directeur musical

Nikolaj Szeps-Znaider, le prochain directeur musical de l’Orchestre national de Lyon

Nikolaj Szeps-Znaider prendra ses fonctions de directeur musical de l’Orchestre national de Lyon en septembre 2020 pour un premier contrat de 4 saisons. Il succède à Leonard Slatkin, directeur musical de 2011 à 2017 et actuel directeur musical honoraire.

Âgé de 43 ans, ce musicien danois internationalement reconnu comme violoniste a parallèlement développé ces dernières années une carrière de chef d’orchestre de très haut niveau. Il a été premier chef invité de l’Orchestre de chambre de Suède et de l’Orchestre du Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg et dirige régulièrement des orchestres de tout premier plan comme le London Symphony Orchestra, le Cleveland Orchestra, le New York Philharmonic ou le Chicago Symphony.

Nikolaj Szeps-Znaider a dirigé l’Orchestre national de Lyon à deux reprises depuis décembre 2017. Lors de ces venues, s’est opérée une alchimie quasi immédiate entre les musiciens, le chef et le public. Il a confirmé ses facultés exceptionnelles à diriger un vaste répertoire et sa volonté de réaliser un travail approfondi et très constructif avec les musiciens, tant sur le plan musical qu’humain.

En la personne de ce musicien si accompli, l’Orchestre national de Lyon se dote d’un directeur musical moderne et charismatique, dont l’exigence et les compétences artistiques vont de pair avec un engagement total pour la cause de l’orchestre et de la ville.

« Je ne pouvais pas imaginer de meilleures conditions pour ouvrir ce nouveau chapitre de ma vie musicale. L’Orchestre national de Lyon est installé dans une ville dynamique, qui offre un soutien plein et entier à ses institutions culturelles – au sein desquelles l’ONL est un joyau particulièrement précieux. C’est d’ores et déjà une formation magnifique, dotée d’une sonorité qui n’appartient qu’à elle, et les musiciens montrent une saine fierté de leur histoire tout en ayant soif de s’élever et d’atteindre de nouveaux sommets. C’est un honneur, un privilège et par-dessus tout un immense plaisir que de rejoindre l’orchestre dans cette quête. »
Nikolaj Szeps-Znaider, Directeur musical désigné

« Avec les musiciens, nous avons la conviction que Nikolaj Szeps-Znaider est à un moment idéal de sa carrière pour emmener l’Orchestre national de Lyon vers un niveau inégalé grâce à un investissement plein et durable dans son premier poste de directeur musical. »
Aline Sam-Giao, Directrice générale

« Nikolaj Szeps-Znaider nous a convaincus de sa capacité à porter l’orchestre à son plus haut niveau, en cultivant à la fois l’excellence artistique et l’ouverture à un large public. Associés au talent des musiciens de la formation, le charisme et les qualités musicales de ce jeune chef, violoniste de renommée mondiale, contribueront à mon sens fortement au rayonnement de l’Orchestre national de Lyon. » 
Gérard Collomb, Maire de Lyon

 

Télécharger le dossier de presse

Jacques Lacombe, nommé directeur musical de l’Orchestre Symphonique de Mulhouse

En septembre 2018, Jacques Lacombe succédera à Patrick Davin à la direction musicale de l’Orchestre Symphonique de Mulhouse (OSM).

Nommé directeur désigné pour une durée d’un an dès septembre 2017, il aura notamment en charge la programmation de la saison 2018-2019 de l’Orchestre. Sa prise de fonction en tant que directeur musical et artistique en titre sera effective à compter du 1er septembre 2018 et ce pour 3 ans.

La nomination de Jacques Lacombe fait suite à un processus de recrutement effectué en présence d’un jury composé d’élus de la Ville de Mulhouse et de représentants des partenaires publics de l’OSM (la DRAC Grand Est, le Conseil Régional Grand Est, le Conseil Départemental du Haut-Rhin et l’Opéra national du Rhin), en présence de représentants des musiciens de l’orchestre.

Âgé de 53 ans, le chef d’orchestre québécois a été formé à la Hochschule für Musik de Vienne ainsi qu’au Conservatoire de Musique du Québec à Trois-Rivières et à Montréal où il est professeur de la classe de direction d’orchestre.

