En direct des orchestres

Paul Daniel prolonge sa collaboration avec l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine

Arrivé en septembre 2013 à la tête de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine, le chef d’orchestre britannique Paul Daniel prolonge sa collaboration avec la formation jusqu’en 2021.

L’Opéra National de Bordeaux et Marc Minkowski sont heureux d’annoncer le renouvellement du contrat de Paul Daniel en tant que Directeur musical de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine. Celui-là, qui venait à échéance le 31 août 2018, est prolongé jusqu’au 31 août 2021.

Sous la baguette de Paul Daniel, l’ONBA s’illustre, au fil des saisons, dans une vaste programmation symphonique proposée au cœur de l’Auditorium de l’Opéra mais aussi en participant aux représentations lyriques ou chorégraphiques et en effectuant des tournées en France et à l’étranger.

A la tête de la formation bordelaise, Paul Daniel a enregistré une série de disques (dédiés à Wagner, Mahler, Sibelius, Tchaïkovski) salués par la critique et publiés en co-édition avec Actes Sud, dans la collection « ONBA Live ». Il enregistre pour la première fois, en ce mois de mai 2017, sous le prestigieux label Deutsche Grammophon, un CD avec la mezzo-soprano Gaëlle Arquez.

En cette fin de saison 2016-2017, Paul Daniel se produira à la tête de l’ONBA dans le Requiem de Verdi présenté à l’Auditorium les 9 et 11 juin prochains et invitera les choristes amateurs à le rejoindre lors du concert participatif « Tutti » programmé le 10 juin.

Contact presse Bordeaux :
Laurent Croizier
Directeur adjoint du développement et de la communication
05 56 00 85 62 -­‐ 06 81 40 55 86 / l.croizier@onb.fr

Contact presse Paris :
Pablo Ruiz
OPUS 64
01 40 26 77 94 / p.ruiz@opus64.com

Télécharger le communiqué de presse

Pierre Brouchoud nommé Directeur Général de l’Orchestre de Picardie

Sur proposition unanime du jury, Jean-Jacques Thomas, Président de l’Orchestre de Picardie et le Bureau de l’association annoncent la nomination de Pierre Brouchoud au poste de Directeur Général de l’Orchestre de Picardie.

Musicien de formation, Pierre Brouchoud a occupé des postes dans des institutions musicales de référence telles que la Cité de la musique puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en qualité de chef du service Production et Apprentissage de la Scène, où il a notamment développé l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire. Il devient ensuite directeur de Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris où il élargit la saison des concerts et accentue les partenariats à l’étranger.

En relation étroite avec Arie van Beek, directeur musical de l’Orchestre de Picardie, Pierre Brouchoud souhaite s’appuyer sur les atouts de l’Orchestre en renforçant un « projet axé sur l’excellence, la création et l’innovation, notamment dans une relation renouvelée avec les publics dans toute leur diversité ».

Pierre Brouchoud indique vouloir « contribuer au dynamisme et à l’attractivité de la Région Hauts-de-France en tissant des liens étroits avec tous les acteurs et partenaires du territoire, et en confortant le rôle de leader de l’Orchestre de Picardie dans le réseau de coopération européenne ».

Il prendra ses fonctions le 1er septembre 2017. Le Président et le Bureau saluent l’action développée depuis plus de 23 ans par sa prédécesseur Rose Bardonnet-Lowry et le rayonnement qu’elle a su donner à l’Orchestre de Picardie. Elle fera valoir ses droits à la retraite cet automne.

Contact
Rose Bardonnet-Lowry – Directrice générale
Tél : +33(0)681953506
rose.lowry@orchestredepicardie.fr

Télécharger le communiqué de presse de l’Orchestre de Picardie

Jeunes, amateurs … tous en scène à l’Opéra national de Bordeaux !

Parce que la musique et la danse doivent être partagées, l’Opéra National de Bordeaux développe chaque saison une vaste politique d’action culturelle favorisant la venue de jeunes et d’amateurs, lesquels deviennent eux-mêmes acteurs de projets artistiques auxquels ils sont conviés.

