Orchestres en fête !

OEF16 / Le bilan !

La huitième édition d’Orchestres en fête ! s’est déroulée du 18 au 20 novembre 2016.

Le temps d’un week-end, les 25 orchestres participants se sont attachés à offrir à nouveau au public le meilleur de l’orchestre : concerts, ateliers, événements festifs, projets artistiques transversaux… Ces activités reflètent les missions de service public que les orchestres accomplissent de manière exemplaire tout au long de l’année, en favorisant la proximité, la créativité, l’ouverture et la solidarité.

Cette année, plusieurs temps forts ont été mis en œuvre :
– La soirée d’ouverture au Rosa Bonheur Guinguette, en partenariat avec le Collectif Culture bar-bars – Fédération nationale des cafés cultures, a fait entrer l’orchestre dans les bars, l’un des espaces parmi les plus conviviaux de la Cité.
– Un nouveau regard sur la musique classique sous le parrainage d’Enki Bilal : l’AFO a encouragé 24 jeunes musiciens, 3 illustrateurs, 2 jeunes photographes et un jeune réalisateur à partager avec le public leur vision de l’orchestre du XXIe siècle.
– Un week-end dédié à la Philharmonie de Paris : 13 orchestres participants, 12 concerts symphoniques, 12 concerts de musique de chambre, 11 ateliers, des animations, une cinquantaine de rendez-vous au total qui témoignent de la vitalité des formations symphoniques françaises.

Télécharger le bilan complet
Rendez-vous pour la 9ème édition, du 24 au 26 novembre 2017
Et pour patienter, n’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux pour découvrir en direct l’avancement de l’événement !

www.orchestresenfete.com

Beethoven d’hier et d’aujourd’hui.

Le 19 novembre, dans le cadre du week-end Orchestres en fête ! 2016, l’Orchestre Poitou-Charentes, jouera sous la baguette de Jean-François Heisser, pour la première fois à la Philharmonie de Paris 33 variations sur 33 variations du compositeur allemand Hans Zender, inspirées des Variations Diabelli de Beethoven en miroir du récital de piano donné dans l’après-midi.

Hans Zender, un compositeur iconoclaste

Appartenant au club fermé des compositeurs-chefs d’orchestre, son double parcours a débuté dans les années 60, sous l’influence de Bernd Alois Zimmermann et Pierre Boulez. Ce qui a amené Hans Zender – outre la création de ses propres partitions et la qualité de ses interprétations du répertoire – à aborder d’une manière personnelle et singulière quelques œuvres pour piano emblématiques. Sa version extraordinaire du Voyage d’hiver de Schubert créée en 1993 avec l’Ensemble Modern est devenue une référence presqu’incontournable.

Ancrée dans la spiritualité, l’art et les philosophies d’Extrême-Orient, l’œuvre du compositeur allemand s’inspire de la calligraphie et de poèmes orientaux, notamment japonais (Fûrin No Kyô, 1989 ; Kalligraphie, 1997-2004). Le compositeur n’en néglige cependant pas la littérature et la pensée occidentales, et s’appuie sur les textes de Friedrich Hölderlin, Héraclite, La Bible, Maître Eckhart ou Saint Jean de la Croix.

Hans Zender : Les variations revisitées

Le compositeur Hans Zender a osé une réappropriation d’une œuvre mythique du répertoire pianistique, les Variations Diabelli de Beethoven.

Composée en 2011, cette vision iconoclaste de l’œuvre offre au public la possibilité d’une véritable expérience auditive et sensorielle. Construite comme un incessant mouvement d’approche et d’éloignement de la partition originale, cette œuvre a permis de révéler les talents d’équilibriste du compositeur.

Chaque variation est une surprise, visitant plusieurs styles en apportant des couleurs orchestrales étonnantes !