Chef d’orchestre principal de l’Opéra de Bonn en Allemagne et directeur musical de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières, Jacques Lacombe fut directeur musical du New Jersey Symphony de 2010 à 2016. Premier chef invité de l’Orchestre symphonique de Montréal de 2002 à 2006 après avoir occupé les fonctions de directeur musical de la Philharmonie de Lorraine, à Metz en France. Ses débuts au prestigieux Carnegie Hall de New York ont été salués avec enthousiasme par le New York Times soulignant que sa carrière sur la scène internationale a été propulsée par son intégrité artistique et à sa complicité avec les musiciens et les orchestres qu’il dirige.

En plus de collaborations avec de nombreux orchestres et maisons d’opéra en Amérique du Nord, Jacques Lacombe a travaillé en Europe notamment avec l’Orchestre symphonique de Mulhouse, l’Opéra national du Rhin, le Royal Opera House de Covent Garden à Londres et le Deutsche Oper de Berlin où il est régulièrement invité depuis 2005.

Télécharger le communiqué de presse

David Reiland, nommé directeur musical de l’Orchestre National de Lorraine

L’Orchestre National de Lorraine/Cité musicale-Metz ont annoncé le 11/09/2017 la nomination de David Reiland comme directeur musical.

Le chef belge de 37 ans succède à Jacques Mercier qui occupait la fonction depuis 2002. Il est également invité comme chef principal à l’Opéra Théâtre de Saint-Etienne depuis 2015.

Par ailleurs, il est très présent au Luxembourg où il dirige musicalement l’ensemble contemporain United Instruments of Lucilin depuis décembre 2009 ainsi que l’Orchestre de Chambre depuis 2013.

Sa vision artistique exigeante et ambitieuse pour l’orchestre, l’étendue de son répertoire, son affection particulière pour la musique française mais aussi un engagement en faveur de l’ouverture vers tous les publics et de la pédagogie sont en complète adéquation avec le projet de l’Orchestre National de Lorraine et de la Cité musicale-Metz.

David Reiland a appris sa désignation en tant que prochain directeur musical de l’Orchestre National de Lorraine avec bonheur :

 » Lors de chacune de nos rencontres, j’ai toujours été sincérement impressionné par l’incontestable musicalité et la générosité sans cesse renouvelée des musiciens. Je me réjouis d’avoir la chance de collaborer étroitement tant avec eux qu’avec l’ensemble des acteurs de la Cité musicale-Metz et de partir à la rencontre du public à leurs côtés. »

Télécharger le communiqué de presse

 

Jurjen Hempel, nommé directeur musical de l’Opéra de Toulon

Le Président et le directeur général et artistique de l’Opéra de Toulon annoncent la nomination de Jurjen Hempel à la direction musicale,  à partir de septembre 2018.

Selon le communiqué de presse de l’Opéra de Toulon, son arrivée « marque une nouvelle étape dans le développement musical et artistique » de l’institution. Cette dernière se dit « très honorée de la confiance que lui accorde Jurjen Hempel en acceptant ce poste » et elle ajoute qu’il dirigera « au moins trois opéras et deux concerts symphoniques » par saison.

Jurjen Hempel succède ainsi à Giuliano Carella qui occupait cette fonction depuis 2003.

L’ancien assistant de Valery Gergiev, occupe, dès aujourd’hui, la fonction de directeur musical désigné auprès du Choeur et de l’Orchestre Symphonique de l’Opéra de Toulon. Il a pu faire connaissance avec les musiciens de l’Orchestre lorsqu’il a dirigé l’Enlèvement au Sérail, en avril 2017.

Télécharger le communiqué de presse

Par ailleurs, vous pouvez le voir ici à la direction de l’Orchestre de jeunes des Pays-Bas, interprétant Soldaat van Oranje (Soldat d’Orange) de Rogier van Otterloo au Concertgebouw d’Amsterdam.

OVHFC / Jean-François Verdier réélu

Directeur artistique et musical de l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté depuis 2010, Jean-François Verdier vient d’être réélu par les élus du conseil d’administration de l’orchestre pour un troisième mandat.

Jean-François Verdier mène une carrière musicale aux multiples facettes.

Super-soliste de l’Opéra de Paris, considéré comme l’un des meilleurs clarinettistes européens, il est lauréat des concours internationaux de Tokyo, Wien, Anvers, Colmar, et Lugano, dans plusieurs disciplines. Il joue sous la direction de Bernstein, Ozawa, Muti, Gergiev, Salonen, Boulez, Jordan, Dohnanyi, Nelsons, et est notamment invité par le Concertgebouw d’Amsterdam. Il enseigne au CNSM de Paris depuis 2001.