Ainsi, lors de ce printemps 2017, les scènes du Grand-Théâtre et de l’Auditorium — mais aussi divers lieux emblématiques de la ville de Bordeaux — seront investis par plus de 1 500 jeunes et amateurs autour de projets tissés avec des partenaires aussi divers que la Philharmonie de Paris, l’Education Nationale (Rectorat de Bordeaux et DESDEN Gironde), le Conservatoire de Bordeaux Jacques-Thibaud, des centres sociaux, centres de loisirs, associations, MDSI, chorales amateurs de la Gironde…

– Concerts de l’Orchestre de jeunes DEMOS Bordeaux Métropole Gironde *, les 20 mai et 2 juillet
Depuis octobre 2016, 120 enfants de 7 à 12 ans de la Ville de Bordeaux, de la Métropole et de la Gironde prennent part à l’aventure de l’orchestre de jeunes Démos, et ce pour une durée de trois ans.
Initié par la Philharmonie de Paris, Démos est un dispositif d’enseignement collectif de la musique fondé sur la pratique instrumentale en orchestre et destiné à des enfants vivant sur des territoires connaissant des difficultés sociales, économiques et environnementales. Ce projet s’appuie sur un partenariat éducatif entre des musiciens professionnels, notamment issus de l’ONBA, et des travailleurs sociaux ou animateurs mis à disposition par différentes structures à caractère social du territoire (centres sociaux, centres de loisirs, associations, MDSI…).

L’Orchestre Démos Bordeaux Métropole Gironde proposera un premier concert le samedi 20 mai 2017* (gratuit, sur réservation sur opera-bordeaux.com)à l’Auditorium de l’Opéra et participera aux festivités de l’arrivée de la LGV à Bordeaux, le dimanche 2 juillet à 17h, Square Dom Bedos.

* Démos Bordeaux Métropole Gironde, un projet porté par l’Opéra National de Bordeaux.
En partenariat avec la Philharmonie de Paris, avec l’appui du Ministère de la Culture et de la Communication, ainsi qu’avec le soutien des collectivités locales partenaires, notamment le Conseil départemental de la Gironde, Bordeaux Métropole, les villes de Bordeaux, Gradignan, Floirac et Bouliac,
et la coopération des structures d’enseignement artistique et socio-culturelles : Conservatoire Jacques Thibaud de Bordeaux, Pôle d’enseignement supérieur Musique et Danse Bordeaux Aquitaine, Union Départementale des Etablissements d’Enseignement Artistique de la Gironde, Union Départementale des Associations Musicales de la Gironde, Association des Centres d’Animation de Quartiers de Bordeaux et Grand Parc Intencité – Centre social et culturel du Grand Parc.
Ce projet bénéficie du mécénat de la Fondation REDEVCO et du soutien de la CAF Gironde.

– Opéra Participatif, le 1er juin
Dans le cadre du PREAC (Pôle de Ressources Artistiques et Culturelles) Opéra, 250 élèves girondins issus d’établissements scolaires du 1er et 2nd degré se produiront le 1er juin 2017 sur la scène du Grand-Théâtre de Bordeaux. Fruit d’un ambitieux projet d’éducation artistique et culturelle se déroulant sur toute l’année scolaire 2016/2017, imaginé par l’Opéra National de Bordeaux, la DAAC du Rectorat, la DSDEN de la Gironde et le Conservatoire de Bordeaux Jacques-Thibaud, cet « opéra participatif » invite à la découverte du monde de l’opéra au travers de l’interprétation de deux opéras commandés par le Ministère de l’Education nationale : Nous n’irons pas à l’opéra de Julien Joubert et Orphée aux animaux d’Alexandros Markéas. Le jeune orchestre symphonique du Conservatoire de Bordeaux Jacques-Thibaud accompagnera les « chanteurs ». 20 classes supplémentaires participeront à une représentation en journée tandis que les familles des élèves pourront découvrir le fruit du travail de leurs enfants et de leurs camarades lors de la représentation en soirée (exclusivement réservée aux familles des élèves).

