AFO

Mission parlementaire sur le Centre National de la Musique

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Mission parlementaire sur le Centre National de la Musique : une méthode qui interroge

La mission parlementaire confiée aux députés Émilie Cariou et Pascal Bois a réuni vendredi 12 octobre dernier à l’Assemblée Nationale l’ensemble du secteur musical. L’ordre du jour de cette rencontre avec les organisations professionnelles, les réseaux et fédérations avait pour objet de mettre en discussion la gouvernance du projet du futur Centre National de la Musique.

Nous nous sommes étonnés – alors que l’ensemble des acteurs liés à ce dossier étaient réunis pour la première fois depuis le lancement de la mission – qu’aucune mise en débat du rapport intermédiaire n’ait été prévue. Cela est d’autant plus dommageable que le secteur que représentent les signataires avait déjà pointé fin juillet de nombreux points restant à travailler pour remporter leur complète adhésion sur le projet.

L’exercice de vendredi 12 octobre s’est plus apparenté à une consultation qu’à une concertation, nous le regrettons. Le principe d’un vote indicatif sur les orientations proposées, en séance, sans possibilité de pouvoir instruire dans nos organisations au plus près de nos adhérents les pistes préconisées par la mission, nous est apparu choquant.

À ce stade, nous maintenons que de nombreux points doivent toujours faire l’objet d’une meilleure définition, car seul le détail du périmètre des missions, de la mise en oeuvre et de l’organisation fine permettrait de nous projeter ou non dans cet outil. Néanmoins, nous remercions la mission d’avoir pris en compte dans ses préconisations notre impératif d’une gouvernance comptant une majorité de représentants de l’État pour le Centre National de la Musique. Cette demande que nous portions va dans le sens de plus d’intérêt général et plus de transparence si le CNM venait à voir le jour.

Nos organisations continueront bien entendu de porter les observations qui ont été les leurs jusqu’à présent et à être contributives sur cette deuxième phase de mission, continuant à espérer un infléchissement de la méthode employée.

Paris le 23 octobre 2018.

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUE

Contacts presse :

AFO – Association Française des Orchestres
Philippe Fanjas – phfanjas@france-orchestres.com / 01 42 80 26 27

AJC / Association jazzé croisé – Le réseau des diffuseurs de jazz en France
Antoine Bos – antoinebos@ajc-jazz.eu / 01 42 36 00 12

FEVIS – Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisés
Louis Presset – louis.presset@fevis.com / 01 40 26 81 62

Les Forces Musicales
Alexandra Bobes – a.bobes@lesforcesmusicales.org / 06 63 49 93 19

Futurs Composés – Le réseau de la création musicale
Martine Duverger – martine.duverger@futurscomposes.com / 01 77 32 23 19

Grands Formats – Fédération d’artistes pour la musique en grande formation
Grégory Jurado – gregory@grandsformats.com / 01 40 26 31 36

Profedim – Syndicat des producteurs, festivals, ensembles et diffuseurs indépendants de musique
Aurélie Foucher – aurelie.foucher@profedim.org / 07 60 49 44 06

ROF – Réunion des Opéras de France
Laurence Lamberger-Cohen – laurence.lamberger-cohen@rof.fr / 01 42 56 49 70

SNSP – Syndicat National des Scènes Publiques
Juliette Prissard – j.prissard@snsp.fr / 01 40 18 55 95

SYNDEAC – Syndicat National des Entreprises Artistiques et Culturelles
Vincent Moisselin – v.moisselin@syndeac.org / 01 44 53 72 13

Formation au métier de musicien(ne) d’orchestre

FORMATION AUX MÉTIERS DE MUSICIEN D’ORCHESTRE ET DE MUSICIEN DE FOSSE
L’Ecole Supérieure de Musique Bourgogne-Franche-Comté, en collaboration avec l’Orchestre Dijon Bourgogne, l’Opéra de Dijon, l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté et en partenariat avec l’Association Française des Orchestres, propose une formation professionnelle continue au métier de musicien d’orchestre en alternance avec embauche en contrat de professionnalisation (dispositif AFDAS).

DESCRIPTIF DE LA FORMATION

Ce parcours permet de se former au métier de musicien d’orchestre dans les répertoires d’opéra et symphonique grâce à la complémentarité des programmations des deux orchestres, tout en suivant des cours spécifiques dispensés à l’ESM.

La durée de la formation est de 600 heures en trois semestres :

  • 450 heures en situation professionnelle dans les orchestres
  • 150 heures à l’ESM

Niveau minimum requis : DNSPM ou fin d’un cycle complet de perfectionnement d’un CRR, ou équivalent.