Prix Bruno Walter du Concours international de direction d’orchestre de Lugano en 2001, c’est avec les conseils d’Armin Jordan et Kent Nagano qu’il débute un parcours de chef d’orchestre rapidement salué par la critique. Chef résident de l’Orchestre national de Lyon de 2008-10, il est directeur artistique de l’Orchestre Victor Hugo depuis 2010. Avec cet orchestre il enregistre plusieurs disques: Das Lied von der Erde de Mahler, Debussy/Zemlinsky avec Isabelle Druet, Weber avec David Guerrier, les Saisons de Bacri avec François Leleux…
Il est sollicité par les grandes scènes lyriques et symphoniques: Opéra national de Paris, Madrid, Montréal, Munich, Lausanne, Luxembourg, Berne, Bruxelles, Tokyo, Nagoya, Bolchoï de Moscou…

Il est aussi l’invité des orchestres et opéras nationaux français : Capitole de Toulouse, Lyon, Montpellier, Bordeaux, Metz, Ile-de-France, Nantes, Ensemble
orchestral de Paris… Il collabore ainsi avec Susan Graham, Rolando Villazon, Ludovic Tézier, Karine Deshayes, Inva Mula, Isabelle Faust, Anne Queffelec, Nemanja Radulovic…

Il compose également des contes musicaux, notamment une suite pour Pierre et le loup : Le Canard est toujours vivant! (avec Jacques Gamblin, Milan Jeunesse) ou Anna, Léo et le gros ours de l’armoire (Actes sud Junior) coup de cœur de l’Académie Charles Cros, et joué à la Philharmonie de Paris en 2015.

Contact
Orchestre Victor Hugo France-Comté
Tél. : 03 81 87 84 44
Mél. : orchestre@ovhfc.com

Photo : ©Stéphane Ozounoff
Sources :
– France 3 – Franche-Comté
Dossier de presse de l’OVHFC

Alexande Bloch à la tête de l’Orchestre national de Lille

Alexandre Bloch, jeune chef français, succèdera à Jean-Claude Casadesus à la direction musicale de l’Orchestre national de Lille en septembre prochain.

« Lauréat du prestigieux concours Donatella Flick et Talent Adami en 2012, Chef Invité Principal du Düsseldorf Symphoniker, Alexandre Bloch, 30 ans, est l’un des représentants les plus brillants de la nouvelle génération de chefs d’orchestre.

Depuis ses études aux conservatoires de Tours, d’Orléans, de Lille puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, sa carrière s’est rapidement développée au niveau international, après des débuts remarqués au London Symphony Orchestra et au Royal Concertgebouw Orchestra d’Amsterdam.

Sa personnalité musicale ainsi que son engagement dans la société de notre temps l’inscrivent naturellement dans les valeurs qui sous-tendent le projet initié par Jean-Claude Casadesus en 1976, qu’il a incarné pendant plus de quarante ans et que je porte depuis septembre 2014.

En s’associant le talent et la jeunesse, l’Orchestre National de Lille relève le défi d’une grande institution musicale du XXIème siècle.

François Bou, directeur de l’Orchestre national de Lille « 

Son parcours

Porté par une énergie et un enthousiasme communicatifs, Alexandre Bloch est le chef invité principal du Düsseldorf Symphoniker depuis septembre 2015. Jeune chef d’orchestre français talentueux, il débute une carrière des plus prometteuses tant en France qu’à l’international. Il a remporté le Concours International Donatella Flick à Londres en octobre 2012 et fut chef d’orchestre assistant au London Symphony Orchestra jusqu’en 2014.

Lors de cette saison 2015/2016, il fait ses premières apparitions avec les orchestres suivants : Oslo Philharmonic, Vancouver Symphony, Adelaide Symphony, Deutsche Kammerphilharmonie (Bremen), Royal Flemish Philharmonic, Orchestre National de Belgique et Nash Ensemble. Il est également réinvité aux Royal Concertgebouw Orchestra, à l’Orchestre National de France, Scottish Chamber Orchestra, Royal Northern Sinfonia, Royal Liverpool Philharmonic Orchestra, BBC National Orchestra of Wales, Australian Youth Orchestra et au Seoul Philharmonic Orchestra.

Pour la saison 2016/2017, Il fera ses débuts avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre National d’Ile-de-France, Los Angeles Chamber Orchestra, l’Orchestre Métropolitain (Montréal) et Brussel Philharmonic. Il dirigera également une production de Donizetti, l’Elisir d’Amor au Deutsche Oper am Rhein.

