NoMadMusic remporte le Grand Prix de l’Innovation

Après un suspens insoutenable Paris & Co a dévoilé le 12 décembre, à l’occasion d’une cérémonie de remise des prix qui s’est déroulée à la Cité de la Mode et du Design, les 10 lauréats des Grands Prix de l’Innovation, édition 2017 ! NoMadMusic remporte le Grand Prix dans la catégorie « Industries créatives » ainsi que le grand concours Twitter des #GPIPARIS avec 41 mentions !

La start up NoMadMusic

Label de classique, jazz et musiques du monde, NoMadMusic a été fondé en 2014 par Clothilde Chalot et Hannelore Guittet, avec l’ambition de décloisonner les répertoires, et de favoriser l’accès à la musique à un public aussi large et divers que possible.

NoMadMusic est également éditeur de solutions numériques. L’application NomadPlay est le fruit de leur investissement en recherche et développement.  Cette application de réalité augmentée permet à tout amateur musicien de se substituer virtuellement à n’importe quel instrumentiste d’un groupe ou orchestre, et de vibrer en immersion 3D audio avec partition synchronisée. L’utilisateur peut ainsi créer son scénario d’écoute personnalisé et progresser accompagné d’un orchestre symphonique depuis son salon.

Le Grand Prix de l’Innovation de la ville de Paris – édition 2017

Créé en 2001 par la Ville de Paris et Paris & Co, l’agence de développement économique et d’innovation de Paris, le concours récompense chaque année des projets innovants dans des secteurs à forte croissance. Depuis sa création, ce sont 67 lauréats qui ont été récompensés parmi les 3.200 candidats aux Grands Prix de l’Innovation. 90% de ces entreprises sont encore en activité aujourd’hui, et ont créé 1.085 emplois à ce jour. Les start-up participantes ont également profité d’une forte visibilité médiatique comme en témoigne Cédric Poigneau, président d’Elyssamed : “Quand on est une start-up, on fait beaucoup de concours divers et variés mais pour les Grands Prix de l’Innovation de la Ville de Paris, nous avons eu des retombées médiatiques et des opportunités de networking qui sont très supérieures à ce qu’on a vécu par ailleurs. Nous sommes très satisfaits, car nous avons rencontré de nombreux investisseurs, et avons eu une très belle exposition.  »
Jean-Louis Missika, adjoint à la Maire de Paris en charge de l’urbanisme, de l’architecture, du projet du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité : « Il y a maintenant 16 ans, la Ville de Paris créait, avec les Grands Prix de l’Innovation, l’un des premiers événements phares destinés à mettre en lumière le dynamisme, l’audace et l’ingéniosité des startups parisiennes. Ils se réinventent cette année pour continuer d’être en phase avec les défis économiques, sociétaux et environnementaux que les startups devront relever. A la lecture du palmarès des précédentes éditions – Weezevent, Ynsect, Simplon.co … etc. – je me réjouis de voir que l’écosystème de la Ville de Paris stimule et accompagne chaque année l’émergence de nouvelles pépites qui contribueront à améliorer durablement le quotidien des parisiens et des parisiennes. »

Ce concours, qui se compose cette année de 9 catégories, offre à chaque lauréat une dotation de 12.000€ ainsi qu’une place dans l’un des incubateurs de Paris & Co.

Paris & Co est l’agence de développement économique et d’innovation de Paris. Elle se spécialise sur les thématiques de l’attractivité et d’innovation en vue de la création d’emplois et de valeur économique à Paris : elle prospecte et accueille les start-up étrangères, contribue à la promotion économique de la métropole à l’international, et favorise le rayonnement de l’écosystème francilien de l’innovation à travers l’incubation de jeunes entreprises, l’expérimentation de solutions innovantes, l’organisation d’événements start-up et la mise en relations des start-up avec une centaine de grands groupes. Paris & Co accompagne plus de 300 start-up par an, organise près de 330 événements et a conduit plus de 200 expérimentations depuis sa création.

La catégorie Industries Créatives

Les projets qui concourent pour la catégorie Industries Créatives produisent, agrègent, manipulent, fournissent des solutions numériques destinées aux industries créatives et culturelles. Ces projets s’inscrivent particulièrement dans le champ des contenus numériques (données structurées ou non, images, sons, vidéo, etc.), ou conçoivent et/ou développent des solutions relatives à tout ce qui touche à la production et à la mise à disposition de contenus numériques et plus précisément concernent les champs d’application et d’innovation suivants :

– La numérisation de données à contenu artistique ou culturel
– La gestion de datas : pré- et post-traitement des données, exploitation, qualification, traitement
– La production de e-contenus
– L’édition numérique
– La presse innovante
– Le communautaire
– Les nouveaux médias, le crossmédia et le transmédia
– Les jeux vidéo et la gamification
– Le stockage et archivage, formats de compression, systèmes d’indexation, outils de recherche
– La capture et traitement de l’image et du son
– L’éducation et la formation numérique

Un petit aperçu des candidats et de leur projets en images :