Le concours de recrutement se déroulera le 10 octobre 2018.
Inscriptions en ligne du 16 juillet au 30 septembre 2018.

Pour remplir votre dossier de candidature en ligne :

1. Cliquer sur le lien suivant : www.esmextranet.fr
2. Cliquer sur Connexion
3. Cliquer sur « Pas encore de compte » et créer un compte
4. Une fois connecté avec votre compte, cliquer sur « Inscription » puis sur « Ajouter », puis remplir tous les champs du dossier de candidature
5. Une fois le dossier rempli, cliquer sur « Sauvegarder »
6. Pour imprimer votre dossier avant envoi par courrier, cliquer sur « Voir » puis cliquer sur « Imprimer ».

Le dossier de candidature en ligne reste modifiable si besoin, en vous connectant avec vos identifiants et en cliquant sur « Editer ».

Le dossier de candidature est à compléter en ligne, puis à envoyer par courrier accompagné de toutes les pièces à joindre, avant 30 septembre 2018, à l’adresse suivante : ESM Bourgogne-Franche-Comté, 36-38 rue Chabot-Charny, 21000 Dijon.

Les orchestres et les opéras s’associent en faveur de l’égalité femmes – hommes

CHARTE POUR L’EGALITÉ entre les femmes et les hommes au sein des orchestres et des opéras
Préconisations présentées par l’Association Française des Orchestres et Les Forces Musicales

à Paris, le 16 juillet 2018

COMMUNIQUE DE PRESSE

A l’issue d’un séminaire les réunissant à Aix-en-Provence les 9, 10 et 11 juillet 2018, les membres de l’Association Française des Orchestres et des Forces Musicales se sont engagés à amplifier leur action en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes au sein de leurs organisations respectives.

Instruits par les résultats d’une enquête de l’AFO sur le sujet, ils ont formulé des préconisations qu’ils mettront en œuvre localement dans leurs établissements, et en développant les partenariats nécessaires.

C’est un travail sur la durée qui s’engage, pour lequel les orchestres et les opéras, leurs dirigeants et leurs salariés, l’AFO et Les Forces Musicales, agiront en favorisant le dialogue avec l’ensemble des acteurs impliqués.

La mise en œuvre de cette charte fera l’objet d’une analyse annuelle, permettant d’en valider ou corriger les termes.

Conscients qu’aucune contrainte ne changera l’orchestre ou l’opéra si la société tout entière n’évolue pas, ils réaffirment en effet que l’ensemble des acteurs d’une véritable chaîne de responsabilités doit se mobiliser autour d’une même cause, dès le plus jeune âge.

Les préconisations sont annexées à ce communiqué.

Télécharger l’enquête détaillée

Télécharger la charte

CONTACTS 

  • Pour l’Association Française des Orchestres :

Zoé Garry

zgarry@france-orchestres.com – 01 42 80 26 27

  • Pour Les Forces Musicales :

Alexandra Bobes

a.bobes@lesforcesmusicales.org – 01 40 38 66 01

Young Audiences Music Awards 2018

Le Réseau européen pour la sensibilisation à l’Opéra et à la Danse (RESEO), dont l’Association Française des Orchestres (AFO) est membre, est ravi d’annoncer la cinquième édition du prix Meilleur opéra jeune public qui sera mis en jeu lors des Young Audiences Music Awards 2018 !

La période de candidature vient d’ouvrir alors n’attendez plus !

Comment savoir si je remplis les critères pour me présenter ? 

Si vous créez des productions innovantes à destination du jeune public, vous pouvez postuler et prétendre à un prix dans les catégories suivantes :

  • Meilleur petit ensemble jeune public
  • Meilleur grand ensemble jeune public
  • Meilleur opéra jeune public

Des prix en numéraire seront discernés aux lauréats du Prix production de l’année et du Prix du public, sélectionnés parmi les quatre principaux candidats de chaque catégorie.

Qui a remporté le prix Meilleur opéra Jeune public en 2017 ?

En 2017, le Finnish National Opera and Ballet a remporté le prix avec IHMEPOIKA A.
Cette année, ce sera peut-être vous !

Quand est-ce que je peux déposer ma candidature ?

Le 1er juin 2018 au plus tard, avant 17h.

Quand aura lieu l’annonce des résultats ?

Les lauréats seront annoncés le 17 octobre 2018 lors de la YAMsession 2018 à Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne).