Hans Zender écrit à ce sujet : « Mon interprétation du Winterreise de Schubert a parfois été mal comprise. D’aucuns ont affirmé qu’un tel arrangement ne pouvait être que nostalgique ; à l’inverse, pour certains traditionnalistes, il ne respectait nullement l’original. Ni les uns ni les autres n’ont raison, car mon interprétation se trouve à équidistance de ces deux possibilités… J’ai eu envie de tenter une nouvelle fois cet exercice d’équilibriste. Nietzsche dit en substance ceci : la relation entre l’ancien et le nouveau est toujours telle que le nouveau finira par détruire l’ancien. Il n’y a qu’une seule manière d’éviter cet écueil : “planer sans crainte” au-dessus de l’abîme de l’histoire. Le fait de planer ainsi entre différents styles qui nous sont familiers induit un stimulus particulier, à même de générer de nouvelles expériences, non seulement chez le compositeur, mais aussi chez l’auditeur. « 

 

CONCERTS

Samedi 19 novembre, 14h30 – Salle des concerts, Cité de la Musique
Variations Diabelli de Ludwig van Beethoven
Veränderungen de Philippe Manoury
Jean-François Heisser, piano

Samedi 19 novembre, 17h30 – Salle des concerts, Cité de la Musique
33 Variations sur 33 Variations
Interprétation composée sur les Variations Diabelli de Beethoven
Orchestre Poitou-Charentes
Jean-François Heisser, direction

Orchestres en fête ! 2016 : un nouveau regard

Pour la première fois, l’Association Française des Orchestres s’associe à de jeunes artistes pour témoigner de cette 8e édition d’Orchestres en fête ! qui se déroulera du 18 au 20 novembre 2016.

A l’occasion du week-end Orchestres en fête ! à la Philharmonie de Paris, l’AFO a invité 24 jeunes musiciens, mais également 3 illustrateurs et dessinateurs, 2 étudiantes photographes et un réalisateur à donner leur vision de l’orchestre du XXIe siècle !

24 jeunes musiciens proposeront des animations festives tout au long du week-end :
– Le Local Brass Quintet, dont les musiciens sont élèves du CNSMD de Paris, se produira lors du Concert d’Ouverture au Rosa Bonheur guingette, le 18 novembre à 19h,
– 15 musiciens de l’Orchestre Français des Jeunes, présents dans le cadre du programme MusXchange de la Fédération Européenne des Orchestres Nationaux de Jeunes (EFNYO), financé par l’Union Européenne, assureront des interventions musicales à la Philharmonie de Paris les 19 et 20 novembre,
– 4 musiciens du CNSMD de Lyon animeront le stand BeerThoven placé dans la Grande Rue de la Cité de la Musique durant tout le week-end.

Les 3 illustrateurs – Alexandre ClérisseDavid Fichou, Maud Modjo – croqueront sur le vif orchestres et publics. Les 2 photographes Ella Bats et Blanche Clément immortaliseront ce week-end festif au travers d’un reportage et d’une carte blanche. Leurs réalisations seront présentées au public à l’issue d’Orchestres en fête ! 2016 sur nos sites et réseaux sociaux.

Guillaume Benoît, créateur de la chaîne Youtube «Révisons nos classiques» a réalisé un épisode consacré à Beethoven déjà visible sur nos écrans…

Retrouver la programmation d’Orchestres en fête ! 2016 sur www.orchestresenfete.com

Orchestres en fête ! 2016 est soutenue par

Partenaires d'Orchestres en fête ! 2016

 

Suivez Orchestres en fête ! sur

FacebookTwitter Instagram Pinterest Youtube

Enki Bilal, parrain d’Orchestres en fête ! 2016

Artiste éclectique, créateur de décors et costumes pour  ballets et opéras,  Enki Bilal est le parrain de la  8e édition d’Orchestre en fête !.

« Parmi les émotions que nous éprouvons, celles provoquées par la musique sont sans doute les plus difficiles à décrire. Les mots manquent, ou ceux existants apparaissent insuffisants, inadaptés. Alors pourquoi l’écoute-t-on, la musique ? J’ai depuis bien longtemps renoncé à tenter de répondre ce genre de questions. La musique fait partie de l’air que je respire, lorsque je dessine, peins, écris, ou simplement rêve. Celle, qu’on nomme « classique », prenant d’ailleurs de plus en plus d’espace. Et particulièrement celle dite « sacrée ». Un gouffre de mystère pour l’agnostique que je suis. Alors, parrainer une opération telle que Orchestres en fête !, c’est respirer de l’air en plus. Des particules de musique ? »