– Concert participatif Tutti, le 10 juin
Initiée par le Directeur musical de l’ONBA, Paul Daniel, la troisième édition de TUTTI ! se tiendra le 10 juin à 20h à l’Auditorium* de Bordeaux. 400 choristes amateurs de toute la Gironde — Chorale Entre deux airs, l’Ensemble Vocal Cant’o Teich, la chorale Musica Labrède Interlude, le Chœur Opus 33, le Chœur Polifonia Eliane Lavail, le Grand Chœur du Conservatoire et la chorale Accords Libres — interpréteront le célèbre Requiem de Verdi, sous la baguette de Paul Daniel et accompagnés par l’ONBA et les Chœurs de l’Opéra National de Bordeaux et de l’Armée Française.
*(gratuit, sur réservation à compter du 16 mai)

– Spectacle de restitution du Labo de la danse, le 17 juin
Pour cette 20e édition, le chorégraphe Marc Lacourt participe au projet d’action culturelle et d’éducation artistique conduit par l’Opéra National de Bordeaux et la Desden Gironde, intitulé Le labo de la danse. 8 classes d’écoles primaires travaillent avec Marc Lacourt, et un autre chorégraphe associé à chaque école, au sein d’ateliers, et bénéficient d’un parcours qui leur a permis de voir le spectacle Tiondeposicum en temps scolaire, d’assister au ballet Coppélia au Grand-Théâtre, et à la classe du Ballet de l’Opéra. Le samedi 17 juin, à la Halle des Chartrons, les enfants présenteront à leurs familles et à un public scolaire leurs propres chorégraphies, fruit de leur travail et des ateliers menés tout au long de l’année scolaire (exclusivement réservé aux familles des élèves et aux classes participantes.

CONTACT PRESSE A BORDEAUX
Laurent Croizier
Directeur adjoint du développement et de la communication
05 56 00 85 62 – 06 81 40 55 86 / l.croizier@onb.fr

Télécharger le communiqué de presse de l’Opéra National de Bordeaux

Marie Linden nommée directrice de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg

Marie Linden est nommée directrice générale de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg

En accord avec Roland Ries, maire de Strasbourg et sur proposition unanime du jury, Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, a donné son agrément à la nomination de Marie Linden au poste de directrice générale de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg.

Actuellement responsable du service production et apprentissage de la scène au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, Marie Linden a successivement travaillé pour l’Opéra national du Rhin et pour l’Ensemble Intercontemporain.

En relation étroite avec Marko Letonja, directeur musical de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, elle souhaite mettre en place un projet axé sur la diversification des publics, avec une attention particulière portée aux jeunes artistes et à leur insertion professionnelle.

Elle propose de travailler au développement des ressources numériques et envisage de renforcer les collaborations avec tous les partenaires de l’orchestre, en premier lieu avec l’Opéra national du Rhin et sa nouvelle direction.

Elle prendra ses fonctions le 1er septembre 2017.

Concours / Île de créations 2018

Concours de composition de l’Orchestre national d’Île-de-France.

Île de créations est un concours annuel de composition pour orchestre, créé par l’Orchestre national d’Île-de-France en 2013. Il a pour vocation de permettre aux jeunes compositeurs de confronter leur inspiration, leur savoir-faire à un orchestre symphonique et d’être joués en public et diffusés à la radio. Le concours participe ainsi à la volonté de l’Orchestre national d’Île-de-France de souligner la formation dispensée en Europe et de diffuser la musique d’aujourd’hui sur le territoire francilien.

Oeuvre
Pour sa sixième édition, Île de créations met au défi les jeunes compositeurs d’écrire une pièce pour orchestre en cinq mouvements de 2 minutes chacun sur la thématique «Olympic Games ». Les candidats sélectionnés pour la finale devront composer les trois mouvements restant (10 minutes au total).

Profil des candidats
Ce concours s’adresse aux compositeurs de moins de 33 ans au 1er janvier 2018, ayant été inscrits en cursus de composition et/ou d’orchestration en Europe entre 2013 et 2018.