Plus d’informations prochainement :

www.yamawards.org

www.yamsession.org

Orchestres en fête ! s’invite dans les gares

En Bourgogne-Franche-Comté, la manifestation Orchestres en fête ! s’invite dans les gares. L’orchestre Dijon-Bourgogne et l’orchestre Victor Hugo Franche-Comté vont sillonner la région Bourgogne-Franche-Comté en train samedi 25 novembre 2017, à l’occasion de la 9e édition du festival national des orchestres français.

ORCHESTRES EN FÊTE !

Tous les ans au mois de novembre, l’Association Française des Orchestres (AFO) organise l’événement Orchestres en Fête ! qui a pour but d’aller à la rencontre du public. Pour la 9e édition, l’orchestre Victor Hugo Franche-Comté et l’orchestre Dijon-Bourgogne s’invitent dans le TGV en partenariat avec SNCF Gares & Connexions.

Les cuivres et les percussions des deux orchestres partiront respectivement de la gare Belfort-Montbéliard TGV (Orchestre Victor Hugo Franche-Comté) et de celle de Dijon-Ville (Orchestre Dijon Bourgogne) pour se retrouver en gare de Besançon Franche-Comté TGV où ils donneront des concerts communs.

Lors de leurs passages en gare, les musiciens offriront des concerts improvisés dans les halls d’attente. Ils monteront ensuite à bord du TGV pour animer les voitures des deux trains à destination de Besançon Franche-Comté TGV.

PROGRAMME

10h30 > 11h30
A la gare Dijon-Ville, le quintette de cuivres de l’ODB propose 3 interventions musicales en gare

11h40 > 12h08
De la gare Dijon-Ville vers la gare Besançon Franche-Comté TGV : 7 musiciens de l’ODB jouent dans le TGV Dijon – Besançon

11h30 > 12h15
A la gare Belfort-Montbéliard TGV, l’ensemble de cuivres et percussions de l’OVH joue en gare

12h23 > 12h46
De la gare Belfort-Montbéliard TGV vers la gare Besançon FC TGV : 7 musiciens de l’OVH dans le TGV Belfort-Montbéliard – Besançon

13h10 > 13h30 / 13h40 > 13h55 / 14h > 14h15
A la gare Besançon Franche-Comté TGV : un concert commun des musiciens de l’ODB et de l’OVH pour les voyageurs en gare de Besançon (au pied de l’horloge)

SNCF, PARTENAIRE D’ORCHESTRES EN FÊTE ! EN BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ

SNCF, par le biais de sa branche Gares & Connexions ouvre ses gares à la culture, se fait l’écho des événements des territoires et offre des moments de détente et de qualité aux voyageurs. Au travers d’expressions artistiques variées telles que la photo, la musique et l’exposition d’oeuvres d’art, la Branche Culture de la SNCF poursuit sa mission : faire des gares des lieux d’émotion au coeur de la ville et des territoires.

SNCF Gares & Connexions réinvente l’expérience en gare tout en assurant un service quotidien de qualité. Partenaire de l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté (2013) et de l’Orchestre Dijon Bourgogne (2015) sur les précédentes éditions du festival national des orchestres français,
SNCF Gares & Connexions affirme son soutien à la présence et diffusion de la musique classique sur le territoire de la Bourgogne-Franche-Comté en renouvelant sa présence aux côtés des orchestres régionaux.

AFO / Jean-Paul Delevoye succède à Ivan Renar à la présidence de l’AFO

L’ancien président du Conseil économique social et environnemental et ministre Jean-Paul Delevoye a été élu président de l’AFO lors de l’Assemblée générale de l’association, le 11 juillet dernier à Aix-en-Provence. Ivan Renar devient président d’honneur de l’AFO.

Homme politique français, ancien parlementaire, ministre et médiateur de la République, Jean-Paul Delevoye a été maire de Bapaume et président de la Communauté de communes du Sud Artois jusqu’en 2014. Il a présidé, de 1992 à 2002, l’Association des maires de France puis, de 2010 à 2015, le Conseil économique, social et environnemental (CESE).

Jean-Paul Delevoye, un homme de dialogue au service de la culture

Par cette élection, l’Association Française des Orchestres réaffirme sa volonté de se positionner comme une instance de dialogue et de concertation entre les acteurs de la vie musicale en France et à l’étranger : artistes, élus, administrations, organisations représentatives et professionnelles.

Les missions de service public assurées par les orchestres français (création, production, diffusion, formation, actions culturelles,…) sur l’ensemble du territoire s’incarnent ainsi dans une nouvelle personnalité.