Enki Bilal

Biographie
Né à Belgrade, Enki Bilal vit dix ans en Yougoslavie avant de rejoindre son père, à Paris. Très vite, le dessin s’impose dans sa vie et après un passage aux Beaux-Arts, il trouve sa véritable passion : la bande dessinée. A à peine 21 ans, il publie Le bol maudit dans le journal Pilote. Suivront La Croisière des oubliés et Les Phalanges de l’Ordre Noir, nés de sa collaboration avec le scénariste Pierre Christin, puis sa première série, La Foire aux immortels, sa trilogie Nikopol, La tétralogie du Monstre, la trilogie du Coup de sang… Artiste éclectique, il dessine des décors pour le cinéma (La vie est un roman, A. Resnais, 1982), des costumes de ballets (Roméo et Juliette, S. Prokofiev / A. Preljocaj), d’opéra (O.P.A. Mia, D. Lavaillant), réalise des films (Bunker Palace Hôtel (1989), Tykho Moon(1996), Immortel, ad vitam (2004)…), peint et expose à la Biennale de Venise, au Palais de Tokyo, à la Villette, au Musée du Louvre, à celui des Arts et métiers et dans de nombreuses galeries d’art.

Découvrir les marraines et parrains des éditions précédentes.

Orchestres en fête ! 2016 est soutenue par

Partenaires d'Orchestres en fête ! 2016

 

Suivez Orchestres en fête ! sur

FacebookTwitter Instagram Pinterest Youtube

Orchestres en fête ! 2016 : une programmation pleine de surprises…

La 8e édition d’Orchestres en fête ! se déroulera du 18 au 20 novembre 2016 partout en France… Découvrez dès aujourd’hui sa programmation 2016 sur orchestresenfete.com et son parrain, Enki Bilal.

Laissez-vous surprendre par le programme de ce week-end festif destiné aux petits et aux grands :

Orchestres en fête ! 2016 est soutenue par

Partenaires d'Orchestres en fête ! 2016

 

Suivez Orchestres en fête ! sur

FacebookTwitter Instagram Pinterest Youtube

Les bons plans d’#oef15

Offre Télérama « Une place achetée – une place offerte »

A l’occasion d’Orchestres en fête ! les orchestres vous proposent une offre tarifaire spéciale pour certains concerts. Pour une place achetée, une place est offerte. L’offre est disponible sur la plateforme de notre partenaire Télérama pour les concerts suivants :

22.03 – L’Orchestre Poitou-Charentes
Palais des Congrès, Royan – 15h
Tchaïkovsky / Florentz / Schubert
Jurjen Hempel, direction
Tedi Papavrami, violon

24.03 – L’Orchestre National d’Île-de-France
Philharmonie de Paris – Grande Salle – 20h30
Lux Aeterna
Enrique Mazzolla, direction
Stéphanie d’Oustrac, mezzo-soprano

24.03 – L’Orchestre des Pays de Savoie
Salle « Jean Blanc », La Ravoire – 20h30
Concerts découvertes 30 ans
Nicholas Chalvin, direction
Solistes de l’Orchestre des Pays de Savoie

Qui dit que les bonnes choses ne durent pas ? L’offre sera prolongée au-delà d’Orchestres en fête !

7.04 – L’Orchestre National d’Île-de-France
Philharmonie de Paris – Grande Salle – 20h30
Le Diable au Musée
Fabien Gabel, direction
Nemanja Radulovic, violon

7.04 – Orchestre de Chambre de Paris
Théâtre des Champs-Elysées – 20h
Soirée hongroise
Thomas Zehetmair, direction
Nelson Goerner, piano

9.04 – Orchestre national de Lyon
Auditorium de Lyon – 20h
Chevalier à la rose
Jun Märkl, direction
Javier Perianes, piano
Julie Pasturaud, mezzo-soprano

Petits prix et activités gratuites pour le week-end de clôture à la Philharmonie de Paris

Les concerts en journée bénéficient d’une tarification spéciale et unique : 12 € adulte / 8€ enfant (jusqu’à 15 ans).
Les tarifs des concerts du soir vont jusqu’à 30 € en 1ère catégorie.
Toutes les activités pédagogiques proposées par les orchestres participants sont gratuites (inscription sur place le jour même).
De nombreuses surprises tout public sont également gratuites et sans inscription (concert de musique de chambre, émission de France Musique en direct, …)
Plus d’informations.