Jury
Le jury sera présidé par le directeur musical de l’Orchestre Enrique Mazzola. Il sera constitué du compositeur Dai Fujikura, parrain de l’édition 2018, de musiciens de l’orchestre, de compositeurs et de représentants des institutions partenaires (SACEM, Musique nouvelle en Liberté, Radio France, Editions Durand-Salabert-Eschig / UMPC).

Agenda
– 13 mars 2017 : Ouverture des candidatures (les deux premiers mouvements sont à fournir)
– 11 septembre 2017 : Clôture des inscriptions
– 2 octobre 2017 : Résultats du 1er tour
– 27 novembre 2017 : Rendu des partitions complètes (5 mouvements)
– Vendredi 2 février 2018 : Finale publique avec l’Orchestre national d’Île-de-France
– Février 2018 : Édition de l’œuvre lauréate par les Editions Durand-Salabert-Eschig / UMPC
– Vendredi 10 avril 2018 – 20h30 : Création à la Philharmonie de Paris et tournée en Île-de-France
– Printemps 2018 : Diffusion sur France musique

Inscriptions
Ulysses-network.eu

Récompenses pour le lauréat
. création et diffusion par l’Orchestre national d’Île-de-France en avril 2018 à Paris et en Île-de-France
. diffusion sur France musique et dotation de 1000 euros par Radio France
. édition chez Durand-Salabert-Eschig / UMPC
. dotation de 2500 euros par Musique nouvelle en Liberté

Coup de cœur du public
Des adultes abonnés de l’Orchestre national d’Île-de-France, des directeurs de salle d’Île-de-France, des journalistes, des élèves de collège et de lycée et divers invités assistent à la Finale afin d’élire le « Coup de cœur du public ». L’œuvre choisie par le public se verra aussi récompensée par L’Orchestre.

Contact
Jeanne Ribeau
Tél. 01 41 79 39 30

Orchestre national d’Île-de-France
Île de créations
19, rue des Écoles
94 140 Alfortville

Retrouvez davantage d’informations sur Île de créations

Télécharger l’affiche

Actu / Concours de composition

L’Orchestre d’Auvergne et l’Orchestre des Pays de Savoie lancent un concours de composition.

Profil des candidats:

Le concours est ouvert à de jeunes compositeurs de tous horizons géographiques, âgés de 18 à 40 ans maximum à la date de clôture des inscriptions le 20 mai 2017 ayant suivi un cursus de composition ou d’orchestration.

L’œuvre :
– une création inédite
– une œuvre dirigée à dimension participative pour chanteurs amateurs et orchestre à cordes
– durée : 10 minutes maximum
– l’œuvre doit comporter deux parties distinctes (orchestrale et participative)

Détail de la commande dans le règlement du concours.

Prix du jury : une dotation financière de 3000 euros sera partagée de moitié entre les deux candidats lauréats.
Prix du public : une dotation financière de 1500 euros sera accordée en supplément au lauréat ayant obtenu le plus de vote de la part du public. La pièce lauréate recevant  le Prix du public sera jouée au programme  lors de certains concerts des deux formations pendant toute la saison 2017/2018, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Jury :
Deux œuvres seront sélectionnées par les membres du jury composé de :
Roberto Forés Veses, directeur musical de l’Orchestre d’Auvergne
Nicolas Chalvin, directeur musical de l’Orchestre des Pays de Savoie
Thierry Pécou, compositeur
Luis Naón, compositeur

Étapes du concours :
– 20 janvier 2017 : Ouverture des inscriptions
– 20 mai 2017 : Clôture des inscriptions
– 31 mai 2017 : Remise des partitions par envoi postal
– 12 juin 2017 : Sélection de deux œuvres lauréates par le jury
– 28 juin 2017 : Enregistrement des deux œuvres lauréates afin de les soumettre au vote du public (été 2017)
– 15 septembre 2017 : Résultats du vote et remise du Prix du public

 

