en tant que chercheuse en biologie moléculaire et avoir obtenu un diplôme d’urbanisme, elle rejoint dans les années 80 la société d’édition Actes Sud, créée par son père Hubert Nyssen et implantée à Arles, dont elle prend par la suite la direction. Riche d’un catalogue de prestigieux auteurs français et internationaux, l’entreprise s’est notamment distinguée ces dernières années par le succès de la trilogie Millenium de Stieg Larsson.

Avec son mari Jean-Paul Capitani, Françoise Nyssen a créé l’école Domaine du possible, école innovante qui s’adresse aux enfants qui n’ont pas pu s’adapter au système scolaire français.

Passionnée de musique, elle est l’un des membres fondateurs de l’Association culturelle du Méjan dont l’objet est notamment d’organiser des concerts. Elle avait également été nommée en 2015 membre du Haut Conseil pour l’éducation artistique et culturelle.

Françoise Nyssen a pris ses fonctions hier à l’occasion de l’ouverture de la 70ème édition du Festival de Cannes.

Rencontre entre l’Orchestre de Chambre de Paris, la Ministre et les élèves du XIVème arrondissement

Fleur Pellerin a invité l’Orchestre de chambre de Paris,  le jeudi 13 novembre 2014, à présenter son action pédagogique auprès d’une cinquantaine d’élèves, pour un moment de partage et de participation autour de la Symphonie n°40 de Mozart.

La ministre de la Culture et de la Communication souhaite ouvrir de manière régulière les portes du Ministère au public, et notamment aux jeunes, pour y faire entrer les pratiques artistiques. Deux classes de CM2 de l’école élémentaire Mathis, située dans le 19ème arrondissement de Paris, ont ainsi participé à cette séance animée par le chef Yohann Recoules et le comédien Roland Timsit, autour d’une trentaine de musiciens de l’Orchestre de chambre de Paris.