adminafo

L’AFO accueille un nouveau membre : l’Orchestre Philharmonique de Nice

L’Association Française des Orchestres a voté l’adhésion de l’Orchestre Philharmonique de Nice, à l’unanimité, lors de son Assemblée générale du 1er février 2021. Cette nouvelle adhésion porte à 41 le nombre de ses membres.

Créé en 1945, l’Orchestre Philharmonique de Nice tient un rôle important dans la vie musicale du sud de la France depuis plus de 70 ans. Il présente une saison fournie composée de grands concerts symphoniques, concerts en famille, concerts de musique de chambre. L’Orchestre Philharmonique accompagne également tous les titres lyriques de l’Opéra Nice Côte d’Azur ainsi que les grands ballets classiques programmés par le Ballet Nice Méditerranée tous les ans à Noël. Enfin, il participe au grand festival de musique « C’est pas classique » organisé tous les ans par le Département des Alpes Maritimes au Palais Acropolis et au festival MANCA dédié à la musique contemporaine.

Les musiciens interprètent un répertoire éclectique allant du baroque de Vivaldi et Haendel jusqu’à la création d’œuvres contemporaines. La réputation dont l’Orchestre Philharmonique de Nice jouit internationalement ces dernières années, motive les plus grands solistes-stars de la musique de notre époque à venir et à revenir étoffer leurs concerts.

Le Philharmonique de Nice participe régulièrement au Printemps des Arts de Monte Carlo. Il a aussi eu l’occasion de se présenter aux grands festivals lyriques d’été : Chorégies d’Orange, Sferisterio de Macerata, Festival de Montpellier-Radio France, Festival d’Aix-en-Provence, Musiques au Cœur d’Antibes, Festival Génération Virtuoses d’Antibes.


A l’étranger, il s’est produit au Japon lors d’une tournée de deux semaines en 2007 et à Oman lors des représentations de Simon Boccanegra données à l’Opéra Royal de Muscat au cours de la saison lyrique 2012-2013.

En attendant la réouverture

Malgré la crise et l’absence cruelle de public, les opéras et orchestres de France sont toujours restés mobilisés. Ils se réinventent quotidiennement, proposent de nouvelles initiatives numériques pour maintenir un lien avec leur public, malgré tout. En attendant la réouverture, (re)découvrez-les chaque semaine et piochez-y, au gré de vos envies, un concert symphonique, un ballet, un documentaire, un opéra…

Chaque semaine, retrouvez la sélection de l’Association Française des Orchestres sur notre playlist Youtube ! Et pour encore plus de spectacles, Les Forces Musicales vous concoctent toutes les semaines un super programme !

Bon(s) spectacle(s) virtuel(s) à toutes et tous !

Cette initiative est menée en partenariat avec Les Forces Musicales.

© Photo by Anthony DELANOIX on Unsplash

Partenariat AFO et France Musique

L’Association Française des Orchestres et France Musique s’associent pour renforcer la présence des orchestres à la radio et sur le web.

L’Association Française des Orchestres est heureuse d’annoncer un partenariat avec France Musique, pour la diffusion et l’accessibilité des oeuvres symphoniques au plus grand nombre ; une volonté qui anime fortement les deux structures.

Dans le cadre de ce partenariat, France Musique mettra en ligne des captations d’orchestres sur une page dédiée aux orchestres de l’Association Française des Orchestres. Ces dernières seront présentées dans la matinale de Jean-Baptiste Urbain, L’actualité des orchestres, tous les lundis à 8h15.

Ce partenariat est l’occasion de mettre en valeur et partager la richesse, la variété et l’excellence des propositions artistiques des orchestres membres de l’Association Française des Orchestres auprès du public de France Musique.

En parallèle, France Musique poursuit ses captations au cœur des régions françaises, diffusées et présentées dans le Concert de 20h, qui réunit chaque soir plus de 150 000 auditeurs.

Consulter le communiqué de presse

Marta Gardolińska nommée directrice musicale de l’Opéra national de Lorraine

Marta Gardolińska est née en 1988 à Varsovie, en Pologne. Inspirée par son expérience du chant choral, elle étudie la direction d’orchestre à l’Université Frédéric Chopin de Varsovie, à l’Université de musique et des arts du spectacle de Vienne et dans de nombreuses masterclasses et ateliers avec des artistes tels que Bernard Haitink, Peter Eötvös, Bertrand de Billy, György Kurtág et Marin Alsop.