Règlement du concours  

Formulaire d’inscription en ligne 

Télécharger l’affiche

Insertion professionnelle / Side by Side à Lyon

Le projet Side by Side vise à donner aux étudiants du CNSMD de Lyon une expérience supplémentaire dans le travail de musicien d’orchestre. Ce métier ne consiste pas seulement à jouer d’un instrument au plus haut niveau. Être musicien d’orchestre requiert de nombreux autres talents, une écoute, une adaptabilité, une discipline de pupitre, une capacité à réagir en groupe. C’est cette expérience que les musiciens de l’Orchestre national de Lyon partagent côte à côte, au pupitre, avec les étudiants lors d’une semaine de tutorat que conclura ce concert.

Après un premier essai réussi (à retrouver ici), voici la version 2017 !

Au programme, la grandiose Septième Symphonie de Mahler, plus de 130 exécutants sur scène dont une mandoline et une guitare, et un concert gratuit !

Aline Sam-Giao à l’Auditorium-Orchestre national de Lyon

Aline Sam-Giao nommée directrice générale de l’Auditorium-Orchestre national de Lyon

Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, en accord avec Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon et président de la Métropole de Lyon, annonce la nomination d’Aline Sam-Giao comme directrice générale de l’Orchestre national de Lyon et de l’Auditorium Maurice Ravel.

Aline Sam-Giao est diplômée de l’IEP de Paris et de l’Université du Sussex en Grande-Bretagne (gestion des institutions culturelles). Son parcours professionnel l’a menée à la Fondation Royaumont et à l’ensemble baroque « Le Poème Harmonique » en région parisienne. Arrivée en Auvergne-Rhône-Alpes en 2006, elle gère le mécénat du Festival Berlioz (Isère), avant d’assumer l’administration générale de l’Orchestre des Pays de Savoie à partir de 2008. Elle est faite chevalier des Arts et des Lettres en 2015.

Agée de 40 ans, elle prend aujourd’hui la direction de l’Orchestre national de Lyon et de l’Auditorium Maurice Ravel avec un projet fondé sur la recherche de l’excellence artistique, de l’ouverture à la diversité des publics et aux esthétiques les plus variées. Elle entend miser sur le dynamisme et l’innovation pour que l’établissement continue d’être une référence internationale et contribue à l’attractivité de Lyon. Elle poursuivra ainsi le travail de diffusion et d’animation de la vie musicale aux côtés des autres institutions et festivals lyonnais.

La ministre et le maire de Lyon saluent l’action de son prédécesseur Jean-Marc Bador qui rejoint l’Orchestre Philharmonique de Radio France comme délégué général.

Contacts presse
Ville de Lyon
Pauline Garin
04 72 10 30 42
pauline.garin@mairie-lyon.fr

Contact presse
Auditorium-Orchestre national de Lyon
Marie-Marc Bonneviale
04 78 95 95 81
marie-marc.bonneviale@mairie-lyon.fr

Téléchargez le communiqué de presse (pdf)

L’Orchestre Régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur accueille un nouveau chef

Benjamin Levy succéde à Wolfgang Doerner et Philippe Bender à la tête de l’Orchestre Régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur. Benjamin Levy, dont l’excellence est saluée aussi bien par la presse que par le public, apportera toute son énergie, sa fraîcheur et sa vision artistique à l’Orchestre Régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur pour conforter sa qualité musicale, affirmer sa présence aussi bien à Cannes que dans la région, et contribuer au rayonnement national et international de l’Orchestre.

Benjamin Levy a à cœur de multiplier les projets artistiques avec l’ensemble des acteurs culturels de la ville de Cannes, du Département des Alpes-Maritimes et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et de proposer au public une programmation qui saura satisfaire toutes les envies et toutes les curiosités.

Formé aux Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon (Premier Prix de percussion) et de Paris (Prix d’analyse et classe de direction d’orchestre), Benjamin Levy parfait sa formation à l’American Academy of Conducting d’Aspen aux Etats-Unis et à l’Academia Chigiana de Sienne en Italie. Il a ensuite régulièrement assisté le chef Marc Minkowski (Opéra de Paris, Oper Leipzig, Festival de Salzburg) et a passé deux saisons comme chef assistant des Orchestres de la Radio Néerlandaise.