Places de concerts, livres, CDs, surprises

Tous les jours pendant Orchestres en fête, de nombreux lots sont à gagner sur  notre événement Facebook. Inscrivez-vous et partagez l’événement !

Test : connaissez-vous l’orchestre ?

Un petit test de connaissance sur l’orchestre vous attend en page d’accueil du site Orchestres en fête ! Répondez, découvrez votre profil et gagner peut-être un kit Orchestres en fête 2015 !

Suivez-vous sur nos réseaux sociaux (#oef15) pour découvrir toutes ces offres en temps et en heure:
Twitter
Facebook
Instagram
Pinterest

 

 

Le site d’Orchestres en fête est ouvert !

Dans moins d’un mois commencera la septième édition d’Orchestres en fête !
A cette occasion, nous avons ouvert le site que vous attendiez tous : Orchestres en fête 2015 !
Comme vous le savez certainement, elle se tiendra cette année du 20 au 29 mars dans toute la France.

Cela commencera par la soirée d’ouverture avec le collectif Culture Bar-bars. Ensemble, nous faisons entrer l’orchestre dans l’espace le plus convivial de la Cité : le bar. Le 20 mars, partout en France et dans la bonne humeur, célébrons le premier jour de cette nouvelle édition d’Orchestres en fête !

Puis grâce au partenariat avec Gares et Connexions, les gares de Dijon, Montpellier, Lyon, Pau, Mulhouse, Strasbourg et Marseille – Saint-Charles se verront envahies par des concerts … déconcertants.

Car en effet, cette année, deux grandes catégories structurent Orchestres en fête :
– l’orchestre des concerts – l’excellence artistique en partage : des programmes prestigieux, des œuvres du patrimoine, d’étonnantes créations… bref, l’orchestre dans toute sa splendeur
– l’orchestre déconcertant   des rencontres avec les artistes, des concerts surprenants, des expériences participatives inattendues… voici l’orchestre comme vous ne l’imaginez pas.

Enfin, pour le week-end de clôture, faites coup-double en venant à la fois découvrir notre manifestation et la Philharmonie de Paris. Le seul risque en allant découvrir ce week-end de folie, c’est de ne pas pouvoir choisir ! Alors pour vous aider, cliquez sur ce petit tableau que nous vous avons concocté (cliquer pour agrandir):

N’oubliez-pas de nous suivre sur Twitter @Orchestr_enfete, Instagram, Pinterest, ainsi que sur notre page Facebook Orchestres en fête pour suivre toute l’actualité et participer à nos jeux en ligne. Suivez le mot-dièse #oef15 ! De nombreux lots sont à gagner, également relayés sur  Le Mag qui vous tiendra au courant de tout dans les rubriques « news » et « les bons plans des orchestres ».

agnès b. marraine de la 7e édition d’Orchestres en fête !

Chez agnès b, la générosité est une seconde nature. Sa vie est faite d’un tourbillon de passions : le vêtement évidemment, le cinéma, la photo, la musique, la protection de l’environnement, la lutte pour la dignité humaine…

En parrainant Orchestres en fête ! elle témoigne de son attachement à la musique symphonique et de son souhait de la partager comme elle la voit : éclectique, sensible et accessible.

« Je me suis régalée de musique classique pendant l’enfance et l’adolescence. j’aime toutes sortes de musique et je suis, pour cela, très heureuse d’être la marraine d’Orchestres en fête. »

???????????????

Téléchargez le dossier complet

Manifeste de CAE

La désignation de Tibor Navracsics (Commissaire européen chargé de la Culture, de l’Education, de la Jeunesse et des Sports) a donné lieu à un premier manifeste de CAE. Son audition devant le Parlement Européen a conduit à confier le dossier « Citoyenneté »au Commissiare Dimitris Avramapoulos, chargé des Migrations et des Affaires intérieures. Culture Action Europe poursuit son travail pour s’assurer de la place de la Culture dans le « package Jobs, Growth and Investment », fondement du programme du président Junker en demandant au Commissiare Navracsics de respecter les engagements qu’il a pris pour faire de la Culture l’une des missions transversales et prioritaires du projet européen. Lire le Manifeste CAE.