En 2015, elle est nommée cheffe d’orchestre principale de l’Akademischer Orchesterverein Wien et occupe pendant la saison 2017-18 le poste de cheffe d’orchestre et directrice artistique de TU-Orchester Wien.
En  octobre 2018 elle prend le poste de jeune cheffe d’orchestre associée au Bournemouth Symphony Orchestra, ce qui lui permet d’être remarquée au niveau international. 


Au cours de la saison 19-20, elle rejoint le Los Angeles Philarmonic en tant que membre du Dudamel Fellowship Program. Sous la direction de Gustavo Dudamel, elle y dirige des représentations remarquées au Disney Hall telles que Le Sacre du printemps de Stravinsky, et enregistre la Symphonie n°4 d’Ives par Deutsch Grammophon.  En août 2019, elle fait ses débuts avec le Scottish Chamber Orchestra au Festival d’Édimbourg, avec l’Orchestre de chambre de Paris en novembre 2020 et dans sa ville natale avec l’Orchestre philharmonique de Varsovie en décembre 2020. En janvier 2021 elle est nommée directrice musicale de l’Opéra national de Lorraine, pour une durée de trois ans.


Parmi ses futurs engagements on peut citer l’Orchestre Symphonique de la Radio Suédoise, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, l’Orchestre national royal d’Écosse, le BBC national Orchestra of Wales, l’Opéra national du Rhin, l’Orchestre symphonique de Barcelone  et le Tonkunstler Orchestra au Musikverein de Vienne. 

Source

Partager en famille – Musique et Santé

L’association Musique et Santé, créée en 1998, œuvre pour la promotion et la diffusion de la musique vivante en milieu hospitalier et dans les structures d’accueil des personnes handicapées.

En cette fin d’année 2020, l’association lance un nouveau projet : Musique à partager en famille ; une série de vidéos dont le but est de susciter des moments de jeux musicaux entre enfants et parents, ou tout autre adulte référent.

Le projet est soutenu par le Ministère des Solidarités et de la Santé, Direction Générale de la Cohésion Sociale et a mobilisé de nombreux partenaires dans le monde de la santé et de la musique.

Une chaine Youtube dédiée regroupe l’ensemble des vidéos.

Demandez à Clara, l’outil de promotion des compositrices

La dixième préconisation de la charte pour l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des orchestres et des opéras porte sur la programmation des orchestres et des opéras. La participation de l’Association Française des Orchestres à l’enrichissement de la base de données « Demandez à Clara » s’inscrit dans la réalisation de cet objectif.

Partant du constat que les compositrices ont été invisibilisées et leur nom effacé des répertoires de musique au profit de leurs homologues masculins, Présence compositrices, association dédiée à la promotion des compositrices de toutes nationalités et de toutes époques a développé la base de données numérique « Demandez à Clara ».

En effet, un des freins à la programmation de compositrices est la difficulté à trouver le répertoire des compositrices. Demandez à Clara – en référence à Clara Schumann – répertorie les œuvres de plus de 900 compositrices du présent et du passé – pour les faire découvrir, redécouvrir, jouer !

La base de données est évolutive : elle viendra s’enrichir de nouvelles références au fil du temps et des contributions. L’Association Française des Orchestres a contribué aux côtés du Centre de documentation de la musique contemporaine, l’association Plurielles 34 et Futurs Composés, à la création d’un répertoire d’œuvres de compositrices vivantes, venu alimenté la plateforme pour sa première actualisation en novembre 2020.

Consulter ici le répertoire de compositrices vivantes.

Découvrez des compositrices sur Demandez à Clara.

Pour en savoir plus sur Présence Compositrices, rendez vous sur leur site internet.

[Portrait de cheffe d’orchestre] Sara Caneva

A l’occasion de l’édition 2020 du concours international de cheffes d’orchestres La Maestra (Philharmonie de Paris / Paris Mozart Orchestra), l’Association Française des Orchestres, en accord avec son engagement en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des orchestres, publie le portrait des 12 participantes.

Sara Caneva, née en 1991, a obtenu son diplôme avec distinction en composition, piano et direction d’orchestre au conservatoire S. Cecilia de Rome et au conservatoire G. Verdi de Milan  sous la direction de V. Parisi.

En 2015, elle obtient une bourse Erasmus pour être étudiante invitée en direction d’orchestre à la Musikhochschule de Stuttgart où elle travaille sous la direction de P. Borin. Elle est sélectionnée pour se produire lors des Dirigentenppodium Baden-Württenberg. Elle décroche ensuite une place au programme pour jeunes artistes du Teatro dell’Opera di Roma « Fabbrica » en 2016-2017. Au sein de ce théâtre, elle dirige la création d’un diptyque d’opéra contemporain ainsi que sa pièce On-Off, commandée par la Fabbrica.