En 2005, il est nommé Révélation musicale de l’année par le syndicat de la critique dramatique et musicale. Il reçoit trois ans plus tard le prix Jeune Talent – Chef d’Orchestre de l’Adami et deux Diapasons d’Or pour ses enregistrements DVD avec la compagnie Les Brigands.

Depuis, Benjamin Levy est très actif sur les scènes symphoniques et lyriques européennes. Il a notamment dirigé le Rotterdams Philharmonisch, l’Orchestre de la Suisse Romande, le Moscow Philharmonic, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, et de nombreuses productions lyriques au Nederlandse Reisopera, Icelandic Opera, NorrlandsOperan à Umeå (Suède), l’Opéra de Lyon, l’Opéra de Rouen, l’Opéra national du Rhin, l’Opéra de Limoges ou encore le Théâtre national du Capitole de Toulouse. En France, il a été invité par les orchestres nationaux de Lyon, de Lorraine, d’Île-de-France et de Montpellier, l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy, l’Orchestre Colonne, l’Orchestre Poitou-Charentes, l’Orchestre Lamoureux…

Fondateur de l’Orchestre de Chambre Pelléas, il a donné avec cette formation au fonctionnement collégial de nombreux concerts en France et en Europe. Leur enregistrement Beethoven en compagnie du violoniste Lorenzo Gatto pour Zig-Zag Territoires, paru récemment, a reçu un accueil unanime de la presse et de la critique.

Après avoir dirigé l’Orchestre Régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur pour la première fois le 18 septembre 2016 à l’occasion de l’événement Cannes fête le Port Canto, Benjamin Levy retrouvera l’Orchestre au cours de cette saison pour le concert Khatia et Gvantsa Buniatishvili le 13 janvier 2017 au Palais des Festivals et des Congrès de Cannes (Théâtre Debussy).

Un nouvel administrateur pour l’Orchestre des Pays de Savoie

Damien Pousset succède à Aline Sam-Giao au poste d’administrateur général de l’Orchestre des Pays de Savoie. Il prendra ses nouvelles fonctions en février 2017.

Avant de rejoindre l’Orchestre des Pays de Savoie en qualité d’administrateur général, Damien Pousset, né en 1969, a occupé durant sept années le poste de directeur artistique de Grame, centre national de création musicale à Lyon, ainsi que de la Biennale Musiques en Scène.

À une période où l’élargissement et la diversification des publics de la musique constituent l’enjeu majeur de la démocratisation culturelle, il est animé par l’envie profonde de placer le concert au cœur d’un dispositif de transmission dynamique, convivial et élargi. Il imagine l’orchestre comme un lieu d’expérience partagée, d’alliance et d’excellence au cœur des territoires, répondant à la fois aux besoins des auditeurs comme à ceux de ses partenaires, et ce, en l’inscrivant dans l’héritage qui lui a donné sa réputation.

Dans ses fonctions précédentes, il a d’abord été responsable du département de musique contemporaine des Éditions Henry Lemoine à Paris de 1996 à 2005, puis directeur artistique de l’Ensemble Contrechamps à Genève de 2005 à 2009. En 2000, il a fondé le label de disques æon (Outhere Music) dont le catalogue réunit aujourd’hui plus de 150 références, et a initié la même année le premier réseau des acteurs de la création musicale, Le Living, dont l’objectif visait à promouvoir la musique de notre temps sous toutes ses formes.

Parallèlement, Damien Pousset a poursuivi son activité de musicologue en collaborant à différentes revues spécialisées (Cahiers de l’Ircam, Contemporary Music Review…). Il a notamment traduit de l’Anglais un ouvrage de sémiotique musicale de Eero Tarasti, Mythe et musique : Wagner, Sibelius, Stravinsky, paru en 2003 aux Éditions Michel de Maule.

Contact : Séverine Fraysse, communication@orchestrepayssavoie.com