Jean-Paul Delevoye s’attachera à soutenir le projet national pour la musique engagé par son prédécesseur Ivan Renar : « La place de l’humain [dans la société] est l’enjeu du XXIe siècle, la culture (…) permettant à chacun de se construire et d’être libre de ses choix. »[1]

Contact
Clémence Quesnel
Chargée de production / communication
Tél. : 01 42 80 26 27
Mél. : cquesnel@france-orchestres.com

[1] Jean-Paul Delevoye, discours de clôture des 5e Rencontres d’Accord Majeur, 12 juillet 2016

Kazuki Yamada à la tête de l’OPMC

Kazuki Yamada est le nouveau Directeur Musical de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo. En effet, il vient d’être désigné « Chef Principal invité » de l’Orchestre. Il succédera donc à Gianluigi Gelmetti, qui va progressivement lui laisser la place. Le chef d’orchestre japonais, déjà en poste depuis l’automne 2013, sera donc directeur artistique et musical à partir de septembre 2016. Gianluigi Gilmetti recevra lui le titre de directeur honoraire et continuera à assumer la responsabilité de l’orchestre durant la saison prochaine qu’il a déjà préparée, ce qui devrait permettre une transition en douceur.

Kazuki Yamada est loin d’être un inconnu en principauté, puisqu’il est actuellement le « chef principal invité » du Philharmonique, qu’il a déjà dirigé à plusieurs reprises comme en 2011 en remplacement de Yakov Kreizberg, en 2012 en dirigeant la Symphonie n° 3 de Beethoven, à l’été 2013 pour un concert de gala au Palais princier.

Plus récemment, il a dirigé l’orchestre à l’occasion de la venue de Marion Cotillard pour l’oratorio Jeanne d’Arc au bûcher.

Découvrez Kazuki Yamada dans son interview réalisée la veille de la finale du Concours International de jeunes chefs d’orchestre de Besançon en 2011.

Articles de presse :
France 3
Radio Monaco
Musicologie.org
Res Musica
Royal Monaco

Rencontre / Léo Hussain, Directeur musical de l’Opéra de Rouen

Chaque spectacle, chaque concert, chaque soirée est l’occasion d’un rituel. Pour le public, pour le personnel d’une salle, pour les artistes.

Leo Hussain est le nouveau chef principal de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie depuis septembre 2014.

Nous vous avions déjà présenté son parcours. Aujourd’hui, découvrez le témoignagne de ses premiers pas à Rouen.

LEO HUSSAIN, DIRECTEUR MUSICAL DE L’OPERA DE ROUEN.
©MarcoBorggreve

©MarcoBorggreve

La saison 2014-2015 marque l’arrivée de Leo Hussain comme chef principal de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie. Le jeune chef anglais a commencé dès 2009 une carrière internationale en devenant directeur musical du Landestheater Salzburg. Très vite, il se fait remarquer au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles dans une nouvelle production du Grand Macabre de Ligeti, mise en scène par La Fura dels Baus et acclamée par le public. Nourri par ses rencontres avec Sir Simon Rattle, Valery Gergiev, Daniel Barenboim et Yannick Nézet-Seguin, il a déjà été l’invité d’orchestres et de maisons d’opéra comptant parmi les plus prestigieux du monde (Wiener Symphoniker, Deutsches Symphonie-Orchester de Berlin, BBC Symphony Orchestra, Berliner Staatsoper, Theater an der Wien, English National Opera, Theatre Mariinsky, La Monnaie…). Attaché à la diversité des répertoires, Leo Hussain aime aussi bien diriger les grandes partitions classiques de Mozart ou de Beethoven que des créations contemporaines. Cet éclectisme trouve son origine dans le plaisir que le chef éprouve à mettre en relation des pièces qui traversent l’histoire. Nouvelles découvertes assurées ! Avec la venue de Leo Hussain, les musiciens de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie ouvrent un nouveau chapitre de leur histoire, entamée maintenant depuis seize ans. L’éclectisme, qui tient à cœur au nouveau chef principal, est depuis toujours un trait dominant de l’Orchestre. Passant de l’interprétation de grandes symphonies du répertoire à la promotion de la musique contemporaine, des feux de la rampe quand ils sont sur scène en concert à la fosse d’orchestre lorsqu’ils jouent dans les opéras, ces artistes voguent sans cesse sur des variantes de registre. Comme chaque année, cette saison fait la part belle à quelques compositeurs que l’on retrouvera à plusieurs reprises dans la programmation. Ainsi Alban Berg et Felix Mendelssohn seront respectivement à l’affiche de deux concerts. Concernant la musique de chambre, plusieurs quatuors du classique Mozart trouveront aussi bien leur place aux côtés des partitions baroques de Vivaldi ou Bach que des tangos d’Astor Piazzolla.

