Alliance européenne pour la culture et les arts / Réflexion sur la dimension sociale de l’Europe

L’Association française des orchestres est signataire de la Déclaration publiée le 26 juin dernier

Déclaration sur le document de réflexion sur la Dimension sociale de l’Europe

Dans le contexte du débat plus large sur l’avenir de l’Union européenne, l’Alliance européenne pour les Arts et la Culture accueille favorablement la réflexion de la Commission sur la Dimension sociale de l’Europe.

Sans entrer dans l’analyse des scénarios proposés qui relèvent d’un débat plus profond et plus large à venir, l’Alliance européenne pour les Arts et la Culture tient à réagir sur le document de réflexion en mettant l’accent sur la valeur intrinsèque, ainsi que sur le rôle de la culture comme un acteur incontournable dans l’affirmation d’une dimension sociale forte, durable et résiliente. Le secteur culturel est un puissant moteur pour l’emploi et la promotion de l’intégration sociale. Les arts et la culture constituent un facteur essentiel de cohésion sociale et de contribution à la lutte contre la marginalisation et la pauvreté. Ils disposent ainsi d’un haut potentiel de renforcement de la société européenne dans le monde à l’horizon 2025.

Ce rôle crucial de la culture, des arts ou du patrimoine ne peut être ignoré en abordant les futures tendances et défis répertoriés par le document de réflexion. Par conséquent, tout en mettant l’accent sur la valeur intangible des arts et de la culture, nous soulignons ce qui suit :
→ L’engagement culturel permet aux groupes menacés d’exclusion, comme les personnes économiquement défavorisées, âgées, en situation de handicap et aux groupes ethniques minoritaires de devenir partie prenante de la société.
→ La participation culturelle bénéficie à l’ensemble de la communauté car elle renforce la cohésion sociale, favorise le dialogue interculturel et facilite l’intégration des personnes déplacées. L’art a le pouvoir de déconstruire le discours simpliste « nous contre eux » et d’apaiser les tensions, en aidant les gens à accepter, comprendre et parcourir le pluralisme des idées, des mentalités et des contextes.
→ Les pratiques artistiques ont le pouvoir de favoriser une véritable percée dans la lutte contre l’inégalité entre les sexes en suscitant une réflexion hors des sentiers battus, habitudes et manichéismes, qui limitent la perception de la réalité par les citoyens et conduisent à des préjugés entre les sexes.
→ L’accès et la participation à la culture favorisent les compétences générales essentielles et améliore la participation au marché du travail. L’engagement culturel développe le potentiel créatif, accroît la motivation à apprendre par le biais de méthodes originales et innovantes et augmente le bien-être.

L’Alliance appelle les Institutions européennes à inclure clairement la valeur des arts et de la culture dans la réflexion et le débat en cours sur une dimension sociale forte et durable de l’UE. La culture dispose d’un considérable potentiel de force unificatrice et mobilisatrice en Europe et doit donc être au centre des priorités de l’Union.

L’Alliance européenne pour la culture et les arts, 26 juin 2017

Télécharger la Déclaration