Durant les précédentes et récentes saisons, Alexandre Bloch s’est par ailleurs fait remarquer avec succès à la direction des formations suivantes : London Symphony Orchestra, Orchestre National du Capitole de Toulouse, BBC Philharmonic, NordWestDeutsche Philharmonie, Orchestre de Chambre de Lausanne, Orchestre de Chambre de Paris, Manchester Camerata, Musikkollegium Winterthur, Norwegian Radio Orchestra, Ulster Orchestra (Belfast), Opera North (Leeds), Royal Danish Orchestra, Danish Chamber Orchestra, Poznan Philharmonic.

En 2012, Alexandre Bloch est nommé titulaire de la Sir John Zochonis Junior Fellowship in Conducting au sein du prestigieux Royal Northern College of Music de Manchester. La même année, il remplace au pied levé Mariss Jansons au Royal Concertgebouw Orchestra d’Amsterdam, pour trois brillants concerts, incluant au programme Mort et Transfiguration de Richard Strauss ainsi qu’une création de Jorg Widmann.

Alexandre Bloch est remarqué par de grandes personnalités du monde de la direction, tels que Mariss Jansons, Charles Dutoit, Pierre Boulez, Bernard Haitink, Sir Mark Elder et Esa-Pekka Salonen. En 2012 et 2013, il prend part au Tanglewood Music Center Festival (Etats-Unis).
Alexandre Bloch a commencé ses études musicales de violoncelle, harmonie et direction d’orchestre aux conservatoires de Tours, Orléans puis Lille. Il étudie ensuite au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans les classes d’écriture puis de direction d’orchestre où il y obtient son Master dans la classe de Zsolt Nagy.

Lauréat boursier de la Fondation Tarrazi et de la SYLFF Tokyo Foundation (Sasakawa Young Leaders Fellowship Fund), Alexandre Bloch a été nommé “Talent ADAMI Chef d’Orchestre 2012“
Découvrez le nouveau Directeur Musical de l’Orchestre dès la saison prochaine !

Rani Calderon rejoint l’Opéra de Lorraine

Le chef d’orchestre israélien Rani Calderon a été nommé directeur musical de l’Opéra national de Lorraine à Nancy, après avoir été premier chef invité cette saison.

Le public de l’Opéra national de Lorraine s’était déjà habitué à le voir diriger cette saison 2014 – 2015 en tant que premier chef invité, et il sera désormais encore plus présent. Rani Calderon, chef d’orchestre israélien de 43 ans, vient d’être … Lire la suite (France Musique)

Grant Llewellyn, directeur musical de l’OSB

L’Orchestre symphonique de Bretagne connait désormais son prochain directeur musical : il s’agit de Grant Llewelyn (cf. photo de droite), actuellement à l’Orchestre symphonique de Caroline du Nord. Il succède ainsi à Darrell Ang (cf. photo de gauche) à compter de la saison 2015-2016.

DARRELL ANG

Grant_llewellyn

« Choisi pour « sa direction musicale expérimentée, sa connaissance précise de l’orchestre et de ses différents pupitres, son ambition exigeante » – selon les mots de Martial Gabillard – Grant Llewellyn a 54 ans, et est originaire du Pays-de-Galles. Prédécesseur de Philippe Herreweghe à la tête de l’Orchestre philharmonique des Flandres (deFilharmonie) de 1995 à 1998, la carrière du chef d’orchestre est surtout nourrie d’expériences américaines : directeur musical de la société Haendel et Haydn de Boston (où il succède à Christophe Hogwood), et directeur musical de l’Orchestre symphonique de Caroline du Nord, poste qu’il occupe depuis 2004. Avec cet orchestre, Grant Llewellyn a enregistré plusieurs disques, dont la Symphonie pour violoncelle de Britten avec Zuill Bailey.

Nouveau directeur musical pour un orchestre en quête de « perspectives de grande qualité » (Martial Gabillard), après avoir lancé le mois dernier son propre label, « OSB Productions ». Le premier disque sorti est en enregistrement des cocnertos pour piano n°9 et n°20 de Mozart, avec François Dumont au piano, et Julien Masmondet à la direction.

L’Orchestre symphonique de Bretagne sera également à l’honneur samedi 28 mars, lors de la journée spéciale « Orchestres en fête » sur France Musique, avec la diffusion du concert avec Ibrahim Maalouf, en direct de la Philharmonie de Paris.  »

France Musique.