RETROUVEZ LEO HUSSAIN DANS SON PROCHAIN CONCERT AVEC L’ORCHESTRE : Le 27 mars 2015 à 20h00 pour Orchestres en fêtes!  

Rencontre / Paul Daniel, Directeur musical de l’Orchestre National de Bordeaux

Chaque spectacle, chaque concert, chaque soirée est l’occasion d’un rituel. Pour le public, pour le personnel d’une salle, pour les artistes.

Découvrez le très beau teaser de l’Orchestre national Bordeaux Aquitaine et entrez dans la peau (et le rituel !) de son directeur musical, Paul Daniel, guidé par la sublime partition du IIe mouvement de la Ve symphonie de Mahler :

Paul Daniel, directeur musical de l’ONBA
(c) Droits réservés ONBA

(c) Droits réservés ONBA

Après avoir débuté sa formation musicale dans les chœurs de la Cathédrale de Coventry, Paul Daniel poursuit ses études de musique au King’s College de Cambridge et de direction à la Guildhall School of Music and Drama à Londres avec Sir Adrian Boult et Sir Edward Downes. Titulaire des prix « Laurence Olivier Award » pour sa direction d’opéras (1998), « Gramophone » pour ses enregistrements Naxos (1999), et « CBE » du New Year’s Honours List (2000), il a derrière lui une carrière de directeur musical très riche : Directeur musical de Opera Factory (1987-1990), Directeur musical de l’Opera North (1990-1997), Directeur musical de l’English National Opera (1997-2005), Chef principal et conseiller artistique du West Australian Symphony Orchestra (2009-2013), Directeur artistique de la Real Filharmonía de Galice depuis déc. 2012.

Depuis septembre 2013, il est à la tête de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine.

Il a également été invité à diriger de nombreux ensembles : Philharmonia Orchestra, London Philharmonic, Royal Philharmonic, Orchestra of the Age of Enlightenment (tournée à New York), BBC Symphony (notamment lors des BBC Proms 2005), Orchestre de Paris, New York Philharmonic, Los Angeles Philharmonic, Cleveland Orchestra, Malaysian Philharmonic, Tonhalle-Orchester Zurich, Netherlands Radio Philharmonic, Royal Flanders Philharmonic, City of Birmingham Symphony Orchestra, BBC Philharmonic, Hallé Orchestra, Royal Scottish National Orchestra, Bournemouth Symphony Orchestra, Royal Liverpool Philharmonic, BBC National Orchestra of Wales, National Youth Orchestra of Great Britain, Orchestre Philharmonique de Radio France, Orchestre National de Lyon, Gothenburg Symphony Orchestra, Orchestre de la Suisse Romande, Sydney Symphony, Deutsche Kammerphilharmonie, Orchestre Philharmonique de Liège, Vienna Symphony Orchestra, Essen Philharmonic, Gürzenich Orchester Köln, Leipzig Gewandhaus, mais aussi de nombreux concerts en Grande-Bretagne et lors de festivals (Edimbourg, Strasbourg…), le Hamburg Symphony, le Munich Rundfunkorchester, Tapiola Symphony et le National Youth Orchestra of Great Britain…

Avec l’ONBA, il dirige les concerts Purcell/Mahler avec le Chœur de l’Opéra National de Bordeaux et les solistes Nathalie Stutzmann et Henriette Bonde Hansen (sept. 2013), des extraits de Tannhäuser, La Walkyrie, Le Crépuscule des dieux, soliste Heidi Melton (oct. 2013), Coates/Mendelssohn/Haydn, soliste Nemanja Radulovic (janv. 2014), Ravel/Messiaen, solistes Bertrand Chamayou et Cynthia Millar à Bordeaux et à Toulouse (fév. 2014), l’Acte III de Siegfried de Wagner (avril 2014), Bordeaux fête le vin avec Dee Dee Bridgewater (juin 2014)…

Différents projets sont en cours d’élaboration : Une série de concerts symphoniques : Greenwood/Mahler, Dean/Beethoven (déc. 2014), La Damnation de Faust en version de concert (fév. 2015), Brahms-Sibelius (avril 2015), la 9e Symphonie de Beethoven (juin 2015) qui donnera lieu à la manifestation Tutti ! Place de la Comédie.
La Bohème est le premier opéra dirigé à l’Opéra National de Bordeaux par Paul Daniel.

Retrouvez Paul Daniel dans son prochain concert avec l’orchestre : Dean / Beethoven (plus d’informations).