Elle approfondit sa formation en direction et composition, en passant par des classes de maître avec des chefs tels que J. Stockhammer, P. Eötvös, G. Vajda, G. Noseda, C. Metters, E. Nicotra et G. Gelmetti à l’Accademia Musicale Chigiana. Après avoir faire ses débuts avec L’Elisir d’amore à Orvieto en 2014, elle collabore avec le Danubia Orchestra Óbuda au Budapest Music Center, l’Orchestre Symphonique Savaria, le Berlin Sinfonietta, l’Ensemble ‘900 de l’Accademia di Santa Cecilia, l’Ensemble IEMA au sein du Festival Klangspuren Schwaz, et l’orchestre des jeunes du Teatro dell’Opera di Roma, entre autres.

Sara a dirigé un certain nombre de premières mondiales et joue un rôle considérable dans le domaine de la musique contemporaine. Elle a été directrice adjointe de V. Parisi au festival MiTo 2015 et au Philharmonia M. Jora Bacau en 2018. La même année, elle a été demi-finaliste du Concours de direction G. Facchinetti. En 2016, elle fonde l’Ensemble Formanti qui est consacré aux nouvelles musiques et dont elle a été chef d’orchestre et directrice artistique jusqu’en 2017.

En décembre 2018, Sara Caneva a dirigé la finale du concours de composition «Michele Novaro» sur la scène du Quirinale et transmis en direct sur Rai Radio3. Parmi ses prochains engagements, elle dirigera l’Orchestra Regionale Toscana à Florence et le Schallfeld Ensemble (AT) dans une tournée internationale.

Visiter le site de Sara Caneva

Source : La Maestra

Crédit photo : Site de Sara caneva

[Portrait de cheffe d’orchestre] Marie Rosenmir

A l’occasion de l’édition 2020 du concours international de cheffes d’orchestres La Maestra (Philharmonie de Paris / Paris Mozart Orchestra), l’Association Française des Orchestres, en accord avec son engagement en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des orchestres, publie le portrait des 12 participantes.

Après un parcours impressionnant en tant que chanteuse professionnelle, Marie Rosenmir a commencé sa carrière de cheffe d’orchestre au sein de l’équipe musicale de l’Opéra de Göteborg à l’occasion d’une production de Manon Lescaut de Puccini. Elle a ensuite dirigé au Folkoperan à Stockholm. En 2017, elle fait ses débuts à la direction de l’Opéra Royal de Suède avec La Flûte Enchantée. Au cours de la saison 2018-19, elle est de nouveau invitée à l’Opéra de Göteborg et en 2021, elle reviendra au Folkoperan.

En tant que cheffe d’orchestre symphonique, Marie travaille régulièrement avec tous les grands orchestres suédois et elle a également travaillé avec des orchestres de premier plan de la République tchèque, du Danemark, de la Norvège et du Royaume-Uni (Orchestra of the Age of Enlightenment).

Le répertoire de Marie s’étend de la musique du XVIIIe siècle à la musique contemporaine. Elle a une affinité particulière pour les sons et le style de la période classique viennoise, mais elle a également créé plusieurs œuvres à la fois en tant que cheffe d’orchestre et en tant que chanteuse. Elle a par ailleurs enregistré pour la télévision et la radio suédoises des œuvres nouvelles importantes.

Marie a reçu le prix du chef d’orchestre suédois en 2006 et a reçu le prix de la fondation Marianne et Sigvard Bernadotte la même année. À la fois en tant que chanteuse et cheffe d’orchestre, elle a reçu l’enseignement des plus grands noms; Elisabeth Söderström, Thomas Quasthoff, Graham Johnson, Johannes Schlaefli et Alan Gilbert. Elle est titulaire d’un diplôme de direction d’orchestre du Royal College of Music de Stockholm où elle a étudié avec Jorma Panula.

Passionnée d’ouverture et d’excellence dans le domaine de la musique, Marie a dirigé en 2016 la cérémonie de remise du prix Nobel, diffusée en direct dans le monde entier.