(c) Nicolas Joubard -Carole Leung

(c) Nicolas Joubard -Carole Leung

Kazuki Yamada à la tête de l’OPMC

Kazuki Yamada est le nouveau Directeur Musical de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo. En effet, il vient d’être désigné « Chef Principal invité » de l’Orchestre. Il succédera donc à Gianluigi Gelmetti, qui va progressivement lui laisser la place. Le chef d’orchestre japonais, déjà en poste depuis l’automne 2013, sera donc directeur artistique et musical à partir de septembre 2016. Gianluigi Gilmetti recevra lui le titre de directeur honoraire et continuera à assumer la responsabilité de l’orchestre durant la saison prochaine qu’il a déjà préparée, ce qui devrait permettre une transition en douceur.

Kazuki Yamada est loin d’être un inconnu en principauté, puisqu’il est actuellement le « chef principal invité » du Philharmonique, qu’il a déjà dirigé à plusieurs reprises comme en 2011 en remplacement de Yakov Kreizberg, en 2012 en dirigeant la Symphonie n° 3 de Beethoven, à l’été 2013 pour un concert de gala au Palais princier.

Plus récemment, il a dirigé l’orchestre à l’occasion de la venue de Marion Cotillard pour l’oratorio Jeanne d’Arc au bûcher.

Découvrez Kazuki Yamada dans son interview réalisée la veille de la finale du Concours International de jeunes chefs d’orchestre de Besançon en 2011.

Articles de presse :
France 3
Radio Monaco
Musicologie.org
Res Musica
Royal Monaco

Rencontre / Léo Hussain, Directeur musical de l’Opéra de Rouen

Chaque spectacle, chaque concert, chaque soirée est l’occasion d’un rituel. Pour le public, pour le personnel d’une salle, pour les artistes.

Leo Hussain est le nouveau chef principal de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie depuis septembre 2014.

Nous vous avions déjà présenté son parcours. Aujourd’hui, découvrez le témoignagne de ses premiers pas à Rouen.

LEO HUSSAIN, DIRECTEUR MUSICAL DE L’OPERA DE ROUEN.
©MarcoBorggreve

©MarcoBorggreve

La saison 2014-2015 marque l’arrivée de Leo Hussain comme chef principal de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie. Le jeune chef anglais a commencé dès 2009 une carrière internationale en devenant directeur musical du Landestheater Salzburg. Très vite, il se fait remarquer au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles dans une nouvelle production du Grand Macabre de Ligeti, mise en scène par La Fura dels Baus et acclamée par le public. Nourri par ses rencontres avec Sir Simon Rattle, Valery Gergiev, Daniel Barenboim et Yannick Nézet-Seguin, il a déjà été l’invité d’orchestres et de maisons d’opéra comptant parmi les plus prestigieux du monde (Wiener Symphoniker, Deutsches Symphonie-Orchester de Berlin, BBC Symphony Orchestra, Berliner Staatsoper, Theater an der Wien, English National Opera, Theatre Mariinsky, La Monnaie…). Attaché à la diversité des répertoires, Leo Hussain aime aussi bien diriger les grandes partitions classiques de Mozart ou de Beethoven que des créations contemporaines. Cet éclectisme trouve son origine dans le plaisir que le chef éprouve à mettre en relation des pièces qui traversent l’histoire. Nouvelles découvertes assurées ! Avec la venue de Leo Hussain, les musiciens de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie ouvrent un nouveau chapitre de leur histoire, entamée maintenant depuis seize ans. L’éclectisme, qui tient à cœur au nouveau chef principal, est depuis toujours un trait dominant de l’Orchestre. Passant de l’interprétation de grandes symphonies du répertoire à la promotion de la musique contemporaine, des feux de la rampe quand ils sont sur scène en concert à la fosse d’orchestre lorsqu’ils jouent dans les opéras, ces artistes voguent sans cesse sur des variantes de registre. Comme chaque année, cette saison fait la part belle à quelques compositeurs que l’on retrouvera à plusieurs reprises dans la programmation. Ainsi Alban Berg et Felix Mendelssohn seront respectivement à l’affiche de deux concerts. Concernant la musique de chambre, plusieurs quatuors du classique Mozart trouveront aussi bien leur place aux côtés des partitions baroques de Vivaldi ou Bach que des tangos d’Astor Piazzolla.

RETROUVEZ LEO HUSSAIN DANS SON PROCHAIN CONCERT AVEC L’ORCHESTRE : Le 27 mars 2015 à 20h00 pour Orchestres en fêtes!