Site de Marie Rosenmir

Source : La Maestra

Crédit Photo : Elias Gammelgard

[Portrait de cheffe d’orchestre] JIAJING LAI

A l’occasion de l’édition 2020 du concours international de cheffes d’orchestres La Maestra (Philharmonie de Paris / Paris Mozart Orchestra), l’Association Française des Orchestres, en accord avec son engagement en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des orchestres, publie le portrait des 12 participantes.

Jiajing LAI a récemment remporté le 2e prix et le prix OFUNAM du 1er Concours international de direction OFUNAM. De retour au China National Centre for Performing Arts, elle crée l’opéra de chambre A Story About Growing Up.

Née en 1991 à Hunan, en Chine, Jiajing Lai a reçu son premier cours de piano à l’âge de cinq ans. A l’âge de 12 ans, elle est admise en classe à horaire aménagé et étudie le piano au conservatoire de musique Xinghai à Guangzhou. Elle est claveciniste dans l’orchestre de chambre de l’école de 2005 à 2008. En 2009, elle entre au Conservatoire central de musique de Pékin où elle étudie la direction d’orchestre sous la direction de Chen Lin. Elle obtient un master en direction d’orchestre au Conservatoire supérieur de musique de l’Université de Cincinnati en 2018.

En 2012, Jiajing Lai débute en tant que cheffe assistante du China National Opera House. En décembre, sa première de La Bohème de Puccini connut un succès immédiat. La même année, elle est la plus jeune candidate du 1er Concours national de direction Li Delun, et elle atteint la demi-finale.

En mars 2013, elle a l’honneur d’être sélectionnée par le maestro Bernard Haitink pour participer à la classe de maître au Festival de Lucerne en Suisse. En 2014-2015, Jiajing Lai est nommée cheffe au China Chamber Opera Composing Competition, elle est également cheffe assistante et coach d’opéra lors de la création mondiale d’Opera NORA au Grand Théâtre de Tianjin, en Chine. Elle s’illustre par sa direction de La Traviata avec l’opéra national de Chine à Pékin et Così Fan Tutte avec le Creation Opera Institue de Taiwan. En 2017, elle est invitée à participer à la Gstaad Conducting Academy avec le Maestro Jaap van Zweden, et fait ses débuts avec le Gstaad Music Festival Orchestra.

Le talent musical de Jiajing Lai a été reconnu ces dernières années par des chefs internationaux tels que Lorin Maazel, Bernard Haitink et Michael Tilson Thomas.

Jiajing Lai est actuellement cheffe assistante du Central Conservatory of Music Symphony Orchestra.

Source : La Maestra

Crédit Photo : Jiajing Lai

[Portrait de cheffe d’orchestre] Yuwon Kim

A l’occasion de l’édition 2020 du concours international de cheffes d’orchestres La Maestra (Philharmonie de Paris / Paris Mozart Orchestra), l’Association Française des Orchestres, en accord avec son engagement en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des orchestres, publie le portrait des 12 participantes.

Yuwon Kim, originaire de Daegu en Corée du Sud, est actuellement boursière du Curtis Institute of Music, où elle travaille en étroite collaboration avec le chef d’orchestre Yannick Nézet-Séguin.

Lauréate du concours international de musique Princess Astrid en 2018, Yuwon Kim a travaillé avec le Tonhalle-Orchester Zurich; les orchestres philharmoniques des Pays-Bas, de Bad Reichenhall et du sud de la République tchèque; les orchestres symphoniques du nord des Pays-Bas, de Trondheim, de Saint-Pétersbourg, de la Corée du Sud et de Prague; Residentie Orkest The Hague; l’Aspen Conducting Academy Orchestra; et l’Austrian Ensemble for New Music. Elle a également assisté Thomas Adès et Juanjo Mena au Los Angeles Philharmonic, Xian Zhang à la NJO: Dutch Orchestra and Ensemble Academy et Jac van Steen à Opera North (Royaume Uni).

Elle reçoit en 2015, la bourse Holland du ministère de l’Éducation, de la Culture et des Science des Pays-Bas. En 2014, elle reçoit le prix Robert Spano du Aspen Music Festival and School.

Yuwon Kim est titulaire d’une licence en composition et direction d’orchestre de l’Université nationale de Séoul et d’une maîtrise en musique de l’Université Mozarteum de Salzbourg, où elle a étudié la direction d’orchestre avec Dennis Russell Davies, Hans Graf et Bruno Weil. Elle a également participé à des classes de maîtres avec Marc Albrecht, Bernard Haitink, Kurt Masur, Leonard Slatkin et David Zinman.

Source : La Maestra

Crédit Photo : Yuwon Kim